Mercredi 19 septembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARNAVAL DE RIO - De Trump à Fouquet, les écoles de samba épinglent les puissants

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 26/02/2017 à 23:04 | Mis à jour le 27/02/2017 à 01:02

Le carnaval de Rio est une fête, mais garde l'esprit critique. Entre deux pas de samba, les Brésiliens n'oublient pas d'évoquer les problèmes d'un Brésil en crise, mais aussi des personnages étrangers, comme Donald Trump et même Nicolas Fouquet.

Le surintendant des finances de Louis XIV est cité en exemple pour illustrer un thème récurrent de l'actualité brésilienne : la corruption. Accusé d'avoir détourné des fortunes et arrêté à la demande du Roi Soleil, son histoire sera racontée ce lundi soir lors du défilé de l'école de Samba São Clemente, avec pour titre "Onisuaquimalipanse", une contraction farfelue de l'expression "Honni soit qui mal y pense". Le défilé promet de briller de mille feux, avec le faste de Versailles recréé sur des chars, y compris les jardins de Le Nôtre.

"C'est une thème amusant et opportun parce ce que ce n'est pas d'hier que les hommes politiques sont corrompus", explique à l'AFP la directrice artistique Rosa Magalhaes, qui a aussi mis en scène la cérémonie de clôture des jeux Olympiques de Rio. 

Une façon de rappeler le méga-scandale Petrobras, avec des dizaines de dirigeants d'entreprises politiciens de tous bords sous les verrous pour avoir détourné des millions de dollars de la compagnie pétrolière d'État via un vaste réseau de pots-de-vins. Lire la suite sur notre édition internationale...

© 2017 Agence France-Presse
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet