Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2280

Serge Thomann, "Ensemble maintenant ! Écouter, Comprendre Agir"

Par Quitterie Puel | Publié le 22/05/2021 à 09:33 | Mis à jour le 22/05/2021 à 09:54
Photo : Serge Thomann et Priscilla Koukoui
Serge Thomann et Priscilla Koukoui

Dans le cadre des élections consulaires qui arrivent à grands pas, lepetitjournal.com a rencontré Serge Thomann, tête de liste de "Ensemble maintenant ! Ecouter, Comprendre, Agir". 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 

 

Je suis né à Colmar, d'un père cadre infirmier, élu local et syndicaliste et d'une mère femme au foyer. Je suis diplômé de l’ESSCA, je viens en Australie pour L’Oréal en 1983, je rencontre le chanteur d’INXS Michael Hutchence en 1985 qui lance ma carrière de photographe prisé par de nombreux artistes en Australie mais aussi à travers le monde (dont Madonna, Michael Jackson, Charlotte Rampling, Claudia Schiffer, John Farnham, Kylie Minogue, Hugh Jackman, etc). Je deviens militant activiste en 2007 à St Kilda contre la construction d’un énorme centre commercial que j’arrête en 2009 après avoir été élu Conseiller municipal de la Ville de Port Phillip. Réélu puis Adjoint au Maire pendant 3 ans, je sauve le théâtre local, le Palais. Toujours fortement impliqué dans la communauté française, je suis le Président de French Assist Melbourne, apportant mon aide et mon grand réseau aux associations françaises, aux Français vivant en Australie ou aux Francaise de passage. Délégué de l’Union Internationale des Alsaciens en Australie depuis de nombreuses années. Et aujourd’hui tête de la liste indépendante “Ensemble maintenant ! Écouter, Comprendre, Agir.” J’ai l’honneur d’avoir été nommé Chevalier de l’Ordre national du Mérite en 2019.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

 

J’ai travaillé sur la constitution de ma liste depuis près de deux ans. Si on veut faire bien et prendre cette responsabilité au sérieux, ce n’est pas facile, croyez moi. C’est avec assurance que je peux affirmer que personne sur ma liste est un prête-nom. J’ai voulu rassembler onze Françaises et Français représentatifs à la fois de leurs valeurs politiques, leurs origines géographiques, des états dans lesquels ils vivent (cinq Etats sont représentés), fortement impliqués dans la communauté française avec des expériences et des connaissances multiples à la fois au niveau professionnel et associatif. Et bien sûr le respect que leur réserve la communauté française vivant en Australie. Je pense que notre liste dynamique, soudée, accessible et généreuse est celle qui est la plus à même de servir la communauté française pour les 5 années à venir,  tous ensemble. On s’est tous trouvés pour cette aventure et on a fait une belle campagne dans la jovialité. Le plus dur a été de trouver une femme pour la deuxième place à Sydney et je crois que j’ai trouvé une perle rare en Priscilla Koukoui qui est remarquable, remarquée et beaucoup appréciée. Elle fera une excellente élue! 

Visionnez notre équipe sur YouTube.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français d’Australie ? 

 

Dans le cadre de cette campagne, j’ai voulu rencontrer le maximum de Françaises et Français, leur parler et les écouter. Et physiquement, pas seulement par le biais des réseaux sociaux et par Facebook. Et les sensibiliser au rôle du Conseiller des Français de l’étranger. J’étais assez surpris de voir que nombreux étaient les Français qui ne savaient même pas qu’il y avait des élus locaux pour les représenter. J’ai donc eu l’idée de les inviter au cinéma voir le très beau film Un Triomphe d’Emmanuel Courcol en avant-premiere. Nous avons choisi ce film pour le message qu’il porte et qui est assez d’actualité : apporter de la culture dans un milieu oùla culture n’existe pas, le milieu carcéral. Avec la pandémie, la fermeture des cinémas, des théâtres, des musées, on a tous souffert d’un manque de culture. Je crois qu’un des défis des Français vivant ici est de faire face à l’isolement. Quand pourrons-nous retourner en France voir nos proches par exemple? Mes parents ont 87 et 84 ans. Quand pourrais-je les serrer dans mes bras et communiquer avec eux autrement que par Zoom? Meme si on peut se sentir relativement à l’abri de la Covid en Australie, la fermeture des frontières nous affecte tous sur le plan mental, certains plus que d’autres. Sans parler des conséquences économiques, financières qui peuvent nous affecter. 

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ? 

 

Les Conseillers des Français de l’étranger sont les élus locaux des Français à l’étranger. Le rôle d’un Conseiller des Français de l’étranger est avant tout un rôle d’entraide, d’assistance sociale, d’écoute, de relais, de communication. Il ne va pas arrêter le changement climatique ! Comme je l’ai indiqué, le fait que l’existence d’élus locaux est assez peu connue montre qu’il y a du travail à faire à ce niveau là. Indépendants, proches, accessibles, solidaires : 4 mots qui guideront notre action. Nous serons à l’écoute. Etre élu à ce poste est une evolution naturelle pour moi suite aux missions différentes et variées qui m’ont été confiées au cours de mes années en Australie.

Suite aux rencontres au cours des dernières semaines à travers tout le pays, je crois que le Conseiller aura un rôle particulier à jouer au niveau des écoles bilingues. Le rôle est limité mais c’est à chacun de porter sa pierre pour qu’on avance. Avoir été Conseiller municipal et Adjoint au Maire d’une ville de plus 110,000 habitants m’a permis de créer un réseau unique qui va pouvoir m’aider dans cette mission. Bien sûr, je sais que les Conseillers des Français de l’étranger votent aux Élections Sénatoriales. Nous demandons à nos électeurs de choisir des représentants actifs pour les 5 années à venir, pas seulement quelqu’un dont un des seuls intérêts serait de faire élire un Sénateur…

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

 

Sur notre site internet, vous pourrez voir les grandes lignes de notre programme. Notre profession de foi est en ligne.

Bien sûr, nous répondrons présents pour les questions de base comme l’administration, les retraites, l’attribution équitable des bourses, l’éducation bilingue de nos enfants, la fiscalité, aide sociale, entreprenariat… Nous défendrons nos compatriotes aux reunions du Conseil consulaire, nous répondrons à vos questions et nous vous soutiendrons autant que l’on pourra. Mais nous voulons aller au-delà du strict rôle du Conseiller en particulier sur le plan culturel. Nous voulons apporter une nouvelle énergie et sortir des sentiers battus, en créant des liens et des événements de discussions entre nous et des personnes qui peuvent nous intéresser basées en France ou ailleurs. Comme on l’a déjà fait avec Yann Wehrling, Ambassadeur de France délégué à l’environnement. On fera cela en association avec d’autres organisations et associations. Et puis, on nous a dit que les Français veulent plus d’opportunités de se retrouver entre eux. Nous avons déjà commencé à organiser des “déjeuners à la bonne franquette” autour de plats régionaux avec l’aide de chefs comme Philippe Mouchel à Melbourne, Guillaume Brahimi à Sydney, mom colistier Romain Bapst à Brisbane et d’autres. Les restaurateurs ont également besoin de notre soutien en ces temps difficiles. Suite à la pandémie, nous avons remarqué que nous anciens sont isolés et nous envisageons de les réunir pour un Christmas in July. Nous aurons besoin de votre aide. 

Et il va de soit que nous communiquerons avec vous, soit par internet, soit en personne. 

Comme je l’ai déjà dit, j’ai été surpris par le fait que nombreux étaient ceux qui ne savaient pas qu’il y avait des élus consulaires. J’ai bien l’intention d’être sur le terrain afin de valoriser ce lien entre les Conseillers et les Français mais nous voulons aller plus loin et valoriser les liens entre eux. 

Comptez sur nous, vous pouvez compter sur nous. Aux urnes, citoyens! 


 

 

quitteriez puel

Quitterie Puel

Après avoir effectué un master en management de projets culturels à Sciences Po, j’ai décidé de m’expatrier pour trois ans à Perth. J’aime écrire sur des sujets de société, dénicher des bonnes adresses et découvrir des lieux insolites.
0 Commentaire (s) Réagir

Communauté

TROPHÉES 2021

Une 9e cérémonie des Trophées marquée par la résilience et le talent des expatriés !

En ce 5 octobre 2021, sous les ors du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et en présence du Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne, sept lauréats d’exception ont été mis en lumière.