TEST: 2280

Perth festival: retour sur la troisième semaine

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 03/03/2022 à 21:30 | Mis à jour le 03/03/2022 à 21:30
Photo : Perth Festival 2022 - Wardan
Perth Festival 2022 - Wardan

Wardan, cela signifie Océan en langage Noongar. Wardan est le thème du festival de Perth cet année. La majeure partie des spectacles et activités proposées sont une réflexion autour de ce thème.

Difficile de faire un choix parmi un programme très riche et varié, voici mes impressions de quelqu’une des activités proposées.

 

Perth Festival - Aesoteric

Aesoteric au museum Boola Bardip

Le musée Boola Bardip a encore une fois accueilli un concert éclectique, quatre artistes ou groupes d’artistes très diffèrent, mais réunis pour un soir sous le bienveillant squelette d’Otto la baleine bleue.

La soirée débute par cinq poèmes déclamés par Maitland Schnaars, acteur, poète et écrivain  renommé  avec une voie et une diction ne vous laisse pas indiffèrent, il est accompagné par James Webb au Didgeridoo et Belle Collie au violoncelle qui improvisent sur les mots. Sa poésie tourne autour des thèmes de l'identité et de l'aliénation, avec des vers prononcés en Noongar. C’est tout simplement magnifique.

Sophia Lewis offre une retraite vers des états d'âme intérieurs, musique électronique, techno profonde et subtile pour une ambiance relaxante plus proche des « Bean bags » dans lesquels nous sommes assis que des « Dancefloors ». Ce n’est pas une critique car ce fut un beau voyage musical.

Michael Terren a pris la suite puis Mike Lovefear accompagné de Michelle Smith mais nous n’avons pas été jusque-là car nous avons quitté les lieux avant une heure trop tardive.

 

Perth Festival - Tim Winton

Tim Winton au Fremantle Arts Center

Originaire de Perth, Tim Winton, auteur accompli et largement primé nous a offert un très bel exposé, une ode à l’océan (wardan).

Le monde naturel est un puissant antidépresseur et la mer en offre la plus forte dose.

Tim Winton tire son inspiration des paysage et des villes côtières de l’Australie occidentale, il raconte des histoires de la vie ordinaire qui parle au plus grand nombre. Il revient sur ses débuts et comment il a évolué de l’état de surfer amoureux de la mer et insouciant, relax, un style de vie qui va avec, à celui d’activisme et défenseur fervent de l’environnement et plus particulièrement de l’océan. Il a utilisé sa notoriété pour se faire l’avocat de nombreuses causes liées à la conservation marine et notamment la protection du récif de Ningaloo, près d’Exmouth et plus récemment le golfe de Ningaloo qui est une nurserie pour les baleines à bosses, dugongs et tortues mais aussi un écosystème qui abrite un grand nombres d’espèces marines et terrestres.

Dimanche soir, il a profité de son discours de clôture du festival des écrivains de Perth pour implorer les citoyens et les gouvernements de se sevrer de leur dépendance à l'égard des industries liées à l'énergie fossiles, que l’on retrouve sponsorisant beaucoup d’activités qui sont notre quotidien.

Mettant très certainement les organisateurs du festival dans l'embarras, il condamne avec beaucoup de tact et de diplomatie, le financement de nombre d’évènements artistiques par des multinationales issues de ces industries, insistant sur le fait que la liberté d’expression artistique est primordiale.

Son intervention a fait beaucoup de bruit mais nous fait aussi réfléchir.

Si vous n'avez pas lu de livres de Tim Winton, je vous invite à le faire vous ne serez pas dessus.
 

Perth Festival - The ninth wave

The ninth wave à City beach park

Nous étions prêt à affronter les conditions automnales qui nous sont tombées dessus soudainement, mais le spectacle a été annulé, le 2 mars. Du coup, pas de revue, la semaine prochaine si le spectacle est reprogrammé.

Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale