Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2280

Emballer ses cadeaux : trois alternatives zéro déchet

Par Quitterie Puel | Publié le 23/12/2020 à 02:42 | Mis à jour le 23/12/2020 à 02:55
Emballer ses cadeaux zéro déchet

J-1 avant le Réveillon et J-2 avant Noël, tout est prêt, il ne vous reste plus qu’à emballer vos cadeaux.

Avant d’acheter le traditionnel papier cadeau, réfléchissez quelques minutes à son impact écologique.

Certes, un cadeau emballé dans un joli papier cadeau présente bien sous le sapin mais il retient rarement l’attention des convives, impatients de découvrir ce qu’il renferme. Le papier est vite déchiré et encore plus vite jeté.

Au total plus de 20 000 tonnes d’emballages cadeaux finissent à la poubelle chaque année. Triste destin me direz-vous.
Voici donc quelques alternatives écolo pour limiter la catastrophe : 

 

Première option : le papier journal

On a tous des papiers journaux qui trainent, que l’on conserve (surtout en France) pour allumer un feu de cheminée ou dans une boite que l’on n’ouvre jamais. Utilisez-les pour emballer vos cadeaux ! Si vous n’avez pas de journaux, tournez-vous vers des affiches, des vieilles cartes routières, des feuilles de papier volantes qui trainent dans vos tiroirs et dont vous ne savez que faire.

 

Deuxième option : les boites à chaussures 

 

Papier cadeau zéro déchet

 

Nous disposons tous de boites à chaussures inutiles dans le fond de nos placards. Parfois, on y glisse un ou deux câbles de téléphone mais la plupart du temps, on les empile et on les oublie. L’heure est venue de les ressortir ! Si vous avez un cadeau un peu volumineux, glissez-le dans la boite et renfermez-la avec du scotch ou de la ficelle. Vous pouvez ensuite peindre ou décorer la boite pour que votre hôte comprenne qu’il s’agit d’une emballage cadeau et non pas d’une véritable paire de chaussures !

 

Troisième option : le furoshiki

 

Furoshiki

Le furoshiki est une technique japonaise qui consiste à emballer ses cadeaux avec du tissu. Cette technique ne nécessite ni scotch, ni colle ni ficelle pour faire tenir le tout. Pour le tissu, fouillez dans vos tiroirs, récupérez de vieux foulards ou alors, achetez quelques chutes de tissus dans le Op Shop le plus proche de chez vous. C’est simple, original, esthétique et écolo !  

Nous vous recommandons
quitteriez puel

Quitterie Puel

Après avoir effectué un master en management de projets culturels à Sciences Po, j’ai décidé de m’expatrier pour trois ans à Perth. J’aime écrire sur des sujets de société, dénicher des bonnes adresses et découvrir des lieux insolites.
0 Commentaire (s) Réagir