Biennale de Fremantle : Retour sur la première semaine

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 13/11/2021 à 22:30 | Mis à jour le 13/11/2021 à 22:30
Biennale de Fremantle 2021

Sous le signe de la rivière, Bilya en langue nyoongar, la biennale cette année est une invitation à découvrir ou redécouvrir ses berges.

La balade commence au pied du Stirling bridge.

remantle biennale - Transitions - Plympton Pumphouse

Transitions par Nathan John Thompson et Matt Gingold

Situé dans l’ancienne station de pompage « Plympton »  à proximité du Stirling bridge, cette installation met en évidence un minéral méconnu, le gallium, qui rentre dans la composition de semi-conducteurs dans nombreux équipement électroniques. Ce minéral prend une forme visqueuse, presque liquide, à l’approche des 30 degrés. C’est sous cette forme que vous pourrez l’observer. Placé dans une coupelle au sommet d’un bras manipulateur, digne d’une robotique de pointe, ce matériaux visualise les mouvements, vibrations de son environnement immédiat, la route, la rivière, le Fremantle docteur et bien d’autres. Cette installation met aussi en évidence les graffitis qui ornent cet ancien bâtiment abandonné depuis de nombreuses années, ils prennent soudain une nouvelle dimension.

Un petit bâtiment, une installation minimaliste mais d’une profonde signification et l’occasion de découvrir ce minéral que l’on trouve au nord de l’Australie occidentale. Cela vaut le détour.

Fremantle biennale - Orange path

 

Empruntez ensuite le “orange path” par AC4CA, chemin piéton et piste cyclable le long de la rivière peint pour la biennale. Vous passerez le long d’un bateau échouer et remplir de pierres. 

Fremantle biennale - Overload

 

Overload par Andrew Sunley Smith

Cette installation est nommé “overload” et on en comprend sans difficulté la raison et la signification. Ce bateau symbolise l’état dans lequel on peut se retrouver si on ne prend pas garde à se préserver des excès de notre société.

Fremantle biennale - The commonwealth of New Bayswater

 

THE COMMONWEALTH OF NEW BAYSWATER par Jessee Lee Johns, Rohin Kickett et Jacob Diamond

Installation d’une principauté éphémère sur le quai en bordure du parc, vous bénéficierez d’un visa à la journée, pourrez réserver une chambre pour la nuit, boire un verre ou manger un morceau, avec une vue imprenable sur la rivière. Un mini pays reconstitué, un peu comme les enfants qui s’invente un univers. Plein de petit détails à découvrir.

A deux pas de cette principauté l’installation de Bruno Booth

Fremantle biennale - Tightness times toughness

TIGHTNESS TIMES TOUGHNESS par Bruno Booth

Asseyez-vous dans un fauteuil roulant et parcourez ces deux tunnels installés pour mettre en évidence les difficultés que peuvent rencontrer les personnes en fauteuil roulant. Bruno qui a utilisé un fauteuil roulant toute sa vie, a crée cet espace en jouant sur les perspectives et jeux de lumière afin que les personnes à l’intérieur prennent conscience de l’espace dans lequel ils circulent. L’idée est intéressante mais le niveau de difficulté est limité, surement pour que cette installation soit accessible au plus grand nombre. Du coup, je ne suis pas sure que l’objectif soit réellement atteint. L’expérience est néanmoins différente et visuelle, les lumières dans le tunnels sont d’un bel effet.

Fremantle biennale - Naval store

Prenez ensuite les escaliers qui conduisent au naval store ouvert pour l’occasion et qui abrite plusieurs exposition. L’occasion aussi de se mettre un peu à l’abri du soleil.

Fremantle biennale - Millenial reaper

MILLENNIAL REAPER par Loren Kronemyer

Comment fabriquer un balai de façon artisanale et complètement naturelle, paille de millet, bout de ficelle et bout de bois. Vous pourrez participer à des ateliers si vous voulez vous y essayer.

Fremantle biennale - Step change

 

STEP CHANGE par Alexander Boynes, Mandy Martin et Tristen Par

Une peinture et autour un écran, un film est projeté à la fois sur l’écran et la peinture et les images se superposent ce qui donne l’impression que la peinture prend vie, cela sur un fond musical. L’opportunité de se poser et se laisser bercer par les images et la musique. Le message est cependant fort car l’urgence climatique est bien là et les images nous rappellent à cette réalité, l’aire industrielle telle qu’on l'a connut doit changer.

 

Puis ne ratez surtout pas le spectacle danse. 

Fremantle biennale - Outside In

OUTSIDE IN par la chorégraphe Amrita Hepi

Une série de chansons dédicacées, des messages communiques via noongar radio qui reflètent ces derniers dix-huit mois. Un danseur, Tyrone Robinson sur scène dont le nom a été omis de tous les programmes, peut-être parce avant la fermeture des frontières avec les état à hauts risques c’est la chorégraphe qui devait danser ?…

Fremantle biennale - Outside In

Ce spectacle est de toute beauté, sans attente particulière ne sachant trop a quoi m’attendre la surprise a été de taille, c’est moderne, élégant les chorégraphies sont adaptés aux origines de la musique et d’une grande diversité . Deux heures avec un cours intervalle, on ne voit pas le temps passer.

Et pour terminer la journée , une fois le soleil disparu le spectacle de drones.

Fremantle Biennale - Moombaki le decollage

MOOMBAKI par Ilona McGuire

Moombaki signifie en langue nyoongar “ où la rivière rencontre le ciel”, une féerie lumineuses entre les deux ponts, beaucoup plus paisible qu’un feu d’artifice, une vrai poésie s’est dégagée de ces 160 drones.

Fremantle biennale - Moombaki logo

L’histoire du pays Whadjuk Nyoongar est diffusée en fond sonores alors que les lumières dans le ciel se reflètent dans l’eau de la rivière, la technologie rencontre les origines de la terre que nous occupons. Un bel hommage à la population aborigène. Ce spectacle va être décline sous plusieurs formes, à nouveau en bord de rivière à Attadale et en bord de mer à Coogee.

Fremantle biennale - Moombaki creature

 

La biennale de Fremantle se termine le 21 novembre, il n’est pas encore trop tard pour en profiter.

 

Sur le même sujet
Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale