Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NATALITE – Une prime pour encourager les naissances en Chine

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 19/07/2017 à 14:23 | Mis à jour le 07/01/2018 à 07:28

 

Enfants shanghaïens.

Quelques temps après l'assouplissement de la politique de l'enfant unique, le gouvernement chinois vient d'adopter une nouvelle mesure pour favoriser la natalité.

C'est un vrai retournement de situation. Alors que pendant des décennies, les parents chinois étaient poursuivis s'ils faisaient un second enfant, dorénavant, le gouvernement compte les payer pour qu'ils aient plus de bébés. Ce sont justement les parents qui sont à l'origine de cette nouvelle mesure.      En effet, nombreux sont ceux qui réclament une aide de l'Etat afin d'élever correctement plusieurs enfants.

Cependant, difficile d'imaginer si cette loi sera efficace. Dans les villes chinoises, comme à Shanghaï par exemple, où le coût de la vie est autant élevé qu'à Paris, il y a beaucoup de chances qu'une aide financière ne soit pas suffisante pour que les parents franchissent le pas. D'autant plus que dans un pays communiste comme la Chine, les allocations familiales n'existent pas.

Retour sur une politique sociétale exceptionnelle

Mis à part les révolutions politiques et économiques qui ont métamorphosé le visage de la Chine au 20ème siècle, l'aspect sociétal a toujours été un sujet majeur et fondamental pour le gouvernement chinois. La Chine a toujours eu une vision bien spécifique de la société, avec une perception unique de la famille.

A cause d'un essor démographique trop important, l'Etat a mis en ?uvre la politique d'enfant unique à partir de 1987. Aujourd'hui, les premiers enfants uniques ont 30 ans et commencent à impacter la société. Une politique qui s'imposait, certes, à l'époque, comme une évidence au vu de la situation. Mais c'était sans compter sur les conséquences qu'elle allait provoquer.

Comme nous l'explique David Baverez, auteur du livre « Paris Pékin Express » : « Dans un pays où la valeur fondamentale, la colonne vertébrale est la famille, la situation est un fardeau ingérable car l'enfant est tout seul pour gérer deux parents, les quatre grands parents. Seul pour gérer 6 personnes. Cette vague d'enfants uniques arrive au moment où la digitalisation est très rapide en Chine. Ce sont donc des enfants uniques 200% digitalisés. »

Si le gouvernement n'avait pas anticipé de telles répercussions, il se retrouve désormais dans une situation complexe et paradoxale, étant obligé de revoir ses positions sur le sujet.

 

Vincent VILLEMER pour www.lepetitjournal.com/Pékin Mercredi 19 Juillet 2017

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Shanghai Appercu
SOCIÉTÉ

CINÉMA - La chute de Fan Bingbing

Le 2 septembre, l’Académie Chinoise des Sciences Sociales (CASS) et l’Université Normale de Pékin publiaient le classement de 100 célébrités selon leur « responsabilité sociale ».

Communauté

Shanghai Appercu
HUMOUR

La Ptite Lu - "Les amis"

Retrouvez dans le Petit Journal Shanghai, une fois par mois, La Ptite Lu, cette jeune Française de Shanghai, qui décrypte sa vie quotidienne en Chine avec humour et tendresse.

Sur le même sujet