St. Augustine, la plus vieille ville des USA est un incontournable de Floride

Par Ophélie Moisant | Publié le 11/07/2022 à 14:00 | Mis à jour le 12/07/2022 à 11:15
Photo : @St Augustine Vacation Rentals
st-augustine-floride

L’État de Floride a l’avantage de posséder un grand nombre de paysages. De la ville balnéaire à la plus rock'n' roll, des kilomètres de verdures aux kilomètres du luxe, ou encore de la ville la plus moderne, à celle la plus ancienne des USA, St. Augustine. 

 

À propos de St. Augustine…

Située sur la côte est de la Floride, dans le comté de St. Johns, elle se trouve à seulement 45 minutes de route de Jacksonville et 122 miles d’Orlando. Connue pour être la plus ancienne ville des USA, elle est aussi une destination touristique incontournable pour les amateurs d’architecture coloniale espagnole. Et notamment El Castillo de San Marcos, une forteresse espagnole datant du XVIIème siècle offrant une vue sur le bras de mer. 

 

Une ville riche en histoire et un rôle majeur

La ville de St. Augustine est plus ancienne que les États-Unis eux-mêmes. Oui, fondée par les Espagnols en 1565, la plus ancienne ville coloniale européenne, finalement, a d’abord été nommée San Augustin, en l’honneur d’un philosophe chrétien. C’est ensuite la Grande-Bretagne, qui en 1763 prend le contrôle de la Floride. Et alors que les USA déclarent leur indépendance face à la Grande-Bretagne en 1776, St. Augustine, elle, est déjà habitée depuis plus de 210 années. 

 

Plus tard, la ville va jouer un rôle crucial dans la liberté des esclaves. En effet, une fois arrivés sur le sol de St. Augustine, les esclaves étaient systématiquement libérés, et pouvaient ensuite se convertir au catholicisme.  

 

Dans les années 1900, le mouvement Saint-Augustine pour les droits civiques voit le jour. Dirigé par le Dr Martin Luther King, ce mouvement avait pour but de mettre fin à la ségrégation grâce à de simples manifestations pacifiques. 

 

L’ancienne capitale de “la Floride orientale” britannique est donc un site historique important pour l’histoire américaine. 

 

St. Augustine, une ville pour accueillir les plus riches

Vers la fin des années 1800, la ville coloniale a commencé à voir arriver ses premiers touristes et retraités. Réputée à l’époque comme un bon endroit pour passer l’hiver afin d’échapper au froid et à la neige des villes plus au nord, St. Augustine prend de l’ampleur. Un chemin de fer et des complexes de luxe voient le jour. 

 

Aujourd’hui encore, hôtels SPA, cours de golf et bateaux de luxe marquent le paysage. Mais l’histoire et la simplicité ont réussi à reprendre le dessus. 

 

Que faire à St. Augustine ? 

Lorsque vous arrivez aux portes de la ville, vous n’avez même pas besoin de vous poser cette question. Un simple coup d'œil à gauche, puis à droite, et vous avez votre programme de la journée. 

 

El Castillo de San Marco

 

Commencez d’abord par visiter la ville dans le petit train rouge, afin d’y découvrir les incontournables. Puis, arrêtez-vous ensuite à l’immense château, El Castillo de San Marcos and the Fountain of Youth Archaeological Park, au musée des pirates et des trésors. Prenez de jolies photos devant les façades colorées et très européennes de la ville avant de vous installer à la terrasse d’un restaurant. 

 

Dans l’après-midi, direction la ferme aux alligators, ou la plage, North Beach. Ou continuez simplement votre voyage dans l’histoire en visitant le Colonial Quarter et ses 450 ans d’histoire, puis Historic District ou encore le St. Augustine’s Old Town village 

 

Une chose est sûre, vous n’allez pas vous ennuyer ! 

 

Sur le même sujet
ophelie moisant

Ophélie Moisant

Après de nombreux reportages TV réalisés et quelques milliers d’articles publiés, je suis désormais à la tête du Petit Journal Orlando & North Florida. Au plus proche des lecteurs au quotidien, je partage mes découvertes et bons plans pour vous aider !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Orlando !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale