Dimanche 16 décembre 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le prêt de groupe pour l’entrepreneuriat féminin

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 23/10/2018 à 06:30 | Mis à jour le 23/10/2018 à 07:02
prêt femmes Adie Nouvelle-Calédonie

Peu connu en Calédonie, le prêt de groupe, tout à fait adapté à la culture océanienne, génère de l'intérêt auprès du public féminin. Même s'il reste encore du travail pour le faire connaître, il commence à trouver sa place.

 

Soutenu par les institutions

L’Adie organise régulièrement des réunions à la mairie de La Foa pour présenter ce prêt, en partenariat avec l’association Wake Chaa de Canala,

Des rencontres ont été initiées par le gouvernement à Canala, à La Foa et à venir à Kouaoua. Il s’agit d’une tournée des groupes de femmes solidaires dont le but est d’accompagner à l’émancipation des femmes. 

Invité par le gouvernement, l’Adie était présente à la Journée mondiale des femmes rurales.


Jusqu’à 300.000 F.CFP

Ce prêt est destiné à un public très spécifique et s’adresse à des personnes dont les besoins sont modestes et qui ne sont pas dans l’urgence. 

Les femmes sont particulièrement intéressées par ce produit. Il leur permet effectivement de faire un prêt sans avoir à demander quoi que ce soit à leur mari, elles sont solidaires les unes des autres - ce qu’elles sont déjà dans le quotidien. Si le premier prêt est faible, elles savent qu’elles pourront demander un peu plus six mois après. 

Ce prêt peut être un des leviers dans l’émancipation des femmes du Pays. 

Avec ces crédits, qui peuvent aller jusqu’à 300.000 F.CFP, les agricultrices, couturières, cuisinières du Pays peuvent acquérir du matériel leur permettant de travailler dans de meilleures conditions, voire, éventuellement, de développer leur activité et donc, sur le volet économique, atteindre une autonomie. 


Ce prêt est ouvert à tous, même s’il apparaît de plus en plus au sein de l’Adie que les femmes sont sensibles à ce produit. 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir