Dimanche 24 octobre 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
TEST: 2278

EXPérience EXPatrié : le témoignage de Léna Pisetta en Nouvelle-Calédonie

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 11/09/2021 à 01:50 | Mis à jour le 11/09/2021 à 01:53
EXPérience EXPatrié : le témoignage de Léna Pisetta en Nouvelle-Calédonie

La beauté du mot « expatrié » du grec : exo « en dehors de » et : patrida « le pays » est surtout qu’il dépasse une définition unique. Ce mot est propre à celui qu’il le vit et qui le fait sien. Et bien que la Nouvelle-Calédonie soit la France : elle est un bout de France qui nous transforme quand on la découvre la première fois, et qu'il faut apprivoiser pas à pas, au fil des mois et des années. 

 

Aujourd’hui, c’est Léna Pisetta qui nous partage son expérience d’expatriée, de Saint-Etienne à Nouméa depuis 1 an et demi :   

 

Il y a plusieurs années nous sommes partis en voyage de noces en Nouvelle-Calédonie, loin de penser qu'on tomberait littéralement amoureux de cette île perdue au milieu du Pacifique, nous avons passé 3 semaines hors du temps, s'émerveillant un peu plus chaque seconde.

Puis vient l'heure du retour à notre petite vie métropolitaine tranquille et là, c'est le déclic !

Marre de cette vie routinière, monotone comme si l'avenir était déjà écrit à l'avance pour nous.

Les mois passent et on finit par décider de tout plaquer, appartement, travail, famille, amis, pour rejoindre ce pays qui nous obsède...

 

A l'époque nous étions loin de penser que ce nouveau départ, ce voyage à l'autre bout du globe, nous apporterait autant !

 

En arrivant à l'aéroport, il était environ 23h30, nuit noire, 45 minutes de route pour rejoindre notre AirBnb sur Nouméa et presque aucun lampadaire sur la route.

A ce moment-là je crois qu'on s'est tous les deux demandé ce que l'on était réellement en train de faire, les doutes, la peur, milles questions ont traversé nos esprits mais trop tard pour faire demi-tour.

Notre première année sur le territoire a été un mélange d'émerveillement total et de remise en question permanente sur notre choix de vie.

Nous avons dû traverser plusieurs épreuves, la difficulté à trouver un emploi dans ma branche, de nombreux déménagements pour trouver un appartement convenable, se reconstruire un cercle d'amis et s'acclimater à une nouvelle manière de vivre et de voir les choses.

On a dû dire au revoir à de nombreux amis, repartis en métropole ou bien dans d'autres coins du globe, repartir de zéro encore et encore, surmonter la peine de ces séparations, se relever quand professionnellement la réussite n'était pas au rendez-vous non plus et se serrer les coudes quand de mauvaises nouvelles arrivaient de métropole également...

Sortir de sa zone de confort encore et encore pour tout rebâtir comme au premier jour.

 

Beaucoup nous disent encore aujourd'hui que nous avons de la chance de vivre cette vie.

Mais ce n'est pas de la chance, nous ne sommes pas arrivés là où nous en sommes par magie, nous l'avons choisi et nous nous sommes donné les moyens d'y arriver.

Il ne faut pas croire qu'un changement de vie radical comme celui-ci se passe sans embûches, bien au contraire.

Mais c'est là que l'expérience devient bien plus enrichissante justement !

En prenant du recul je peux dire que grâce à ces remises en question, ces difficultés, ces doutes, nous avons mis nos personnes et notre couple à rude épreuve.

J'ai pu découvrir que j'étais bien plus courageuse que ce que j'avais imaginé, capable de m'adapter à bien des situations différentes, capable de me relever même quand je n'avais plus aucun espoir ou plus aucune motivation.

J'ai appris beaucoup sur moi-même, j'ai réussi à panser des plaies qui étaient ouvertes depuis bien trop longtemps et qui m'empêchaient d'avancer, j'ai appris à apprécier la beauté de ce que la nature a à nous offrir chaque jour et j'ai appris à m'aimer telle que je suis.

Dans notre couple, nous nous sommes serrés les coudes quoi qu'il arrive, envers et contre toutes les difficultés qu'il a fallu et qu'il faudra traverser à l'avenir. Nous avons appris que la communication et le soutien sont primordiaux. Aujourd'hui nous sommes plus soudés que jamais et nous ne ferions marche arrière pour rien au monde !

 

A tous les expatriés en herbe, rêvant de voguer à travers le monde, je vous souhaite de sauter le pas. Sachez que ce n'est pas la destination qui importe mais bien le chemin parcouru et son lot de bonnes surprises !

 

Vous pouvez retrouver Léna sur son instagram : lenoush_p

 

Si vous aussi vous voulez partager votre expérience d'expatrié en Nouvelle-Calédonie n'hésitez pas à contacter la rédaction à cette adresse : nouvelle.caledonie@lepetitjournal.com 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir