Vendredi 24 septembre 2021
TEST: 3277

À New York, le pass sanitaire devient obligatoire à partir du 13 septembre

Par Rachel Brunet | Publié le 03/08/2021 à 23:18 | Mis à jour le 04/08/2021 à 12:41
Le pass sanitaire à New York

Bill de Blasio, l’édile de New York l’a annoncé, à compter du 13 septembre, pour pouvoir aller au restaurant, se rendre dans une salle de sport ou assister à un spectacle, il faudra être vacciné. Face au variant Delta et à la vaccination qui stagne, le maire emploie les grands moyens tant pour inviter à la vaccination que pour protéger les New-Yorkais.

 

New York, première ville américaine où le pass sanitaire est obligatoire

Une preuve de vaccination sera exigée à New York pour accéder à l'intérieur des restaurants, des salles de sport et de spectacle, a annoncé mardi le maire démocrate Bill de Blasio, faisant de sa ville la première aux Etats-Unis à créer un passeport vaccinal. Ce dispositif, baptisé Key to NYC pass, « exigera la vaccination des salariés et des clients des restaurants en intérieur, des salles de sport et des salles de spectacle », a expliqué le maire lors d'un point presse, précisant qu'il faudrait au moins une dose de vaccin pour pouvoir entrer dans tous ces lieux de vie et de culture.

« C’était inéluctable » déclare Armel Joly, cofondateur du restaurant français OCabanon, à Chelsea. Si le pass sanitaire entre en vigueur pour protéger la population, il donne du fil à retordre à certains restaurateurs. « Comme je le craignais, les restrictions reviennent, » explique de son côté Alexandra Charpentier, fondatrice de Winemak’Her Bar, à Park Slope. « J’espère qu’avec notre bon taux de vaccination, le variant sera moins violent que le virus en lui-même et que l’on pourra vivre de notre business malgré tout. Mais ça demande encore de s’organiser autrement. Personnellement, je n’ai pas les moyens de mettre quelqu’un à la porte pour vérifier chaque client » s’inquiète la restauratrice.

 

« Key to NYC pass » et le modèle français

« Si vous êtes vaccinés (...), vous avez la clé, vous pouvez ouvrir la porte. Mais si vous n'êtes pas vaccinés, malheureusement, vous ne pourrez pas participer à beaucoup d'activités », a précisé Bill de Blasio lors de sa conférence de presse. C’est finalement le modèle français qui inspire Outre-Atlantique. Depuis quinze jours, le maire et le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, ont multiplié les annonces pour renforcer la vaccination des fonctionnaires et recommander le port du masque, face à la résurgence du nombre de cas de Covid due au variant Delta.

À New York, ville de plus de 8 millions d'habitants, 71,8% des adultes ont reçu au moins une dose de vaccin, selon les chiffres de la mairie. Mais ce n’est pas suffisant, sans compter les touristes qui reviennent visiter la ville.

Pascale Richard, récemment élue déléguée consulaire dans la circonscription de New York salue la décision de la ville de New York. « Avec TousAntiCovid, la France a innové. Une application numérique simple où tous nos tests sont enregistrés et conservés, c’est ce qu’il y a de plus facile. Tout l’été, nous avons travaillé avec le député Roland Lescure et le ministre Jean-Baptiste Lemoyne pour que les certificats de vaccination américains soient reconnus en France. C’est chose faite avec une cellule du ministère des affaires étrangères qui aide les Français et une adresse e-mail dédiée pour faciliter l’ obtention du passe pour les Français, » explique l’élue En Marche. Et de rajouter « à New York, il y avait le pass Excelsior qui ne reconnaît que certains centres de vaccination et n’est pas valable dans d’autres États. La France montre l’ exemple : le pass sanitaire généralisé, c’est la liberté contrairement à ce que pensent certains. Avec un virus mutant, il faut se faire vacciner car la vraie liberté, c’est la fin de la pandémie. »

« Un nouvel outil », c’est ainsi que le New York Times décrivait il y a quelques semaines le pass sanitaire imaginé par la France et repris par l’Italie. Un nouvel outil dont les États-Unis pourraient peut-être s’inspirer alors qu’ils « sont en proie à une hausse du nombre de cas emmenée par le variant Delta ». C’était le questionnement soulevé par le média américain. À juste titre…

« Cette crise sanitaire oblige les dirigeants à prendre des décisions difficiles et à réagir très vite. Le président Emmanuel Macron a su réagir suite à la dégradation de la situation sanitaire au début du mois de juillet avec la généralisation du pass sanitaire. Très tôt, Roland Lescure a posé le problème d’obtention du pass sanitaire pour les Français de l’étranger. Sous l’impulsion de Jean-Baptiste Lemoyne et de Cédric O, les services de l’état ont permis à chaque Français de l’étranger vacciné d’avoir accès au QR Code du pass sanitaire en un temps record. Devant la pertinence de l’exemple français, c’est maintenant l’État de New York qui décide la mise en place du pass. Il sera intéressant d’analyser si l’État de New York sera aussi pertinent que le Gouvernement français pour gérer les pass sanitaires des personnes vaccinées en dehors de l’État » s’interroge de son côté Pascal Royer, élu délégué consulaire aux côtés de Pascale Richard.

 

Les États-Unis sont à la recherche de moyens pour inciter les Américains réticents à se faire vacciner. La campagne avait démarré en trombe et Joe Biden avait imaginé que 70 % de ses concitoyens seraient immunisés au 4 juillet, jour de la fête nationale. Mais le taux tourne autour de 60 % et a chuté de plus de 80 % depuis la mi-avril. Même la France fait désormais mieux et l’annonce du pass sanitaire en France a considérablement dopé les chiffres des prétendants à la vaccination. Un exemple que le ville de New York a décidé de suivre.

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
GASTRONOMIE

Le chef étoilé Arnaud Dunand Sauthier se met à son compte à Bangkok

Après neuf ans à la tête du restaurant doublement étoilé Le Normandie à Bangkok, le chef Arnaud Dunand Sauthier s’apprête à ouvrir un restaurant gastronomique et un bistrot au printemps 2022.