Restriction des vols entre l’Europe et les USA : qui est concerné ?

Par Rachel Brunet | Publié le 12/03/2020 à 13:49 | Mis à jour le 12/03/2020 à 14:11
Restriction vols USA

Mercredi 11 mars, Donald Trump a annoncé que tous les vols en provenance de l’Union européenne et à destination des États-Unis seront suspendus, à compter de vendredi 13 mars 2020 minuit pour une durée de 30 jours. L’intention de la Maison-Blanche est d’endiguer la propagation du Covid-19. « Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours », a expliqué Donald Trump, déplorant que l’Union européenne n’ait pas pris « les mêmes précautions » que les Etats-Unis face à la propagation du virus. Mais qui est vraiment concerné ?

 

Tous les pays de l’espace Shengen

L’entrée des Etats-Unis sera interdite, à partir de vendredi 13 mars 2020 et pour une durée de 30 jours, à tous les étrangers qui auront voyagé dans les 14 jours précédant leur arrivée aux Etats-Unis dans un des pays de l’espace Shengen, à savoir l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

Plus aucun ESTA ne devrait être délivré durant la période à des touristes prévoyant un séjour aux États-Unis entre le 13 mars et le 13 avril, voire avec une carence de 14 jours supplémentaires. ceux qui avaient prévu un séjour aux États-Unis durant cette période, ne pourront pas séjourner sur le sol américain.

Comme nous l’annoncions hier dans nos colonnes, les compagnies aériennes Air France et KLM prévoit des reports de vols gratuits. « Tout billet Air France ou KLM acheté avant le 31 mars 2020 inclus, pour un voyage entre le 6 mars et le 31 mai 2020, quelles que soient les conditions d’origine du billet et la destination, pourra faire l’objet d’un report sans frais jusqu’au 31 mai 2020 inclus, vers la même destination et dans la même classe de réservation. » précisaient les compagnies.

 

Quels visas sont concernés par les interdictions ?

Comme l’indique un communiqué de la Maison-Blanche, ne sont pas concernés par la restriction d’entrée sur le sol américain, tous les citoyens de nationalité américaine, les détenteurs d’une carte verte, les résidents permanents, les membres de leur famille ainsi que les détenteurs des visas suivants : A-1, A-2, C-2, C-3, G-1, G-2, G-3, G-4, NATO-1 à NATO-4 ainsi que le NATO-6.

Les ressortissants européens en possession d’un autre visa, ne pourront plus entrer aux États-Unis, à compter du 13 mars et pour une période d’au moins un mois. Les stagiaires sont aussi concernés par cette mesure. 

À ce jour, et selon les chiffres de l’Université Johns Hopkins, 1,323 cas de Covid-19 sont confirmés sur le territoire américain, nouveau virus qui a déjà fait 38 morts.

Au cours de son allocution de dix minutes, le président de la première puissance mondiale a qualifié le Covid-19 de « virus étranger ». Il y a quelques jours, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait provoqué une polémique, et l’ire de Pékin, en parlant de « virus de Wuhan ».

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est l'ancienne directrice des éditions New York et Miami
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale