À New York, l’upcycling vestimentaire prend du galon

Par Rédaction - New York | Publié le 31/01/2020 à 15:05 | Mis à jour le 03/02/2020 à 15:15
Photo : ©️ Carolina Palmgren
Upcycling New York

Une armoire pleine de vêtements et parfois “rien à se mettre” ? Envie de faire un geste pour l’environnement en achetant moins (et mieux) tout en ayant envie d’avoir un style qui corresponde à sa personne ? C’est le défi auquel répond Soumountha Keophilavong, fondatrice de Another Garde, une plateforme de mode qui “célèbre les femmes modernes, confiantes et originales” proposant des vêtements de designers. Elle lance son service de consultation d’upcycling à New York.

 

Upcycling à New York

Soumountha Keophilavong est une citoyenne du monde, née au Laos, réfugiée en France, elle vit maintenant à New York avec son mari et ses 3 enfants. Elle crée Another Garde suite à l'arrivée de ses 3 enfants (en moins de deux ans!) “J'ai toujours pensé qu’avoir un style personnel était une force. Mais avec l'âge et les changements de vie, j'ai commencé à sentir que la mode traditionnelle ne répondait pas à cet objectif. elle était trop exclusive, désengagée avec des normes impossibles à respecter pour les femmes ” précise la jeune femme femme.

Son credo est de défendre la qualité plutôt que la quantité - en promouvant des achats réfléchis et organisés plutôt que “tendance”. Le lancement du service de consultation d'upcycling est un pas de plus dans cette logique pour “ aider les femmes indépendantes, modernes et détestant les déchets - à utiliser leur propre garde-robe en toute occasion ” nous confie Soumountha. “Réutiliser pour nous signifie réutiliser des articles de son placard en insufflant de nouvelles idées de tenues ou en modifiant des vêtements de qualité”. 

Upcycling New York
Crédit photo : Derick Marquez

 

 

15 millions de tonnes de déchets textiles

Une démarche louable quand on sait que l'industrie de la mode contribue lourdement à la consommation d’eau, aux émissions de carbone, à la production de déchets chimiques dus à la teinture et aux excès de décharge. Aux États-Unis, plus de 15 millions de tonnes de déchets textiles usagés sont générées chaque année, dont 10 se retrouvent dans des décharges. Une quantité qui a doublé au cours des 20 dernières années.

L’autre point que met en avant Soumountha est que “la réutilisation est un plaisir créatif et différenciant. C'est l'occasion de réinventer notre propre style en mélangeant différents chapitres de notre vie.” 

Pourtant il n’est pas toujours facile d’avoir un oeil expert sur ses propres vêtements. “Avec Another Garde, nos clientes bénéficient des conseils de deux expertes: une styliste et une couturière, le tout a domicile. Nous faisons un audit de la garde-robe afin de donner des suggestions de tenues avec ces articles, parfois en les modifiant, pour les inviter à découvrir de nouveaux styles”.

Bien sûr, la réutilisation n'est pas toujours possible, certains vêtements étant trop usagés. Le conseil de Soumountha “recyclez-les pour éviter qu’ils ne finissent dans des décharges en recherchant un centre de recyclage proche de chez vous.

Soumountha zappera volontiers la Fashion Week cette année pour profiter de la New York ReFashion Week NYC du 18 au 22 Février, une série d'événements montrant que les friperies peuvent produire des looks de calibre piste et que le style conscient peut inspirer de nouvelles tendances.

 

Upcycling New York
Crédit photo : Carolina Palmgren

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale