Comprendre la protection sociale quand on s’expatrie aux États-Unis

Par L’Assurance santé aux USA présentée par EuropUSA | Publié le 20/04/2022 à 19:22 | Mis à jour le 21/04/2022 à 11:26
Une personne tenant les mains d'une autre

Quand un Français décide de s’expatrier, il ne doit pas confondre sa protection sociale avec son assurance santé internationale. En effet, la protection sociale couvre bien d’autres risques comme la maladie, les accidents du travail et les maladies professionnelles mais aussi la vieillesse et le chômage.

En fonction du pays d’expatriation, la protection sociale à l’étranger est plus ou moins étendue. Aux États-Unis, où le coût médical est l’un des plus élevés au monde, s’assurer est plus que recommandé, mais prévoir son avenir, sa retraite et les accidents de vie sont aussi des points sur lesquels il faut absolument savoir anticiper.

 

Comprendre la protection sociale 

Partir de l’Hexagone pour aller vivre et travailler aux États-Unis — quand on n’est pas détaché d’une entreprise française — revient à prendre le statut d’expatrié et de fait, à être assujetti aux régimes sociaux du pays d’accueil.  Cela signifie aussi devoir payer les cotisations nécessaires selon la loi locale. Selon le fonctionnement des différents régimes sociaux, il sera peut-être nécessaire de se procurer des assurances de santé privées afin d’être couverts de façon appropriée, et ce, dans différents domaines, en plus de la santé. Il faut donc penser en amont aux accidents du travail, au chômage, à la vieillesse. Et se rappeler avec enthousiasme que l’on vit de plus en plus longtemps.

Depuis plus de 20 ans, EuropUSA accompagne des milliers de personnes dans leur expatriation aux Etats-Unis. Grâce à des assurances de qualité, des garanties solides et des partenaires importants. Compte tenu du coût médical très élevé aux États-Unis, il est indispensable de prévenir tous les risques grâce à des contrats d’assurances santé spécifiques pour l’expatriation. Avec des garanties complètes, une prise en charge de l’hospitalisation ou encore une assurance rapatriement, il est possible de vivre en toute sécurité aux États-Unis, sans trop de crainte pour son avenir, celui de son conjoint et de ses enfants.

Les experts EuropUSA garantissent une comparaison intelligente des assurances les plus adaptées aux besoins de chaque expatrié — ou famille d’expatriés — et s’engagent à répondre à vos questions pour choisir la meilleure assurance pour votre expatriation aux Etats-Unis. Pour mieux comprendre la protection sociale, Le Petit Journal New York est allé poser quatre questions cruciales à Katherine Graffin, fondatrice d’EuropUSA.

 

EuropUSA accompagne les expatriés

Rachel Brunet pour Le Petit Journal New York : Pourquoi est-il très important de penser à sa protection sociale quand on est expatrié ?

Katherine Graffin : La protection sociale est un point essentiel de la vie et tout particulièrement aux États-Unis où le coût médical est le plus élevé au monde. Pour mémoire, la protection sociale comprend l'assurance santé, la prévoyance, le chômage et la retraite. Dans certains pays, on commence à voir apparaître un nouveau pilier, la dépendance, qui touche de plus en plus de monde compte tenu de l'augmentation de la durée de vie. La santé a un coût et n'a pas de prix. Pour se prémunir des mauvaises surprises et de la faillite, il est essentiel d'avoir une assurance santé aux États-Unis où les soins médicaux forment la principale cause de faillite personnelle.

En tant qu'expatrié, on a tendance à se projeter dans le développement de son projet et les leviers d'action pour le faire avancer sans toujours prendre en compte les aspects qui peuvent paraître plus secondaires comme l'assurance santé, la retraite ou la fiscalité, liés au projet.

 

Quelles solutions proposez-vous chez EuropUSA pour accompagner les expatriés sur le sujet ?

EuropUSA souhaite accompagner les expatriés en leur proposant des solutions d'assurance expatrié qui correspondent à leurs besoins. Nous proposons de nombreux contrats leur permettant de les couvrir jusqu'à 100 % de leurs frais médicaux réels aux États-Unis. Nous avons passé des accords avec des partenaires américains permettant d'accéder à des réseaux d'établissements hospitaliers et de médecins américains ainsi que de bénéficier de réductions substantielles et du paiement direct des soins médicaux sans avance de la part des assurés. Nous proposons aussi une couverture médicale dans le monde entier y compris lorsque la personne va voyager pour son travail ou rentrer pour les vacances dans son pays d'origine. Nous les accompagnons également en leur proposant des services gratuits comme l'accès à la télé-consultation, une plateforme de renseignements sur les risques pays, un espace personnel de suivi de la gestion de leur assurance...etc.

 

Est-ce qu’il y a un âge pour penser au sujet de la protection sociale ?

L'âge n'est pas déterminant, c'est plutôt le fait de partir à l'étranger qui doit être le déclencheur de la mise en place d'une assurance santé internationale. Personne n'est à l'abri d'un accident même ceux les plus en forme. Il y a en revanche un âge à partir duquel il commence à être de plus en plus difficile de trouver une assurance.

 

Faut-il impérativement y penser en amont de son expatriation ?

C'est un élément indispensable à prendre en compte en amont d'une expatriation. On oublie souvent que la santé a un coût et n'a pas de prix. Les Français sont un peu enfants gâtés pour cela, mais ils comprennent vite la réalité en arrivant aux États-Unis. L'important est de choisir une assurance expatrié avant d'avoir un problème bien entendu et idéalement plusieurs semaines avant de partir afin de pouvoir mettre en place une solution vraiment adaptée à ses besoins.

 

Pour en savoir davantage sur EuropUSA et choisir son assurance santé aux États-Unis

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale