Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 3277

Anne-Sophie Gueguen : « S’engager au service de la communauté »

Par Rachel Brunet | Publié le 19/05/2021 à 17:44 | Mis à jour le 19/05/2021 à 17:49
Photo : Anne-Sophie Gueguen
Anne-Sophie Gueguen

Le 29 mai 2021, les Français des États-Unis éliront leurs nouveaux Conseillers des Français de l’étranger. Dans notre rôle de premier média des Français de l’étranger, il nous est apparu important de donner la parole à ces femmes et ces hommes engagés en politique locale et candidats à cette élection consulaire. Du 17 au 21 mai, nous donnons chaque jour la parole aux têtes de liste et numéro 2. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Anne-Sophie Gueguen, numéro 2 de la liste  « Français d’Amérique Ensemble »,soutenue par les sénateurs Robert del Picchia et Damien Regnard. 

 

Voici la tribune d’Anne-Sophie Gueguen

« Giving back matters ». À la French American Academy, l’école bilingue que j’ai fondée dans le New Jersey en 2007, ce principe constitue l’un des piliers de notre philosophie éducative. C’est ainsi que tous nos collégiens se voient imposer des heures de « community service » dans le cadre de leur programme scolaire.

Parce qu’ils sont pour la plupart privilégiés, il nous semble essentiel qu’ils sachent en prendre conscience et qu’ils apprennent à donner de leur temps à ceux qui en ont besoin.

« Giving back matters » : c’est ce même principe qui m’a poussée à rejoindre, en tant que numéro deux, la liste Français d’Amérique ensemble conduite par Richard Ortoli pour les élections des Français de l’étranger du 29 mai 2021 (vote en ligne du 21 au 26 mai).

Forte d’une expérience de 23 ans aux États-Unis, d’abord à Miami, puis dans le New Jersey où je réside et travaille, j’ai acquis un certain nombre de connaissances et d’expériences que je souhaite aujourd’hui mettre au service des autres.

 

La passion de l’éducation

Je connais Richard depuis dix ans. Au départ, ce qui nous a rapprochés, c’est notre passion commune de l’éducation : Richard en tant que président depuis 2012 du conseil d’administration de la New York French American Charter School (l’école bilingue français-anglais d’Harlem), et moi-même en tant que fondatrice, voici 14 ans, d’une école bilingue homologuée AEFE qui forme aujourd’hui 300 élèves de la maternelle à la 4ème sur deux campus dans le New Jersey.

Ma vocation pour l’éducation m’a été inspirée par mes quatre enfants, et plus particulièrement par ma petite dernière : lorsque j’étais enceinte de Maya, en 2006, nous habitions dans le nord du New Jersey, sans aucune offre d’école bilingue à proximité. J’ai réalisé que si je ne faisais rien, cette enfant ne connaîtrait jamais ni le français ni ses racines, ou alors très mal.

Je me suis attelée à la tâche, et trois mois après sa naissance, en juillet 2007, la French American Academy voyait le jour, d’abord avec un programme FLAM (enseignement du français en tant qu’activité extra-scolaire après l’école), puis, un an plus tard, avec trois premières classes de maternelle à plein temps.

 

Bataille de tous les jours

Mon histoire et mes difficultés d’alors reflètent celles de la plupart des Français d’Amérique d’aujourd’hui ayant fondé une famille : difficultés de transmission de la langue et de la culture françaises à leurs enfants, pénurie d’écoles bilingues, coût exorbitant des établissements privées, accès aux bourses scolaires restreint…

Selon Richard et moi, l’éducation est le défi numéro un auquel doivent faire face les parents français installés aux États-Unis, et la transmission du français doit être une bataille de tous les jours, tant au sein des familles concernées que des instances qui les représentent à Paris. Il ne faut rien lâcher ! Il en va du maintien des liens familiaux et intergénérationnels, mais aussi de l’immense richesse que procure le fait de grandir avec deux langues, deux cultures, deux Histoires, tout en étant capable de les relier.

 

Une liste indépendante, expérimentée et engagée

Forts de ces convictions et de nos expériences respectives, Richard et moi nous engageons, si nous sommes élus, à défendre vos intérêts dans le domaine de l’éducation, mais pas seulement. Nos compétences vont bien au-delà, d’autant plus que Richard a réuni au sein de la liste « Français d’Amérique ensemble » une variété de profils et de talents - avocats, banquiers, restaurateurs, communicants, retraités - à même de répondre à des demandes variées : protection sociale, retraites, immigration, santé, fiscalité, entrepreneuriat, développement durable, etc…

La force de notre liste, c’est d’être connectée, indépendante, expérimentée et engagée. Nous sommes tous implantés aux États-Unis depuis longtemps.

Nous avons les ressources pour vous aider.

Et surtout, nous sommes prêts à nous mettre au service de la communauté.

Alors, le 29 mai, votez pour nous !

En échange de votre voix, nous vous donnerons de notre temps.

Because « Giving back matters »…

À bientôt,

 

Anne-Sophie Gueguen

 

Les Français de la circonscription de New York, Connecticut, New Jersey et Bermudes sont appelés aux urnes le 29 mai 2021 pour élire leurs 5 Conseillers des Français de l’étranger. Le vote par internet est ouvert pendant 5 jours consécutifs, du vendredi 21 mai à 12h (heure de Paris) au mercredi 26 mai 2021. Cette élection locale est aussi politique. Les Conseillers des Français de l’étranger éliront à leur tour les Sénateurs représentant les Français de l’étranger.

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s) Réagir