Samedi 22 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MARINA ROI-SANS-SAC – "La France a plus d’avance sur le digital mais le Québec n’est pas du tout fermé"

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 29/03/2016 à 16:56 | Mis à jour le 30/03/2016 à 07:52

 

Wild Box a ouvert une antenne à Montréal en août 2013. Pilotée par Marina Roi-sans-Sac, 24 ans, la maison de productions de contenu est passionnée par la vidéo et les nouvelles technologies, notamment le digital évènementiel. Ses clients ? Metro, Nestlé, Asics ou encore Heineken.

Lepetitjournal.com : Qu'est-ce que le digital évènementiel ?

Marina Roi-Sans-Sac : On parle de digital évènementiel pour les technologies qui vont servir l'évènementiel : la réalité augmentée, la réalité virtuelle, les hologrammes. On ne touche pas au web, on ne fait pas de développement de site. Par exemple, avec Air Canada, le but était une expérience avec les joueurs des Maple Leafs et des Raptors via une réalité augmentée. Le concept était de passer un moment avec son joueur favori. Nous, ce qui nous fait vibrer, ce sont les compétences en publicité web, en télé et de les allier avec les nouvelles technologies.

Voyez-vous une différence entre le marché français et québécois ?

Complètement ! Ici, ça fonctionne sur l'humain. On a des opportunités. Contrairement à l'Europe où si tu n'es pas blindé de diplômes, c'est compliqué. C'est une approche sympathique parce que le concept de notre métier est de cet ordre-là. Ici, c'est beaucoup plus accessible. Et même si nous ne sommes pas les premiers ni les derniers dans cette spécialité, c'est un beau challenge !

Qui est le plus moderne entre les deux pays ?

La France a plus d'avance mais le Québec n'est pas du tout fermé. Ils sont curieux. Les agence savent que c'est une demande concrète des consommateurs car aujourd'hui, tout le monde est sur son smartphone et son ordinateur. C'est une adaptation du marché. En arrivant et en regardant la publicité, je me suis fait la réflexion : "Mince, c'est un peu vieux ! Est-ce qu'il y a un aspect technologique non pris en compte ou est-ce une mentalité parce qu'ils évoluent doucement ?" C'est un apprentissage, une éducation? Comme pour Les Recettes pompettes [émission où un artiste se joint à l'animateur Éric Salvail pour cuisiner une recette, tout en buvant des shooters] : jamais on ne verra ça en France ! D'un côté, ils sont très en avance et d'un autre, on se demande ce qu'ils loupent !

Quels types de clients avez-vous, anglophones ou francophones ?

On a un peu des deux. Nous sommes principalement concentrés sur le marché francophone mais on a aussi bien des projets anglophones, comme Air Canada à Toronto. On a travaillé aussi pour Craft à Chicago, à Boston? On n'est pas fermé au côté anglophone mais on veut juste aller étape par étape, explorer ce qu'on a déjà !

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Le but est de faire grossir la société, avec des projets encore plus sympas. Tous ceux qui travaillent dans l'équipe sont passionnés. Avant même de se dire qu'on a besoin de clients, on se demande surtout comment se faire plaisir avec des gens qui en ont envie. Pour moi, c'est savoir gérer tout ça car même si on est positif, il y a des hauts et des bas ! Et il ne faut pas oublier que j'ai 24 ans !

Le fait d'être jeune vous a créé des difficultés ?

C'était ma plus grande crainte en arrivant car je sortais de la mentalité parisienne : "Ils sont jeunes et ils ne sont pas crédibles." Alors qu'ici ça a été : "24 ou 40 ans, montre-moi ce que tu sais faire !" C'est un bel état d'esprit. En Amérique du Nord, on voit le potentiel, la volonté. Ce n'est pas tous les jours faciles mais on va de l'avant. Être gérante de l'entreprise, c'est avoir plein de responsabilités mais c'est ce qui forge le caractère et me pousse à continuer chaque jour. On a de très beaux projets et des clients qui nous font confiance. On ne va pas tout lâcher maintenant !

Les Productions Wild Box

1410 Rue Wolfe, Montréal.

(514) 476-1204

Site internet.

Page Facebook.

Kim Chaze (ww.lepetitjournal.com/montreal) mardi 29 mars 2016

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet