Vendredi 14 août 2020

AMLO va rencontrer Donald Trump pour la signature du T-MEC

Par Joséphine Leblanc | Publié le 03/07/2020 à 17:00 | Mis à jour le 03/07/2020 à 17:00
AMLO Donal Trump T-MEC

Le président Andrès Manuel López Obrador a confirmé qu'il se rendrait aux Etats-Unis pour l'entrée en vigueur du nouvel accord commercial entre le Mexique, les États-Unis et le Canada (T-MEC).

 

Un dialogue commercial sur fond de pandémie

 

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a indiqué que mardi prochain, il se rendra aux Etats-Unis pour arriver un jour avant la rencontre prévue avec Donald Trump. Il sera également défini aujourd'hui si le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, se joindra également à la réunion. « Je pars mardi, la veille de la rencontre avec le président Donal Trump. Aujourd'hui, nous saurons si le premier ministre Trudeau nous rejoint. J'ai déjà pris mes billets » a déclaré le président mexicain.

Le président américain Donald Trump a confirmé que son homologue mexicain se rendrait à la Maison Blanche la semaine prochaine. « Pour marquer cette réalisation historique, je me réjouis d'accueillir le président mexicain Andrès Manuel López Obrador à la Maison Blanche pour poursuivre notre important dialogue sur le commerce, la santé et d'autres questions essentielles à notre sécurité et notre prospérité » a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le président mexicain a également réitéré que si on lui demandait, il se ferait tester pour le coronavirus.

La semaine dernière le sous-secrétaire à la Santé, Hugo López Gatell, avait déclaré que le président, lui-même et le secrétaire à la Santé (Jorge Alcocer Varela) n'avaient jamais fait aucun test pour détecter le virus car ils ne considèrent pas avoir été dans un schéma de contact à risque avec des personnes infectées.

Cependant, le 25 juin dernier, le chef du Ministère des Finances, Arturo Herrera, a indiqué avoir été testé positif pour le covid-19 trois jours après avoir été en réunion avec le président.

 

Le T-MEC, l'accord qui remplace l'ALENA

 

Lors de sa conférence de presse matinale, Andrés Manuel López Obrador a expliqué que le format de la réunion était encore en cours de révision, mais que le sujet principal sera l'entrée en vigueur de l'accord commercial entre le Mexique, les Etats-Unis et le Canada (T-MEC), qu'il a qualifié d'un « moment très important » qui contribuera à relancer l'économie.

Ce nouvel accord, qui a remplacé l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) en vigueur depuis 1994, prévoit plusieurs changements importants dans un flux d'échanges entre les trois pays qui s'élèvera à environ 1,2 milliard de dollars.

Il amènera les trois pays à moderniser leurs relations commerciales en incluant des sujets tels que la facilitation du commerce électronique et du stockage de données, mais il augmentera également les coûts dans le secteur automobile nord-américain.

Les trois pays signataires de l'ALENA ont paraphé le T-MEC en novembre 2018, mais le processus de ratification a duré plus d'un an aux Etats-Unis, en raison de doutes quant aux garanties d'application des normes environnementales et du travail puis à cause du début de la pandémie de covid19.

 

 

Portrait Joséphine Leblanc

Joséphine Leblanc

Après une formation juridique qui lui a permis de s’expatrier au Vietnam, elle se spécialise en communication et médias (IFP). Aujourd’hui elle a quitté Paris pour s’installer à Mexico.
0 Commentaire (s)Réagir