Avec Airbnb, Mexico ambitionne de devenir une “destination de tourisme créatif”

Par Capucine Taconet | Publié le 04/11/2022 à 15:13 | Mis à jour le 04/11/2022 à 15:59
Photo : Claudia Sheinbaum (2ème à gauche sur la photo), présente l'accord avec Airbnb et l'Unesco
airbnb- mexico(1)

Claudia Sheinbaum, la maire de la ville de Mexico, a annoncé la signature d’un accord avec Airbnb et l’Unesco pour faire de la capitale mexicaine, la “capitale du tourisme créatif” et des nomades digitaux.

 

Depuis la pandémie de Covid 19, le Mexique accueille de plus en plus de nomades digitaux chaque année, faisant même de Mexico D.F., la deuxième ville préférée des nomades digitaux dans le monde, derrière Madrid. Claudia Sheinbaum, maire de Mexico, entend bien profiter de cette tendance pour dynamiser le tourisme et l’économie mexicaine. 

 

Le boom des logements Airbnb à Mexico

Avec cet accord, Airbnb souhaite se déployer au-delà des quartiers traditionnellement touristiques de Mexico, avec des offres attractives et à de meilleurs prix. Déjà, en 20 ans, le nombre d’appartements Airbnb a explosé. Selon le Programme Général d’Organisation Territoriale de la Ville de Mexico, le nombre de logements Airbnb est passé de 22.122 à 71.780 de 2000 à 2020. Ce qui équivaut à une augmentation de 224%, relève Animal Politico

 

La mairie veut éviter une augmentation des prix avec l'arrivée des nomades digitaux

En 2021, les nomades digitaux ont rapporté 9,3 milliards de pesos (soit près de 485 millions d’euros) à la ville de Mexico. Il s’agit donc d’un phénomène particulièrement lucratif, que le gouvernement veut encourager. Cependant, avec un quart des réservations sur Airbnb qui concernent des séjours de longue durée (plus de 28 jours), le risque de voir les prix de l’immobilier et des services bondir aussi pour les locaux est grand. Claudia Sheinbaum a déclaré que la mairie veillerait à empêcher tout prix abusif dans les zones où s’installent les nomades digitaux. Airbnb, souhaite de son côté offrir aux travailleurs étrangers, non seulement des logements, mais aussi de nouvelles expériences de voyage, proches des locaux, avec des visites vers des lieux peu touristiques. 

Capucine Taconet

Capucine Taconet

Journaliste en formation à l'IPJ, Capucine a retrouvé avec joie la rédaction en septembre 2022, après un stage. Elle aime l'Amérique latine, les jeux de mots, et les clémentines.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Mexico !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale