Samedi 8 août 2020
Melbourne
Melbourne

Phillip Island en bus et sac à dos !

Par Julia Vastel | Publié le 25/12/2019 à 20:30 | Mis à jour le 25/12/2019 à 20:30
Phillip Island bus

Des paysages à couper le souffle, du surf et des wallabies à l’état sauvage : partons ensemble à la découverte de Phillip Island, à 150 kilomètres au sud-est de Melbourne !

Pas de voiture ? Vive le bus !

Première bonne nouvelle : l’île est accessible en transports en commun ! Au départ de la Southern Cross Station dans le CBD, plusieurs trajets sont proposés chaque jour, en bus et/ou en train. Nous avons opté pour le bus : le trajet dure plus ou moins 3 heures, avec un changement à Koo Wee Rup. Un autre trajet est proposé via Dandenong, mais il est en général plus long.

Pour les prix, c’est raisonnable : comptez 15,30 dollars par personne pour un trajet ! Quant à la fréquence des trajets, il faut bien s’organiser : il y a environ 3 à 4 trajets par jour en semaine : le premier à 6h30, et le dernier au départ de l’île est à 18h35.

 

Le Phillip Island Nature Park

À notre arrivée sur l’île, nous décidons de nous arrêter à l’un des premiers arrêts proposés : Cape Woolamai ! Les arrêts de bus sont situés sur la grande route qui traverse l’île, il faut donc ensuite marcher vers la plage pendant environ 1 heure pour atteindre le rivage et le Nature Park ! Pas un trajet forcément très agréable, la dernière partie se fait sur le bord de la route.

 

nature park woolamai

 

A faire : une randonnée de 5 kilomètres

Mais nous voici donc arrivés à l’orée du Nature Park, et le jeu en vaut la chandelle ! Une boucle est proposée à pied, elle fait environ 5 kilomètres mais les paysages, la faune et la flore y sont tellement foisonnant que nous y avons bien passé trois heures ! En ce début du mois de décembre, un lundi, nous n’y avons croisé personne, mais l’été et pendant les week-ends, l’endroit est bondé.

 

Wallabies, Ibis, Echidnés

Vous pourrez y croiser des wallabies, des ibis, des reptiles, des échidnés …. et vous arrêter pour admirer le site des Pinnacles ! En remontant le long de la côte, nous avons pu nous arrêter sur la plage : elles sont magnifiques sur l’île. Tout le long de la côte sud-est, de Cape Woolamai en passant par Surf Beach ou Forest Caves, les paysages sont à couper le souffle !

 

wallabies ibis echidnes

 

Découvrir l'ile en stop

Il existe quelques campings sur l’île, mais pour être honnête, sans voiture et en arrivant sur l’île du côté de Cape Woolamai, c’est compliqué ! D’autant que le camping sauvage est interdit tout le long de la côte, nous avons donc opté pour un coin plus reculé, dans les terres, pour planter notre tente. C’est le point noir sur l’île : se déplacer sans voiture s’avère assez compliqué !! Heureusement, nous avons eu la chance de rencontrer des automobilistes tous très sympas, qui ont accepté de nous prendre en stop et de nous faire découvrir l’île ! 

 

De Cape Woolamai à Cowes

Le lendemain matin, direction donc la ville de Cowes, au nord de l’île, en compagnie de Mel, une insulaire qui y habite depuis une quinzaine d’année ! Cowes est la ville principale de l’île, on y trouve pléthore de cafés, de restaurants, ainsi qu’un centre d’information sur l’île. Des bus font le trajets entre Cape Woolamai et Cowes, mais ils sont peu nombreux dans la journée. Nous sommes ensuite repartis à Melbourne depuis Cowes.

 

surf beach woolamai

 

La partie Ouest de l'ile nécessite une voiture

En presque deux jours sur place et sans voiture, le temps est passé vite ! Et il reste tellement de choses à voir sur l’île ! Problème : les transports ne desservent pas la partie ouest de Phillip Island : Summerland, la parade des pingouins et autres. Une voiture est donc très conseillée pour faire cette partie de l’île !

 

Astuces pour organiser votre weekend

Quelques liens utiles : 

  • Vous pouvez réserver votre trajet en bus sur ce site
  • Pour le camping et pour organiser votre voyage, nous vous conseillons l’appli WikiCamps Australia : elle est parfaite pour connaître les points d’eau, d’hébergement et les points d’intérêt à découvrir ! 

N’hésitez à nous faire part de votre expérience à Phillip Island en commentaires !

Nous vous recommandons

Julia Vastel

Julia Vastel

Journaliste française fraîchement arrivée à Melbourne, en quête de nouveauté et d'aventure! Passionnée de sport, d'Histoire, j'ai fait mes classes à la radio et souhaite désormais partager mes découvertes australiennes avec les lecteurs de LPJ Melbourne.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

ART

Un 'clown' australien et écolo à Montargis

Dans le cadre d'un festival d'art de rue dans la région parisienne, l'artiste australien installé en France René Brink "Shrink" a réalise un mural. Un thème environnement pour une oeuvre très urbaine.