Mardi 19 novembre 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Jean-Yves Le Drian : 'L'Australie est chère à mon coeur'

Par Rim Böhle | Publié le 07/11/2019 à 10:20 | Mis à jour le 07/11/2019 à 11:52
Jean Yves Le Drian

Le Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian a profité d'une visite officielle en Australie pour venir à la rencontre de la communauté française de Melbourne, lors d'une réception organisée en son honneur par Madame la Consule Honoraire Générale de France Myriam Boisbouvier-Wylie. M. Le Drian a rappelé son attachement à ce pays et le rôle primordial des relations franco-australiennes dans la recherche d'un équilibre sur cette région du monde.

Témoin d'une 'refondation des relations franco-australiennes'

M. Le Drian est venu à la rencontre ce soir de la communauté française de Melbourne. "L’Australie est chère à mon coeur".  Le ministre ouvre ainsi son allocution expliquant qu’à travers ses nombreuses visites sur le sol australien, il a pu observer ces dernières années une veritable "refondation des relations franco-australiennes," sur un plan économique mais aussi culturel et éducatif.

 

Jean Yves Le Drian

Un positionnement indo-pacifique 'déterminant'

Le Ministre français de l'Europe et des Affaires Etrangères souligne le rôle primordial de cette relation avec un pays au centre d’un équilibre régional bien spécifique: "J’ai accompagné le Président de la République lors de sa première visite en Australie, une visite durant laquelle il a fait un discours déterminant, sur les relations franco-australiennes, mais aussi sur le positionnement indo-pacifique." M.  Le Drian ajoute :  "Ce sujet est un thème important pour réunir toutes les bonnes volontés qui veulent bien rééquilibrer la situation avec la Chine. Non pas être en situation conflictuelle mais simplement ré-équilibrer."

Conférence internationale 'No Money for Terror'

M. Le Drian participait cet après-midi à Melbourne à la seconde édition de "No Money For Terror" une conférence internationale sur le financement du terrorisme. La première édition avait été initiée par le Président Emmanuel Macron à Paris en Avril 2018. Les représentants de 70 Etats et les responsables de près de 20 organisations internationales, régionales et agences spécialisées avaient participé à la rédaction d’une déclaration commune.  Les autorités australiennes s'étaient portées volontaire pour organiser cette deuxième rencontre.

 

Le Drian Ministre conference
Crédit photo : Ambassade de France en Australie

Rencontre avec Marise Payne, Daniel Andrews

M. Le Drian s'est aussi entretenu aujourd'hui avec son homologue australienne Marise Payne sur les diverses coopérations franco-australiennes. Dans le sillage de la conférence, il a également discuté avec le premier ministre du Victoria Daniel Andrews des nombreux investissements français dans la région.

 

Le drian andrews
Jean-Yves Le Drian et Daniel Andrews (crédit : Ambassade de France en Australie)

 

Suite de la visite à Adélaide avec Simon Birmingham

M. Le Drian sera demain vendredi à Adélaide pour mener avec Simon Birmingham, Ministre Australien du Commerce, le Dialogue franco-australien sur le Commerce et l’Investissement, un volet de l’initiative franco-australienne « AFiniti », lancée en mai 2018 lors de la visite du Président de la République en Australie.  M. Le Drian déjeunera ensuite avec Steven Marshall, Premier Ministre d’Australie Méridionale. Il continuera sa visite sur le site de Naval Groupe puis participera à une table ronde sur la coopération universitaire avec UniSA, Uni Adelaide et Flinders Uni.

 

 

 

Nous vous recommandons

Rim Bohle

Rim Böhle

Responsable de l’édition Melbourne. Expérience de 10 ans comme analyste politique pour des agences gouvernementales. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles