Lundi 10 août 2020
Melbourne
Melbourne

Ecrits d'écoliers : 'La vie à la maison'

Par Lexina Gaia Grosjean e | Publié le 28/06/2020 à 09:30 | Mis à jour le 28/06/2020 à 01:39
janko-ferlic-zHJ4ph3GRyg-unsplash copy

Le Petit Journal Melbourne continue de donner carte blanche aux jeunes journalistes en herbe du programme français à Camberwell Primary School. Lexina partage les détails de ce qu'a été  son  quotidien pendant le confinement.

Ma routine

Je me lève à environ 6:30. Je mange, je m’habille, etc. À 8:50, je me prépare pour travailler- je prends mon iPad, je regarde les vidéos que j’ai besoin de regarder. À 9:00, l’école commence et je fais mon travail d’école jusqu'à 10:40. À 10:40, c’est la récréation. Je joue pendant une demi-heure. Je recommence à travailler à 11:10. Je travaille jusqu'à 12:50. À 12:50 c’est le déjeuner et je joue pendant encore une heure. Et puis, à 1:50, je fais ma dernière leçon pour la journée. Je fini l’école à 3:30.

Ecoles à la maison : avantages et inconvénients

L’école à la maison est très différent que l’école à l’école car je ne peux pas voir mes amis ou mes professeurs. Aussi, je n’ai même pas besoin de sortir de la maison pour apprendre et je doit tout faire sur l’iPad! Mais à l’école à l’école, je peux voir tous mes amis et mes professeurs et il y a plus de place pour jouer dehors à la récréation.

Mes loisirs

Pour me détendre, j’aime dessiner, lire les mangas, m’entrainer au skateboard, jouer dans le jardin, et parler virtuellement à mes amis sur FaceTime ou sur Messages. J’aime aussi aller au parc.

Pour rester en connection

Pour rester connecter avec mes professeurs et les élèves dans la classe, on a des vidéos de WebEx. C’est amusant de voir les visages de mes professeurs et les élèves dans ma classe, même si c’est seulement virtuel.

Le travail

Mon école est une école bilingue de l’anglais et le français, alors je reçois des activités d’anglais et de français, et aussi des activités de maths que je dois compléter en français. J’ai aussi besoin de compléter mes activités des sciences, le sport, l’art, et la musique. Je pense que le travail qu’on reçois sur les iPads est de la même difficulté que le travail qu’on reçoit quand on est à l’école, mais il y a plus de travail.

Verdict : je préfère l'école à l'école

Je préfère l’école à l’école car le travail est plus facile à comprendre parce que je peux demander au professeurs à quoi faire si je ne peux pas comprendre le travail. Je peux aussi voir mes amis et mes professeurs.

Merci d’avoir lu mon article! 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

ART

Un 'clown' australien et écolo à Montargis

Dans le cadre d'un festival d'art de rue dans la région parisienne, l'artiste australien installé en France René Brink "Shrink" a réalise un mural. Un thème environnement pour une oeuvre très urbaine.

Australie

DÉCOUVERTE

7 classiques de la littérature australienne

Souvent brut, corsé mais aussi attendrissant, au-delà de l'intrigue, on retrouve souvent dans le style d'écriture ce que la culture australienne offre dans sa pluralité et simplicité corrosive.