Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Crise des sous-marins : L’ambassadeur français va rentrer à Canberra

L'ambassadeur de France en Australie, Jean-Pierre ThébaultL'ambassadeur de France en Australie, Jean-Pierre Thébault
Écrit par Clodie Veyrac
Publié le 9 octobre 2021, mis à jour le 9 octobre 2021

 

Mercredi 6 octobre, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que l’ambassadeur Jean-Pierre Thébault allait bientôt rentrer à Canberra.

Le mois dernier, la France avait en effet exceptionnellement demandé à ses ambassadeurs placés aux Etats-Unis et en Australie de rentrer au pays, suite à la rupture abrupte d’un contrat de vente de 12 sous-marins français.

L'ambassadeur de France aux États-Unis, Philippe Étienne, était rentré à Washington le 29 septembre, à la suite d'une explication téléphonique entre le président américain, Joe Biden, et Emmanuel Macron. L'ambassadeur de France en Australie, n'avait, jusqu'à présent, reçu aucun ordre de quitter Paris.

Lors d’une audition à l’Assemblée Nationale mercredi, Jean-Yves Le Drian a déclaré avoir donné « deux missions » à Jean-Pierre Thébault pour son retour en Australie :

« Contribuer à redéfinir les termes de notre relation avec l’Australie à l’avenir […] et défendre fermement nos intérêts dans la mise en œuvre concrète de la décision australienne de mettre fin au programme des futurs sous-marins. »

La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a communiqué jeudi que le retour de l’ambassadeur de France en Australie contribuerait sans aucun doute à réparer les relations entre les deux pays.

« Nous reconnaissons que cela prendra du temps et un engagement continu suite à notre décision sur les sous-marins. Le retour de l'ambassadeur est une étape bienvenue dans ce processus. […] La France continue d’être un partenaire crucial pour l’Australie. »

La date de retour de l’ambassadeur n’a toutefois pas encore été annoncée.

M. Le Drian a également indiqué que Joe Biden et Emmanuel Macron devraient avoir un nouvel entretien téléphonique mi-octobre pour discuter du pacte AUKUS.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024