Mardi 26 mars 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ciné : Arctic, un film qui plaira aux amateurs de paysages extrêmes

Par Séverine Gasq | Publié le 15/02/2019 à 05:23 | Mis à jour le 15/02/2019 à 05:31
Photo : Umbrella Entertainment
arctic cinema survival movie australie

Un écran noir, des bruits de pas dans la neige. Un homme s’affaire à creuser un sillon. Il a le visage brulé par le froid, le geste précis. Un peu plus loin, les débris d’un avion écrasé. 


Dans le genre des survival movies, certaines figures sont attendues. L’accident, le désespoir, l’apprentissage des techniques de survie. Mais le réalisateur Joe Penna décide de passer tout cela sous silence. Quand le film commence, Overgård (Mads Mikkelsen) a déjà apprivoisé son environnement. Il s’est organisé un abri de fortune dans l’épave de son avion, il a confectionné un système de pêche sous la glace, il s’est créé des habitudes, et même des rituels. Le spectateur n’a aucune idée depuis combien de temps Overgård est coincé dans son "île déserte". On ne sait ni qui il est, ni d’où il vient, ni ce qu’il fait dans la vie. Seuls son visage consumé par le froid et son habileté dans les tâches du quotidien nous donnent une idée de la durée de son calvaire. On se retrouve perdu avec Overgård, désorienté au milieu de ce désert de glace avec pour unique repère temporel, la sonnerie régulière d’une montre invisible. 


Évidemment, Arctic rappelle bien des œuvres qui, de Robinson Crusoé à Seul sur Mars, de Seul au Monde à Gravity, en passant par Into the Wild, ont déjà traité le thème de la lutte de l’homme perdu face à un environnement hostile. À la solitude et l’instinct de survie, viennent ici s’ajouter la culpabilité du survivant et la présence de l’autre comme poids et comme force. 


Mads Mikkelsen livre comme à son habitude une performance impeccable, intense mais d’une grande humilité. Il réalise la prouesse de nous faire vibrer pour un personnage sur lequel on ne sait presque rien, telle une toile vierge sur laquelle chacun peut se projeter.  


Arctic plaira assurément aux amateurs de paysages extrêmes qui poussent l’humain dans ses derniers retranchements. Malheureusement Joe Penna se laisse au dernier moment aller à quelques facilités scénaristiques sans lesquelles Arctic aurait sans doute pris une toute autre dimension.


Arctic

Un film de Joe Penna

Avec: Mads Mikkelsen, Maria Thelma Smáradóttir

Sortie en salles le 14 Février 

Nous vous recommandons

Séverine Gasq

Séverine Gasq

Séverine est diplômée d’un DEUG de Cinéma de la Sorbonne. Installée à Melbourne depuis près de dix ans, elle est passionnée de cinéma, de littérature et d’Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Sydney Appercu
BEAUTÉ

La succes story Franck Provost se poursuit jusqu'en Australie

Devenir partenaire franchisé Franck Provost vous permet de diriger votre propre affaire et d’être votre propre patron, tout en bénéficiant de tout le support nécessaire pour optimiser votre réussite. 

Vivre à Melbourne

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Voyagez en restant connecté avec My Webspot

Aujourd’hui, il existe des solutions pour rester connecté lors de voyages à l’étranger. L’équipe du lepetitjournal.com/Melbourne a pu tester une de ces solutions avec My Webspot.

Expat Mag

Athènes Appercu
LITTERATURE

Raphaël Jérusalmy sauve Mozart

De passage à Athènes, Raphaël Jérusalmy a présenté son roman Sauver Mozart. L'occasion pour le Petit Journal d'écouter cet ancien agent des services secrets israéliens, aujourd'hui libraire à Tel-Aviv