Lundi 10 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TARA - Vers une collaboration avec l'université philippine

Par François COUDRAY | Publié le 26/01/2018 à 10:50 | Mis à jour le 26/01/2018 à 10:50

La fondation Tara, ONG française, a déposé une seconde demande auprès du ministère des Affaires étrangères philippins : il s'agit d'obtenir l'autorisation de mener des recherches scientifiques dans les eaux philippines sur le développement des récifs coralliens.

 

Notre seule ambition est de faire avancer la recherche fondamentale pour comprendre les impacts du changement climatique sur les récifs coralliens. 

 

Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara explique ainsi leur démarche :

 

« Notre seule ambition est de faire avancer la recherche fondamentale pour comprendre les impacts du changement climatique sur les récifs coralliens.  La fondation Tara a donc proposé au gouvernement Philippin de collaborer et de bénéficier de cet élan et de cette ambition pour comprendre l’avenir des récifs aux Philippines, de pouvoir les comparer au reste de l’Océan Pacifique, croisant les expertises internationales des scientifiques.

 

 

Cette année 2018 a d’ailleurs été désignée comme l’Année Internationale des Récifs coralliens, en raison des menaces qui pèsent sur l’avenir de la biodiversité des récifs et des profonds bouleversements environnementaux en cours.

 

On sait que les processus d’autorisation sont complexes, on en a bien conscience, on y travaille depuis plusieurs mois et venons de formule une seconde demande. Nous espérons vivement que les Philippines répondront favorablement à ce programme d’étude ambitieux et dépêcheront un scientifique de la Marine Science Institute de l’Université des Philippines à bord de la goélette ». 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHEE SOCIAL ET HUMANITAIRE

Sébastien Perret, l'urgence au coeur

Instituteur et pompier volontaire, Sébastien Perret a eu l'idée folle de monter de toutes pièces un service de secours d'urgence pour les victimes d'accident à Vientiane au Laos.