Dimanche 28 novembre 2021
TEST: 2272

CLIMAT - Les Philippines impactées par El Niño et La Niña

Par Lepetitjournal.com aux Philippines | Publié le 19/10/2016 à 19:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

En 2015, Pagasa, l’agence météorologique des Philippines a annoncé que l’archipel Philippines seraient, dans les années à venir, particulièrement affectées par 2 phénomènes dus au changement climatique : El Niño et La Niña.

L'agence philippine a expliqué que le phénomène El Niño prenait fin mais que La Niña risquait de se développer avant la fin de l’année 2016, provoquant des pluies plus importantes dès le mois de septembre. Notre automne philippin vient de confirmer ces prévisions.

Que sont El Niño et La Niña ?

El Niño et La Niña sont des phénomènes météorologiques influencés par le réchauffement climatique et dont la conséquence immédiate est une augmentation ou une diminution de la température des océans et ce plus particulièrement dans la partie orientale de l’océan Pacifique.

Ces phénomènes cycliques reviennent tous les 2 à 7 ans et provoquent soit de fortes pluies, soit, au contraire, une forte diminution des précipitations qui conduisent parfois jusqu’à la sécheresse.

Ils affectent naturellement très lourdement l’agriculture mais l’alimentation en eau et en électricité des populations locales et évidemment l’économie de manière plus générale.

Sécheresse et fortes pluies

Cette saison, El Niño et La Niña apporteront de la sécheresse dans la plupart des Philippines mais aussi ponctuellement de fortes pluies et des ouragans dans certaines régions.

Gardons à l’esprit que les zones inondables sont très nombreuses aux Philippines, particulièrement à Manille.

Il est important, en cas de fortes pluies de planifier vos trajets en voiture pour emprunter les routes les plus sûres.

Pour des mises à jour en temps réel sur les zones inondées, vous pouvez cliquer ICI..

Pénurie d’eau, de nourriture et d’électricité

Les Philippines ont été frappées plusieurs fois par ces phénomènes, mais le pire a eu lieu en 1997.

Les spécialistes prévoient qu’El Niño devrait être cette année plus faible qu’en 1997 mais qu’il risque d’avoir toujours un effet significatif sur le pays.

Le manque d’eau dans les zones agricoles pourrait provoquer une sécheresse et affecter l’approvisionnement en nourriture et en eau dans tout le pays.

Dans plusieurs régions, l’électricité dépend par ailleurs de la pluviométrie (il s’agit de production hydro-électrique). Une pénurie électrique viendrait donc freiner encore une production agricole déjà affaiblie.

Il pourrait bien s’agir, pour certaines régions, d’une véritable situation de pénurie alimentaire.

Des tempêtes plus fortes

Les chaudes températures océaniques provoquées par El Niño entrainent une augmentation des typhons formés dans l’océan Pacifique

Les spécialistes prévoit une augmentation de 12 à 15 % des tempêtes aux Philippines.

Ainsi, des tempêtes telles que Haiyan (appelée localement Yolanda, et qui a provoqué plus de 10.000 décès dans la province de Leyte, et des centaines de milliers de sans-abri) pourraient à nouveau affecter l’archipel. Comment se préparer à un typhon?  Pour assurer votre sécurité pendant La Niña.

Quelques conseils à suivre en cas de typhon et d’inondation

Ne sortez pas à moins que vous n’en ayez vraiment besoin.

Les enfants ne doivent pas être autorisés à jouer sous la pluie ou dans l’eau de la crue.

Si vous êtes à l’extérieur, attention aux objets volants et aux débris.

Restez loin des zones enclines aux glissements de terrain. Restez loin des rives et des plages.

Abstenez-vous d’utiliser des appareils électriques et le gaz dans les zones inondées.

Si vous deviez évacuer, couper le disjoncteur principal et mettez vos appareils électriques en hauteur. Fermez les fenêtres avant de partir.

Pour vous assurer que l’eau est potable, portez-la à ébullition plus de 3 minutes.

Gardez toujours vos mains propres. Lavez-les avant et après les repas.

Débarrassez-vous de vos déchets correctement.

Porter toujours des vêtements secs et chauds.

En suivant ces conseils en cas de typhon et d’inondation, vous passerez sans doute la saison d’El Niño et de La Niña aux Philippines sains, saufs et sereins.

Loic TOULLEC (www.lepetitjournal.com/manille) jeudi 20 octobre 2016

ASIA RELOCATION

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet