Samedi 28 novembre 2020

Trois entreprises portugaises dans la mission spatiale européenne HERA

Par Zadig Paloyan | Publié le 29/09/2020 à 00:19 | Mis à jour le 15/10/2020 à 23:20
Photo : © ESA - ScienceOffice.org
mission spatiale européenne HERA

Le 15 septembre dernier, L'European Space Agency (ESA) a établi un contrat de 129,4 millions d'euros pour le projet "Hera" prévu pour 2024 dont l'objectif est d'étudier le détournement des astéroïdes qui pourraient présenter un risque de collision avec la Terre.
 

Cette organisation européenne a ainsi envoyé  la première sonde de l'histoire effectuer un « rendez-vous » avec un système de deux astéroïdes.
 
Hera est mené dans le but d'apporter une contribution à AIDA (Asteroid Impact & Deflection Assessment), il s´agit là d´une initiative internationale de défense planétaire entre des scientifiques européens et américains.
 
La sonde européenne Hera s'envolera pour Didymos, un système proche de la Terre, afin d'examiner durant six mois, le post-impact d'une autre sonde, américaine : Dimorphos, une lune en orbite autour d'un des astéroïdes. Cette expérience permettra de recueillir des données avec lesquelles les scientifiques comprendront davantage la composition et la structure de ce type de corps rocheux qu´est une astéroïde dans le système solaire.
 
Quant au Portugal, sa contribution dans cette mission spatiale s'élève à 2,8 millions d'euros, à travers trois entreprises : GMV, Efacec et Synopsis Planet. Accompagné d'entreprises provenant de Roumanie, le Portugal participera au développement d'un altimètre laser qui fournira des informations cruciales concernant les fonctions de navigation autonome. Les données collectées serviront à obtenir une technique de déviation des astéroïdes qui permettrait, dans le cas d´un choc, qu´il y ait un impact négatif avec la Terre.
 
"Nous obtenons déjà un retour sur cet investissement", a évoqué l'Agence Spatiale Portugaise dans un communiqué à Lusa, en insistant sur le fait que la sécurité spatiale est l'un de ses "domaines d'opération".

0 Commentaire (s)Réagir

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.