Samedi 20 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Transport : du nouveau avec le passe "Navegante"

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 08/04/2019 à 00:08 | Mis à jour le 04/07/2019 à 07:24
 Passe "Navegante"

Avril est un mois de transition dans les transports publics au Portugal. Dans la région de Lisbonne la nouvelle carte de transport "Navegante" est entrée en vigueur le 1 avril et constitue la plus importante modification tarifaire de ces dernières années.
 
La carte "Navegante" est un titre de transport unique, utilisable dans toute l’Aire Métropolitaine de Lisbonne (AML). Elle est valable pour tous les trajets effectués dans tous les services de transport public de passagers réguliers dans l'une ou toutes les 18 communes constituant l’AML. L’un des principaux changements apportés par le "Navegante" est qu’il sera valable d’un mois à l’autre, c'est-à-dire du premier au dernier jour du mois durant lequel il a été acheté, et pas pendant 30 jours comme c’était le cas avant cette réforme. Le "Navegante" est rechargeable sur tous les multibanco.
 

Les principaux tarifs

•    Le "Navegante Municipal", au prix de 30€, est valable pour tous les trajets effectués dans tous les services de transport public de passagers réguliers dans l'une des 18 communes constituant la région métropolitaine de Lisbonne.
•     Le "Navegante Metropolitano", au prix de 40€, permettra d’utiliser tous les services de transport public de passagers réguliers dans les 18 communes de la région métropolitaine de Lisbonne.
•    Le "Navegante Metropolitano Família", deux "passes" par famille seront autorisés et le prix maximum quelque soit le nombre de personne sera de 60€ (dans une même municipalité) et 80€ (pour l’ensemble de la région métropolitaine).
•    Des tarifs spéciaux seront appliqués pour certaines tranches d’âge. Il sera gratuit pour les moins de 12 ans, et coûtera 20€ pour les plus de 65 ans.
 

Les personnes âgées favorisées

70.000 demandes de passes ont été effectuées au premier jour du lancement du "Navegante", le premier avril. Ces chiffres indiquent déjà une augmentation de la demande de transports en commun dans le Grand Lisbonne, comparé à mars 2018 selon OTLIS, l’entreprise qui gère les billetteries dans l’AML. Le maire de Lisbonne Fernando Medina a rapporté au journal Público que ces nouveaux laissez-passer étaient particulièrement destinés aux personnes de plus de 65 ans.
Henriqueta 68 ans, habite le voisinage de Penha de França à Lisbonne et se réjouit grandement de cette nouvelle mesure : "Mes enfants habitent à Setúbal, j’avais renoncé à la possibilité de me déplacer dans l'agglomération de Lisbonne car c’était trop cher pour moi d’aller les voir le week-end. Je me sentais comme une citoyenne de seconde zone alors que je vis en centre-ville. Je pense que le Navegante va changer beaucoup de chose pour les gens de mon âge dont les familles sont dispersées."
 

Les infrastructures à la hauteur ?

Depuis 2015, la ville de Paris a adopté un système similaire avec le "Passe Navigo", un tarif unique sur l’ensemble du territoire francilien qui a impliqué notamment une complète réorganisation du réseau de bus et le développement de location longue durée de vélos électriques. Au Portugal, l’objectif affiché du "Navegante" est de pousser les gens à utiliser davantage les transports publics, à conditions toutefois que les infrastructures puissent assumer l’afflux de voyageurs supplémentaires occasionné par cette réforme. "Je prends le bus tous les jours alors je dis oui au Navegante, mais seulement à condition que les transports publics assurent leur part du contrat, si je dois rester debout deux heures par jour pour aller travailler, ce n’est pas la peine !" s’agace Rita, 34 ans, lisboète. Pour la première fois, les 18 municipalités de l’AML ont décidé de contribuer au budget d’aménagement des infrastructures à hauteur de 30 millions, pour augmenter le réseau routier d’environ 20%. Fernando Medina a également lancé un appel d’offre de 45 millions d’euros pour l’acquisition de 15 nouveaux tramways afin de relier Cruz Quebrada, Santa Apolónia et Parque das Nações.
 

Un système réellement avantageux ?

À l’image de nombreux Parisiens qui ont regretté l’ancien système avant la mise en place du "passe Navigo", certains Lisboètes s’inquiètent de ne pas y trouver leur compte. "Je me déplace, en métro ou en train, mais pas systématiquement. Je ne dépensais pas 30€/mois avant. Je pense que le "Navigante" est avantageux pour ceux qui vivent en périphérie mais pas forcément pour les lisboètes qui vivent et travaillent en centre-ville et qui sont des usagers occasionnels comme moi." explique Tiago, 27 ans. "Les habitants de la grande banlieue restent gagnants par rapport aux tarifs antérieurs", atteste son amie Alexandra. Si le "Navegante" semble être une bonne idée sur le papier, ce sont les usagers qui devraient bientôt se faire une opinion sur la question.

Les passes peuvent être achetés en ligne sur le portail VIVA

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Freddy jeu 11/04/2019 - 12:28

Mon fils habite à Lisbonne. Précédemment sont abonnement mensuel pour Lisbonne uniquement lui coûtait 44 euros. Avec les mêmes restrictions territoriales il lui en coûterait 30 euros soit une réduction de plus de 30%. Il a néanmoins opté pour le Navigante métropolitain à seulement 40 euros.

Répondre

Actualités

POLITIQUE

Rencontre trilatérale entre le Portugal, la France et l’Espagne

La secrétaire d’Etat française chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin, était à Lisbonne ce 11 juillet dans le cadre d’une réunion trilatérale entre le Portugal, la France et l'Espagne.

Communauté

EXPATRIATION

Questions d'actualité pour les Français expatriés au Portugal

Françoise Conestabile (UFELisbonne) et Mehdi Benlahcen (ADFEPortugal) abordent ici ce qu’ils considèrent être, dans les mois à venir, des questions importantes pour la communauté française expatriée.

Que faire à Lisbonne ?

DÉCOUVERTE

L’île de Armona, un petit bijou en Algarve

Coincée entre l’océan atlantique et le parc naturel de la Ria Formosa, l’île de Armona s’étant sur à peine 10 kilomètres. Pourtant, de nombreux visiteurs s’y pressent l’été pour passer la journée

Expat Mag

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.