Mardi 31 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’os à Moelle à Lisbonne, des viandes maturées au restaurant

Par Yann Arhuis | Publié le 04/02/2020 à 01:13 | Mis à jour le 04/02/2020 à 01:13
L’os à Moelle - restaurant à Lisbonne


Patricia et Éric ont ouvert depuis juillet de cette année le restaurant l’Os à Moelle situé Pateo Bagatela, Rua Arthilharia à Lisbonne. Originaire d’Alsace, ils se sont connus au lycée hôtelier d’Illkirch il y a bientôt 30 ans. Ils travaillent ensemble depuis plus de 20 ans et ont décidé de changer de vie en s’installant à Lisbonne.

Patricia en salle, Éric en cuisine et leur équipe ont créé un restaurant chaleureux et élégant, tourné vers des produits de qualité et en particulier des viandes maturées. Rencontre avec Patricia entre deux services :

 

Lepetitjournal.com/lisbonne : Comment avez-vous connu le Portugal et pourquoi avoir choisi Lisbonne pour vous installer ?
Patricia : Nous avons passé plusieurs week-ends à Lisbonne pendant un certain temps et nous sommes véritablement tombés amoureux de la ville. C’est un coup de foudre, l’ambiance, la possibilité de sortir, boire un verre à tout heure, il y a souvent du soleil, aller à la plage, on peut vivre dehors… Et puis c’est un autre rythme, les gens sont davantage naturels, c’est une autre vie moins stressante qu’en France.

 

Comment avez-vous préparé votre projet ?
Cela fait 3 ans que nous souhaitons nous installer à Lisbonne et que nous nous organisons afin de bien préparer notre arrivée et notre projet. Il a fallu du temps pour trouver le bon local dans un secteur qui nous intéressait. Nous sommes partis d’un local brut. Il y a eu un an de travaux. Nous avons travaillé avec un architecte afin de gérer les artisans mais nous avons choisi les moindres détails : Éric pour l’agencement de la cuisine et moi pour la décoration et l’ambiance de la salle.

 

Quel est justement le concept de l’Os à Moelle et pourquoi ce choix de nom ?
Nous avons toujours travaillé une viande de qualité en France. C’est donc une suite logique de notre histoire et de notre savoir-faire. Nous proposons des viandes maturées et des plats traditionnels français entièrement fait-maison : les bouchées à la reine, le steak tartare au couteau, le bœuf bourguignon, la tarte tatin, les crèmes brûlées…  des spécialités peu fréquentes à Lisbonne pour les amateurs de gastronomie française. Nos viandes sont découpées et pesées devant le client avant cuisson pour une totale transparence. Nous proposons également des poissons et des garnitures inspirées de la cuisine portugaise.

Le nom de l’Os à Moelle est en rapport avec la viande de bœuf que nous proposons mais également le souvenir du grand-père d’Éric qui adorait ça. Nous proposons l’Os à Moelle en entrée avec des tartines, de la fleur de sel et du poivre… c’est délicieux !!!

L’os à Moelle

 

Comment avez-vous choisi vos fournisseurs ?
Avant l’ouverture, nous avons travaillé avec un chef qui nous a trouvé des producteurs locaux. Pour les viandes nous privilégions des viandes de race françaises et portugaises. Notre boucher nous a proposé dernièrement des viandes de l’Alentejo et des Açores dont il connaît les producteurs et avec lesquels il choisit les bêtes. Les génisses sont issues d’élevages raisonnés pour plus de traçabilité. Chacun de nos produits sont sélectionnés avec soin. Pour les vins, par exemple, je travaille avec des petits producteurs français que je connais depuis longtemps. Je sélectionne actuellement des producteurs portugais pour étoffer notre carte.

 

Quel bilan tirez-vous de ces premiers mois d’installation à Lisbonne et du démarrage du restaurant ?
Je n’arrive pas, pour le moment, à profiter de la vie à Lisbonne mais c’est toujours un coup de cœur ! Nous avons la tête dans le guidon afin de former notre équipe et de fidéliser notre clientèle. Le démarrage a été un peu difficile avec une période de travaux plus longue que prévue et une ouverture en juillet, qui est une période calme dans notre zone. Depuis la rentrée, les choses s’améliorent et nous avons un excellent retour de nos clients ce qui nous donne plein de bonnes perspectives pour l’avenir. J’espère organiser prochainement des évènements afin de faire connaître le restaurant et l’ensemble de nos services. Nous pouvons organiser des mariages, anniversaires, fêtes de famille… Nous proposons également nos plats à emporter.

 

Avez-vous des conseils pour des gens qui aimeraient s’installer ici comme vous ?
Surtout de bien réfléchir et définir son projet, la taille du restaurant, le secteur…  et son projet de vie. Le fait de s’associer n’est pas forcément une bonne idée de mon point de vue. Mais l’essentiel c’est le coup de cœur et la motivation !

L’os à Moelle

L’Os à Moelle :
Pateo Bagatela, Rua Arthilharia 1, n°51 - 1250-038 Lisbonne
Ouverture :
Lundi au vendredi de 12h à 15h
Lundi au samedi de 19h à 23h

En savoir plus : www.losamoellelisboa.com

 

(Reprise du 05/12/2019)

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sébastien mer 08/01/2020 - 11:59

Nous avons eu le plaisir de diner à 2 reprises à l'Os à moelle, et ce fut un régal à chaque fois, de l'entrée au dessert. Mon épouse, pourtant fine cuisinière, ne s'est toujours pas remise du fabuleux boeuf bourguignon. Une excellente référence culinaire à Lisbonne.

Répondre
Commentaire avatar

Jhon ven 06/12/2019 - 15:01

Très bel article, il m’a donne l’eau à la bouche. Je vais aller tester cette adresse au plus vite. Merci à pour l’info ;-)

Répondre

Actualités

Les mesures gouvernementales face à la pandémie

Suite à la déclaration de l’état d’urgence, le gouvernement portugais a approuvé ces dernières semaines de nouvelles séries de mesures extraordinaires. Le point sur ces nouvelles dispositions.

Que faire à Lisbonne ?

LITTERATURE

Isabelle de Portugal, l'impératrice

Pendant cette période de confinement les livres sont de bons compagnons et contribue à nous faire voyager en restant confortablement chez soi. Lepetitjournal vous propose un voyage dans le temps.

Expat Mag

Istanbul Appercu
SOCIÉTÉ

Les séries turques, quel succès !

Plusieurs d’entre vous ont certainement eu écho de la popularité des séries turques et même les suivent avec attention. Mais pourquoi un tel engouement à travers le globe ? De l’Amérique latine...