Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’inoubliable Cyrano de Bergerac ouvre la Festa do Cinema Francês

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 05/10/2018 à 02:22 | Mis à jour le 05/10/2018 à 02:22
Cyrano de Bergerac

Le chef d’œuvre de Jean-Paul Rappeneau a fait une parfaite entrée en matière hier soir au cinéma São Jorge.

C’est officiel, la rentrée cinématographique sera bleue, blanche et rouge à Lisbonne et dans les neuf autres villes traversées par cette 19e édition 2018 dédiée au cinéma Français qui se déroule du 4 octobre au 11 novembre.
Projetée au cinéma São Jorge en présence de Jean-Paul Rappeneau, parrain du festival cette année, une version restaurée de Cyrano de Bergerac (1990) (1) a fait vibrer le public, toujours aussi exalté par la performance de Gérard Depardieu. Un grand moment d´émotion et de poésie pour cette Festa 2018.
 
Adapté de la pièce d’Edmont Rostand par Jean-Claude Carrière et Jean-Paul Rappenau, le film avait été présenté dans la sélection officielle du Festival de Cannes en 1990 ainsi qu’aux Césars l’année suivante où il avait presque tout raflé. Rappenau était reparti notamment avec le César du meilleur réalisateur et Depardieu avec celui du meilleur acteur.
 

Cyrano : un rôle mémorable pour Depardieu

Pour beaucoup, le rôle de Cyrano demeure le plus mémorable qu’ait endossé l’acteur français alors au sommet de sa carrière. Ce personnage de brute romantique qui prête son esprit au beau Christian (Vincent Perez) pour séduire la divine Roxanne (Anne Brochet), Depardieu l’a incarné à la perfection. Lui qui avait poussé comme une herbe sauvage à Châteauroux et qui vingt ans plus tôt était encore mi bègue mi mutique, est resté dans les mémoires cet orateur hors pair à la rime cinglante, l’acteur qui a donné vie au texte de Rostand comme personne avant lui. "Cyrano c’est l’amour qu’on a tous en nous, qui sort ou qui sort pas, mais qui est là" répondait Depardieu à Jean-Pierre Lavoignat l’année de la sortie du film. Trente ans plus tard, Cyrano nous émeut et nous enivre encore avec cet "amour" passionné pour Roxanne qui n’a rien perdu de sa ferveur.
 

L´œuvre du réalisateur Rappeneau

De Rappeneau on retient aussi Le Sauvage (1975)(2) avec Catherine Deneuve et Yves Montand, sur leur maudite mais sublime île déserte ; ou le très drôle La vie de château (1966)(3) avec Deneuve encore, Philipe Noiret et Pierre Brasseur qui s’amusent comme ils peuvent pendant l’occupation ; et ses deux derniers films Bon voyage (2003)(4) et Belles familles (2015)(5). Cinq des huit long métrages qu’il a réalisé seront à voir ou à revoir pendant le festival, les trois manquants (Les mariés de l’an deux(6), Tout feu tout flamme et Le Hussard sur le toit(7)) seront, pour les plus mordus, projetés à la Cinémathèque Française de Paris dans le cadre d’une rétrospective qui débutera le 24 octobre (en savoir plus ici).
 
 
19e édition de la Fête du Cinéma Français, jusqu’au 11 novembre. De nombreux films sont à découvrir, tout le programme ici.
 

Bandes annonces

(1)


2. Le Sauvage
 
3. La Vie de Château
 
4. Bon Voyage
 
5. Belles Familles
 
6. Les Mariés de l’an Deux

7. Le Hussard sur le toit
 
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Lisbonne

IMMOBILIER

Alojamento local modifié : quelles conséquences pour l´immobilier?

Le régime juridique concernant l'alojamento local a été modifié par le décret de loi nº 128/2014, du 29 août 2018, Lisbonne collection s´est interrogée sur les conséquences de ces modifications