Mardi 25 septembre 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les Portugais aux Jeux Olympiques d’hiver 2018

Par Giulia Schecter | Publié le 21/02/2018 à 01:25 | Mis à jour le 22/02/2018 à 16:23
Photo : ©Arthur Hanse
JO-2018-Portugais

Les Jeux Olympiques d’hiver 2018 se déroulant du 9 au 25 février, à Pyeongchang acceuillent deux athlètes portugais. C’est la première fois que le Portugal concourt dans deux disciplines différentes.

A Pyeongchang, les Portugais arborent fièrement les couleurs du pays. Des Jeux Olympiques d'hiver inédits pour le pays, présent dans deux disciplines pour la première fois de son histoire.

Deux athlètes, deux disciplines

A Pyeongchang (Corée du Sud), du 9 au 25 février, ce sont deux semaines de rude compétition où s’affrontent les meilleurs sportifs du monde. Un rêve commun : l’or olympique. Le Portugal, très peu reconnu dans cette compétition, fait le déplacement avec une délégation de deux athlètes : Arthur Hanse et Kequyen Lam.

Le pays participe pour la 8ème fois à cette mythique compétition. Les athlètes portugais sont présents dans plusieurs disciplines pour la première fois : ski de fond et ski alpin. Des sports encore inconnus pour la plupart des Portugais qui n’ont, pour certains, jamais vu de neige de leur vie. En raison de la présence quasiment inexistante de neige au Portugal, les athlètes sont forcés de traverser la frontière pour s'entraîner. 

Le programme de préparation des Jeux d’Hiver 2018 comptait dix athlètes, mais seulement deux ont passé les qualifications. Le chef de mission, Pedro Farromba affirme tout de même être heureux de maintenir l’effectif des années précédentes et d’être présent sur deux disciplines différentes. L’objectif pour le directeur olympique portugais est de mettre tout en oeuvre pour permettre à ses athlètes de se présenter et de défendre les couleurs du Portugal.

Arthur Hanse
©Arthur Hanse

Les performances des athlètes

Parmi le gratin d’athlètes portugais, les deux athlètes qualifiés ont déjà fait parler d’eux dans ces Jeux d’hiver. Arthur Hanse termine à la 66ème place du slalom avec un temps de 2’43’’95. Il est à 26 secondes du champion olympique 2018, l’autrichien Marcel Hirscher. Agé de 24 ans, Arthur est né à Paris, réside et s’entraîne en France. Il était déjà présent aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, où il était le porte-drapeau de la délégation. "Je suis très fier de représenter le Portugal, c’est un grand honneur" écrit-il sur les réseaux sociaux.

Le deuxième athlète, Kequyen Lam (38 ans), est un nouveau venu. Né à Macao, Kequyen est un ancien snowboarder qui vit au Canada. Il a été désigné porte drapeau de la délégation portugaise lors de la cérémonie d’ouverture. Inscrit en ski de fond, Kequyen termine le "15 kilomètres" à la 113ème place avec un temps de 54’34’’1.

Le président de la Fédération des Sports d’Hiver du Portugal (FDIP), Pedro Farromba, est optimiste concernant l’avenir des athlètes, dès lors que le soutien nécessaire est présent. Les huit autres athlètes du programme de préparation ont manqué de peu les qualifications pour les Jeux mais reviendront mieux préparés pour le prochain rendez-vous olympique de 2020.

Les frenchies dans le TOP 10

A seulement 16 ans et sous les yeux de ses parents, Julia Pereira de Sousa-Mabileau, d’origine portugaise, arrache l’argent en snowboardcross x. Elle est la plus jeune médaillée française des Jeux d’hiver.

Martin Fourcade entre lui dans l’histoire en remportant le relais mixte du biathlon. Il devient le Français le plus titré de l’histoire des Jeux Olympiques.

Au total, la France est 7ème (ex aequo avec l’Autriche) au tableau des médailles et compte 4 médailles d’or, 2 d’argent et 4 de bronze. Avec 10 médailles, les Français sont bien loin des 20 médailles souhaitées par le Directeur Technique National (DTN) Fabien Saguez. Il reste néanmoins, encore des chances de gagner de nouvelles médailles.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Eduze mer 21/02/2018 - 20:11

Absence de neige au Portugal??? Faudrait arreter de dire n importe quoi quand meme... c est du journalisme ça?

Répondre