Mercredi 28 octobre 2020

Le Portugal en état d'urgence : les mesures au quotidien

Par Adèle Guilluy | Publié le 24/03/2020 à 01:01 | Mis à jour le 24/03/2020 à 01:13
Coronavirus - Covid-19

Selon le dernier bilan de la Direction Générale de la Santé du Portugal, publié le lundi 23 mars, le pays compte désormais  2060  personnes infectées et 23  morts dus à la pandémie de  Covid-19. Environ 201 personnes sont hospitalisées, dont 41 en unités de soins intensifs.
 
Le Président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa a décrété l'état d'urgence le mercredi 18 mars, lors d'une allocution télévisée. Dans le cadre de ce décret exceptionnel, un ensemble de mesures concrètes, ont été annoncées le jeudi 19 mars, lors d'un conseil des ministres. Leur objectif est de freiner la liberté de circulation et de favoriser la distanciation sociale pour endiguer la propagation de la pandémie de COVID-19. L'état d'urgence est effectif pendant 15 jours mais il est très probable qu'il soit reconduit, comme l´a indiqué le Premier ministre, António Costa le 20 mars, à la sortie d´un Conseil des ministres.
 

Le pays confiné

Pendant cette période de confinement, seuls les commerces essentiels sont autorisés à ouvrir leurs portes. Les habitants pourront ainsi continuer à se rendre dans les établissements d'alimentations, comme les supermarchés, les épiceries de fruits et légumes, les boucheries, les poissonneries. Ils pourront également se rendre dans les établissements de santé : les pharmacies, les opticiens, les médecins, les vétérinaires. Enfin, les établissements tels que les stations services ou encore les banques, par exemple resteront également ouverts. Les restaurants sont autorisés à ouvrir mais seulement dans le cadre de vente à emporter ou de livraison à domicile. La consommation à l'intérieur  des établissements est interdite. Ceux qui restent ouvert doivent établir des mesures garantissant une distance minimale de deux mètres entre les personnes.
 
La mairie de Lisbonne a mis à disposition du public une carte interactive des commerces ouverts dans la ville
 
Comme l'a annoncé le Président Marcelo Rebelo de Sousa lorsqu'il a décrété l'état d'urgence, il n'y aura pas de couvre feu, ni de confinement total, du moins pour le moment. Seuls les patients atteints de COVID-19 et ceux infectés par le SRAS-Cov2, qui doivent rester à l'hôpital ou être maintenus à domicile, ainsi que les personnes fragiles et les personnes de plus de 70 ans ont une obligation spéciale de confinement. Le reste de la population est invitée à rester chez elle et à se déplacer uniquement pour les raisons énoncées, ci-dessous.

 

Les déplacement limités

Désormais, seuls les déplacements de première nécessité sont permis. La population est autorisée à sortir de chez elle pour les cas suivants :
 
•    Faire les courses
•    Aller au travail (si le télétravail n'est pas possible)
•    Promener les animaux de compagnie près de chez soi
•    Pratiquer une activité physique (de courte durée et à proximité du domicile)
•    Urgence vétérinaire
•    Se rendre chez le médecin ou à la pharmacie
•    Se rendre à la banque
•    Se déplacer pour des raisons familiales (entre autre pour l´exercice du droit parental) ou venir en aide aux personnes âgées, seules ou soufrant d´un handicap.
 
Au niveau des transports, seul un service minimum est assuré avec 30% du métro et 40% des bus et des transports fluviaux. Le nombre de passagers dépend du véhicule et doit correspondre à un tiers de sa capacité habituelle.
 
Pour l'instant, il n'y a pas de cadre de sanction prévu, pour les personnes en confinement obligatoire qui ne respectent pas les mesures. Il pourra cependant être créé s'il s'avère nécessaire.

 
Informations utiles

Si vous souhaitez rentrer en France :

"Les ressortissants français souhaitant rejoindre leur domicile en France sont autorisés à franchir la frontière terrestre entre le Portugal et l'Espagne sur présentation d'un passeport ou d'une carte nationale d'identité. Il est recommandé de présenter également les autorisations de circulation en Espagne et en France (téléchargeables plus bas). Pour les résidents en France qui ne sont pas de nationalité française, il est recommandé de présenter une attestation d'employeur ou un justificatif de domicile en France (ex. facture d'électricité, contrat de travail)."  selon l´Ambassade de France au Portugal.
Lire la suite sur le site de l'ambassade de France ici

 

Coronavirus : les réponses à vos questions si vous êtes Français que vous résidez à l'étranger ou êtes en voyage sur le site officiel du Ministère de l´Europe et des affaires étrangères ici.
 

Si vous souhaitez avoir de plus ample informations à propos du Coronavirus au Portugal, rendez vous sur : https://covid19estamoson.gov.pt/
 
En cas de symptômes du COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de rester à la maison et d'appeler le numéro spécial mis en place par le Système national de santé publique portugais (24h/24 ; 7j/7) : 808 24 24 24.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Luc mar 24/03/2020 - 12:09

Merci pour vos informations en français de la situation du Portugal, même à lire la langue n'est pas simple.

Répondre

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.