Mardi 21 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Greta Thunberg à Lisbonne

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 04/12/2019 à 00:18 | Mis à jour le 04/12/2019 à 00:27
Photo : © Lucie Etchebers-Sola
Arrivee Greta Thunberg à Lisbonne


De retour en Europe après plusieurs mois aux Etats-Unis, Greta Thunberg a amarré, hier  le 3 décembre, dans la capitale portugaise en début d'après-midi, pour rallier Madrid et la COP25, qui a débuté ce lundi.
 
 
L'excitation était palpable sur les docks de Santo Amaro hier matin alors que plus d´une centaine de personnes attendait la militante écologiste Greta Thunberg qui était accompagnée de son père et d´une petite équipe. La foule a longtemps attendu celle que la presse internationale a désignée comme « la voix de la planète ». Devenue une figure du militantisme écologique à tout juste 16 ans, Greta Thunberg a acquis une renommée mondiale après avoir lancé en août 2018 les « grèves de l’école pour le climat » tous les vendredis, et plus récemment après une mémorable prise de parole pendant le sommet de New York sur le climat en septembre dernier.

 

Un long voyage jusqu'à la COP25

Après 5500 km de traversée et 20 jours en mer, « La Vagabonde », le catamaran à bord duquel a embarqué Greta Thunberg le 13 novembre denier, est finalement arrivé à Lisbonne aux alentours de 13h, en retard par rapport à l'horaire annoncé sur les réseaux sociaux (prévu entre 8h et 10h) – la faute au vent qui a ralenti l'embarcation. Greta Thunberg ralliera Madrid dans la semaine où elle est attendue à la COP25, un sommet international organisée par l'ONU sur le changement climatique qui a débuté ce lundi 2 décembre et se poursuivra jusqu'au 13 décembre.
La COP25 devait initialement avoir lieu au Chili qui a finalement renoncé à l'accueillir en raison d'un mouvement social violent qui secoue le pays. L'étroit pays d'Amérique du Sud a été remplacé au pied levé par l'Espagne qui a dû organiser l´événement en seulement quelques semaines.

Greta Thunberg à Lisbonne
© Lucie Etchebers-Sola

Lisbonne ravie d'accueillir la jeune militante

La masse de gens présents était principalement composée de sympathisants de la cause environnementale (notamment des activistes du groupe « Climate Justice Now ! » venus manifester contre le projet d'aéroport à Montijo), ainsi que de nombreux journalistes et photographes. Tous scandaient comme un hymne « Greta's voice is our voice » (« la voix de Greta est notre voix »). Quelques politiciens avaient aussi fait le déplacement, et notamment Fernando Médina, le maire de Lisbonne, qui a tenu à accueillir la jeune fille et qui a pris la parole sur la petite scène installée sur les docks pour l'occasion : « C'est un privilège de recevoir l'une des voix les plus remarquables de notre époque. Nous sommes globalement en train de perdre la bataille du changement climatique et nous avons besoin de crier plus fort, nous avons besoin de Greta Thunberg pour gagner cette bataille décisive. » Un peu amaigrie mais « reposée et revigorée » selon ses mots, Greta s'est finalement emparée du micro, sans ses tresses mutines mais avec la prestance qu'on lui connaît : « Merci à tous d'être venu et de soutenir cette cause. Après trois semaines en mer, j'ai rechargé mes batteries et je suis prête pour de nouvelles aventures, chez moi, en Europe. Moi et tous les activistes pour le climat continueront notre lutte pour mettre la pression sur les dirigeants et pour être entendus, j'y veillerai à Madrid cette semaine. Nous devons sécuriser les conditions de vie de l'espèce humaine pour les générations futures et pour tous les êtres vivants de cette planète. Chacun doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour être du bon côté de l'Histoire et nous avons besoin de tout le monde. » Avant de rejoindre Madrid, Greta Thunberg va rester quelques jours à Lisbonne pour se reposer et préparer son passage dans la capitale espagnole et la grande marche de vendredi prochain qui se déroulera dans les rues madrilènes. Après quoi elle s'est dite heureuse de rentrer chez elle en Suède pour les fêtes de Noël avec sa famille. Le repos bien mérité d'une guerrière.

Greta Thunberg
Facebook Greta Thunberg

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir