Mercredi 8 juillet 2020

Covid-19 – Le Portugal commence ce lundi 4 mai son déconfinement

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 04/05/2020 à 01:00 | Mis à jour le 04/05/2020 à 14:34
Photo : ©PressMinho
Déconfinement Portugal

Le Portugal a vu se terminer la période de l´état d´urgence ce 2 mai et vient de passer en état dit de calamité publique à partir d´aujourd´hui alors que pendant le week-end et par précaution, il était encore interdit de circuler entre les différentes communes du pays. Le Président de la République avait, en effet, décrété le premier état d´urgence et donc le confinement le 18 mars dernier, face à la pandémie de Covid-19. Ce 4 mai le pays entre dans sa période de déconfinement avec des mesures spécifiques qui s´appliquent dans tout le pays. Le Premier ministre António Costa a annoncé le plan de déconfinement aux Portugais en fin de semaine dernière Lepetitjournal vous en présente les grandes lignes.

En effet jeudi 30 avril au matin, le gouvernement s’est réuni pour un Conseil des ministres crucial pour l’avenir du pays face à la pandémie de Covid-19, qui jusqu´au 3 avril avait causé la mort de 1043 personnes le sur le territoire portugais. À l’issue de cette réunion exceptionnelle, le Premier ministre a annoncé la levée progressive des mesures de restrictions sociales et économiques sachant que ces dernières seront réévaluées tous les quinze jours et réajustées en fonction des résultats sanitaires annoncés.
 

Sur le plan économique

Au niveau économique, le déconfinement se déroulera en trois phases. Dans un premier temps, et à partir d’aujourd’hui les petits commerçants et établissements de quartier peuvent d’ores et déjà rouvrir leurs portes (ceux qui font moins de 200 mètres carré). Avant l’entrée dans la deuxième phase (à partir du 18 mai) et la troisième (à partir du 1er juin), durant lesquelles le gouvernement a prévu une reprise progressive des autres activités économiques. Les restaurants, cafés et pâtisseries pourront rouvrir leurs portes à partir du 18 mai dans des conditions spécifiques (fermeture à 23h et capacité de remplissage limitée à 50%), ainsi que certain lieux culturels (musées, monuments, palais, et galeries d’art), tandis que d’autres devront attendre le 1 juin (salles de cinéma et de spectacle, ainsi que les grands centres commerciaux). Le Premier ministre a fait savoir que l’exécutif n’hésiterait pas à freiner le processus de déconfinement si les chiffres relatifs à la contagion du Covid-19 venaient à menacer la capacité de réponse du Service National de Santé (SNS). Comme annoncé les semaines précédentes, la reprise des salariés sur leur lieu de travail se fera progressivement, et le télétravail va donc être de mise pendant tout le mois de mai encore. La reprise en présentiel, sur le lieu de travail, se fera à partir de juin dans des conditions spécifiques -par exemple, les équipes ne devront pas se rencontrer et de préférence travailler en horaire décalé-. Pour ceux qui, néanmoins, pourront continuer à travailler à distance à leur domicile, c´est encore ce que recommande le gouvernement au moins jusqu’au 1er juin.
 

Sur le plan social

António Costa a insisté sur le fait que l'ouverture progressive de l'activité économique devra continuer de s'accompagner du respect des règles de distanciation sociale et d'hygiène. Le gouvernement a prévu à cet effet de rendre plus accessible dès ce mois de mai le matériel de protection individuelle -à savoir masques et gants principalement-. Ce week-end de grandes quantités de masques sont arrivées dans les supermarchés et sont en vente.

Ces masques sont désormais obligatoires dans les transports en communs à partir d´aujourd´hui (ils étaient jusqu’à présent seulement « recommandés »). Le taux d´occupation des transports publics ne pourra pas dépasser les deux tiers de leur capacité totale. Le Premier ministre est visiblement très prudent dans l’annonce des mesures de déconfinement, certainement pour ne pas inciter à un relâchement général qui aurait des conséquences sanitaires certaines dans la propagation du virus. « Baisser la garde maintenant pourrait ruiner tous les efforts déployés au cours des deux derniers mois (…) tant que nous n’avons pas de vaccin, nous devons continuez à vivre de cette façon. » a-t-il alerté. La vie de quartier devrait en tout cas reprendre lentement et dès cette semaine, une bonne nouvelle pour les petits commerçants comme pour les habitants qui se  languissaient de ne pouvoir reprendre leurs habitudes. En ce qui concerne les retours à la plage et les déplacements pour cet été, il faudra encore patienter pour savoir ce que décidera le gouvernement dans les prochaines semaines.

 

Plan de déconfinement

Durant les trois phases du déconfinement, des conditions et recommandations générales de sécurité et d’hygiène s’appliquent, à savoir l’utilisation obligatoire des équipements de protection (masques, gants, gel et visières de protection) dans les espaces ou la distanciation sociale est rendue difficile (dans les transports en commun notamment). Ces équipements sont par ailleurs toujours fortement recommandés ainsi que la normalisation des gestes barrières (tousser dans son coude, lavage régulier des mains, utiliser des mouchoirs à usage unique et éviter les embrassades).

 

Commerces et restaurantsEtablissements scolairesCultureSportServices publics et administratifs

1ère phase

Du 4 au 17 mai

- Les petits commerces de quartier (superficie inférieure à 200m2) ainsi que les établissements de service à la personne type coiffeurs, barbiers et salons d’esthétique (sur rendez-vous), port du masque obligatoire

 - Espaces fermés : capacité maximum de 5 personnes/100m2

- Interdiction d´événements de plus de 10 personnes.

- Les universités qui souhaitent ouvrir, port du masque obligatoire- Les librairies, bibliothèques et archives : suivre les mesures d’hygiène et de sécurité générales- Les terrains de sports, pratique des sports individuels et à l’air libre (tennis, golf etc), à l’exception des piscines municipales et bains publics/stations balnéaires :  suivre les mesures d’hygiène et de sécurité générales

- Les services publics avec un accueil en présentiel (comme les services des finances ou de l’emploi) sur rendez-vous (port du masque obligatoire)

- Les transports publics, limités aux deux tiers de leur capacité et port du masque obligatoire.

2ème phase

Du 18 au 31 mai

- Les établissements commerciaux (surface inférieure à 400m2)

- Les restaurants, cafés, pâtisseries et terrasses (capacité d’accueil limitée à 50%)

En attente d´informations supplémentaires

- Classes de 11ème et 12ème (Première et Terminale) avec des horaires décalés et réduits et port du masque obligatoire

- Crèches, de façon partielle, et sur la base du volontariat (les aides aux parents ne mettant pas leur enfant à la crèche seront maintenues jusqu’au 31 mai), les masques ne sont pas obligatoires pour les enfants.

- Musées et monuments nationaux

- Lieux de culte, selon des règles à définir avec la
Direction générale de la santé (les cérémonies religieuses pourraient reprendre à partir du 30-31 mai)

- Ligue 1 de football, sous réserve de l’accord de la Direction générale de la santé et selon des règles qui restent à définir (30-31 mai)

 

3ème phase 

Du 1er au 14 juin

- Tous les commerces et centres commerciaux indépendamment de leur superficie -  selon des règles à définir avec la
Direction générale de la santé.
- Les écoles maternelles - selon des règles à définir avec la
Direction générale de la santé
- Les salles de spectacles (cinémas, théâtres, auditorium...) avec capacité d’accueil limitée -  selon des règles à définir avec la
Direction générale de la santé
 - Les « lojas do cidadão » et les établissements administratifs multi-services - selon des règles à définir avec la Direction générale de la santé

 

 

Toutes les mesures officielles prises pendant le Conseil des ministres sont en ligne ici

 

Covid-19

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
CULTURE

Marre du Covid-19, parlons Sexe !

Covid par ici, pandémie par là… STOP ! On fait une pause virus et on vous parle aujourd’hui d’un sujet indien beaucoup plus philosophique (si si), relaxant et…excitant : le Kamasutra !