Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2268

Elections consulaires – Portugal : candidat Hervé Cardon

Par Maria Sobral et Julia Martin | Publié le 10/05/2021 à 23:58 | Mis à jour le 11/05/2021 à 00:40
Photo : ©Hervé Cardon
Hervé Cardon - RN Portugal


L'élection des quatre conseillers des Français de l´Étranger pour le Portugal se tiendra le 30 mai 2021. Le vote internet est également ouvert du vendredi 21 au 26 mai 2021. Les conseillers des Français de l'étranger élus habituellement pour 6 ans sont les élus de proximité des Français établis hors de France. Ils sont consultés sur les questions concernant les ressortissants dans leur circonscription.  

Au Portugal, il y a six listes candidates à cette élection, Lepetitjournal est allé à la rencontre des candidats tête de liste qui ont tous accepté de répondre à nos questions. Pour précision, la publication des interviews publiées, à partir d´aujourd´hui, suit l´ordre de présentation des candidats qui a été, lui-même, tiré au sort par l´ambassadrice de France au Portugal, le 31 mars dernier et les questions posées sont les mêmes pour chacun des candidats.

La première interview est donc celle de Hervé Cardon, tête de liste du Rassemblement National Portugal.

 

Lepetitjournal : Merci de bien vouloir vous présenter, à nos lecteurs, en quelques phrases

Hervé Cardon : Je connais le Portugal depuis plus de 25 ans, quand j´y suis arrivé en tant que cadre supérieur de l´industrie pharmaceutique pour contribuer à la création de la filiale de mon groupe. J´y  suis revenu il y a 9 ans en tant qu´admirateur de « cet immense petit pays qui a donné de nouveaux mondes au Monde », mais surtout écœuré par la France de Macron et consorts depuis 40 ans,  caractérisée par un Peuple en pleine décomposition, une Nation en pleine décadence et un État en pleine déliquescence.

L´appel qui vient juste d´être lancé par 20 généraux et une centaine d´officiers supérieurs affirme d´ailleurs en écho : « notre honneur aujourd'hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie ", et alerte sur la guerre civile qui demain mettra un terme à ce chaos croissant.

J´ai donc décidé d´entrer en Résistance, mu par un réflexe de salut national qui motive ma candidature...


Comment avez-vous constitué votre liste ?

En suivant les quatre critères suivants, tous indispensables à mon sens :

- Des convictions fortes,
C´est ce qui nous distingue de presque tous les autres partis, tellement viciés par l´esprit consumériste et le business que leurs cadres ont une fâcheuse tendance, bien typique de ces dernières décennies, à se comporter comme des cadres du privé qui changent de société et de poste aussitôt qu´ils aperçoivent une opportunité ailleurs, quelle qu´elle soit, qui leur apportera plus d'avantages matériels et une promotion hiérarchique. Ce qui est normal dans le privé est éminemment condamnable chez des hommes politiques supposés dévoués corps et âme aux intérêts de leurs électeurs et au bien public...  
C´est pourquoi 5 sur 7 des colistiers ont eu un parcours militant constant et une expérience des campagnes de la droite nationale, que ce soit au niveau d´élection municipale, cantonale, régionale ou législative.

- De l´équilibre et de la variété entre des parcours professionnels de qualité,
Nous comptons ainsi un Directeur général de succursales de banque et d´assurance privés, un Ingénieur BTP chef de projet, une attachée à la Direction d´un groupe hôtelier international, une responsable en analyse biologique, un Commandant à la Direction de la Sûreté publique de la Principauté de Monaco et une cadre Administratif.

- Une bonne assimilation ou enracinement local au Portugal,
Beaucoup sont implantés au Portugal depuis longtemps (pour ce qui me concerne dès 1995), participent à des associations locales jusqu´au conseil d´administration parfois, parlent la langue ou sont mariés ou vivent avec des Portugaises et l´une de nos candidates a d´ailleurs les deux nationalités, française et portugaise.

- Des origines régionales en France très diversifiées.
L´un est Breton, deux sont Alsaciens, l´une est Parisienne, l´autre est Corse et je suis du Nord par mon père...

Herve Cardon

Hervé Cardon

 Marie-José Huglin

 Marie-Josée Huglin

Jacky Oppendinger

Jacky Oppendinger

Teresa Nunes Pereira

Teresa Nunes Pereira

Gérard Comparetti

Gérard Comparetti

Ainsi que :

Marie Mutel

Gilles Morvan

 

Quel est selon vous le plus grand défi qui se présente aux Français du Portugal et à vous-même, en tant que candidat à ces élections ?

C´est évidemment dans l´immédiat la crise sanitaire du Covid, qui entraîne un tas de conséquences, non seulement sur la vie des familles et leurs activités, mais aussi sur leurs déplacements intérieurs et internationales, qui rendent difficiles le maintien du lien avec la métropole.

Mais c´est aussi à moyen terme la crise économique consécutive, avec toutes ses répercussions prévisibles sociales et fiscales coté France (augmentation des ponctions ou baisse des avantages), ou Portugal (impôts locaux en hausse ou réduction des avantages du régime des non-résidents), mais aussi sur le plan de l´investissement et de l´emploi, avec le besoin d´aides financières ciblées liées au chômage croissant.

C´est pour cela que le RN soutient le projet de Fond d´urgence, indispensable pour les Français de l´Etranger, qui avait été voté au Sénat mais s´est heurté à un refus du Gouvernement...


Il faut bien comprendre tout d´abord que les défis qui se présenteront dans les 5 (et non pas 6, du fait de la réduction du mandat à venir en raison du report des élections pour cause de pandémie) prochaines années dépendront radicalement du contexte national lié surtout à la prochaine Présidentielle de 2022, selon qu´elle instaure un vrai changement ou que se poursuit la politique nuisible du présent Gouvernement.

Nous devrons jouer d´abord un rôle général de sentinelle lanceur d´alertes pour contrer à chaque occasion toutes les mesures néfastes à nos concitoyens et au contraire favoriser ou susciter toutes les mesures allant dans le sens du rayonnement des valeurs de la France de toujours à l´étranger, souvent minées par les agissements de lobbies anti nationaux.  

Mais plus concrètement nous aurons trois grandes priorités qui deviendront de plus en plus d´actualité :
Se battre sur le front des retraites, condamnées à la réduction drastique du montant des pensions pour tous à terme.

Défendre les Lycées Français, menacés là aussi par une politique des coupes claires budgétaires et par le désengagement de l´État, pour aboutir à une amélioration tant au niveau de l´accès que du coût, les frais de scolarité devenant scandaleux pour une famille moyenne ou modeste.

Travailler pour un système de santé et d´hospitalisation efficace qui devra anticiper pour le futur les crises engendrées par les nouvelles épidémies et les besoins croissants liés au vieillissement des nouveaux retraités et à la hausse du temps moyen de séjour constaté chez de nombreux expatriés au Portugal.


Quelle est, selon vous, la mission principale d´un conseiller des Français de l'étranger ?

Pour être fidèle au mandat des électeurs, j´estime que le conseiller doit représenter non seulement les intérêts, mais aussi les convictions et les sentiments, c´est à dire en fait l´OPINION.

Dans notre cas, ce rôle de porte -parole  permettra au moins de faire entendre celle de plus de la moitié des Français, selon de récents sondages, actuellement bannie et étouffée sous le poids des grands médias qui font seulement la promotion de la pensée unique dominante, quoique de plus en plus minoritaire, des élites en place...  


Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Nos grands axes sont l´application des idées forces du RN au cas par cas et un certain nombre de mesures locales.
Des idées forces,
- Aller vers davantage de parité avec les Français de métropole
- Faire en sorte que les arbitrages de toute nature se fassent systématiquement au bénéfice des Français présents sur le territoire portugais, en vertu de la priorité nationale et de la préférence nationale.
- Car les conditions discriminatoires d´accès dans les domaines par exemple de la Santé /Sécurité sociale envers nos compatriotes expatriés sont d´autant plus scandaleuses que les non cotisants et les étrangers rentrés illégalement sur notre territoire en toute impunité bénéficient eux de la gratuité des soins via la CMU et l´AME, au seul motif qu´ils résident en France !

Des mesures d´application locale,
- Veiller à ce que le décret intolérable imposant des « motifs impérieux » pour le libre accès des Français au territoire national  soit définitivement annulé
- Exiger que soit dorénavant automatique le droit pour tout Français de l´Etranger qui le veut de pouvoir ouvrir un compte bancaire en France, sans restriction et quelle que soit la banque.
- Supprimer l´obligation pour des malades de justifier d´un plancher minimum élevé d´années de cotisations pour pouvoir bénéficier de soins de santé en France,
- Refuser de distribuer à des étrangers même « isolés ou démunis » des aides sociales provenant de l´argent des contribuables, qui doivent être réservées aux seuls français.
- Développer un système de Mutuelles Portugaises déjà existantes qui proposerait une convention de services de qualité à un tarif raisonnable sur l´ensemble du pays, au bénéfice des ressortissants français.

Contact : rnportugal2021@gmail.com

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir