Lundi 17 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

C’est quoi l’amour ? Réflexions artistiques au Musée Berardo

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 23/11/2018 à 02:21 | Mis à jour le 23/11/2018 à 10:38
Photo : Sophie Calle - Faux mariage
sophie calle expo Berardo Lisbonne

Dans l’exposition Quel Amour ?! le Musée Berardo présente les travaux d’une centaine d’artiste internationaux qui ont tenté de tracer quelques contours au mot "amour".
 

Bacon, Francis
Bacon, Francis

Un sujet inépuisable

L’amour tragique des peintures de Francis Bacon, l’amour fusionnel incarné par le couple que formait Marina Abramović et Ulay, l’amour sombre et extatique des photos d’Antoine d’Agata… Sous n’importe quelle forme, l’amour dans ce qu’il a de plus universel a toujours formé un nœud commun qui a nourrit la création artistique.

Le Musée Berardo au Centro Cultural de Belém expose les réflexions poétiques, iconiques, plastiques et photographiques d’une centaine d’artistes internationaux qui s’y sont frotté de près ou de loin, parfois en y laissant des plumes.
 

Deux chemins et une infinité de possibilités

Loin de prétendre à l’exhaustivité, l’exposition essaie plutôt de soigner les raccords entre les sensibilités des artistes exposés. Mais elle laisse aussi une place au hasard car une fois passé l’immense "Cœur Sacré" en tissu de l´artiste plastique Joana Vasconcelos suspendu dans le hall du musée, les visiteurs sont confrontés à un choix inattendu : deux entrées possible s’offrent à eux. Comme dans l’Éneide, l’épopée de Virgile où Énée et la Sybille doivent choisir entre deux portes pour sortir des Enfers – celle des illusions et celle de la vérité – les visiteurs doivent eux aussi se plier à cet aléa sans en connaître les conséquences. Le Musée Berardo a monté cette exposition de façon à ce que ce choix influe sur l’expérience des spectateurs, car l’ordre des œuvres exposées est différent selon le chemin emprunté. Spontanément, beaucoup se séparent. Les amants rompent, certains partent à droite, d’autres continuent tout droit. Quelle ironie que l’exposition Quel Amour !? débute par une rupture…
 

Une exposition à fleur de peau

Au fil des salles, les visiteurs oscillent entre introspection, rejet, assimilation... L’identification aux œuvres est parfois violente. Certains pleurent devant All by myself (1995) une installation photo de Nan Goldin où on la voit traverser la vie et les histoires d’amour et avec des bleus au corps.

Beaucoup sont hilares devant la photo de famille du Faux mariage, une cérémonie orchestrée par Sophie Calle en 1992 pour réaliser son rêve inavoué de porter une robe de mariée. D’autres encore restent perplexes devant les bronzes estropiés de Kiki Smith. Les réactions sont aussi multiples que le nombre  de visions de l’amour. "L’amour est à réinventer", écrivait Arthur Rimbaud dans son recueil de poèmes Une saison en Enfer (1873). Cette exposition offre à voir quelques belles tentatives de réinvention.
 

Breathing In, Breathing Out (1977) de Marina Abramović and Ulay.

 

Exposition :
Du 10 octobre 2018 au 11 février 2019 au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Lisbonne, Museu Coleção Berardo
Praça do Império – Belém
(+351) 213 612 878
www.museuberardo.pt

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Rencontre avec Alice Desert, artiste peintre

Alice Desert semble un peu chez elle partout. Elle a grandi à Aix en Provence, travaillé et étudié à Paris. Après une décennie passée à San Francisco, elle s’est établie au Portugal il y a juste un an