Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

WEBSUMMIT 7 au 10 novembre – Le gratin de l’économie mondiale se réunit à Lisbonne

Écrit par Lepetitjournal Lisbonne
Publié le 6 novembre 2016, mis à jour le 20 novembre 2023

Le Websummit, un des plus importants événements économiques de cette fin d'année 2016 ouvre ses portes aujourd´hui à Lisbonne et ceci jusqu´au 10 novembre. Les intervenants et visiteurs se donnent rendez-vous à la Feira Internacional de Lisboa (FIL) et à la Meo Arena. L'événement aborde des thèmes très variés avec des invités de marque, dirigeants de grands groupes mondiaux, hommes politiques. Le Websummit se veut être un "Mini-Davos" dans le domaine du tech international, la référence des sommets économiques mondiaux qui se tient tous les ans en Suisse.

De Dublin à Lisbonne
Fait marquant de cette sixième édition du Websummit, l'événement quitte l'Irlande pour se rendre au Portugal. Bien que les organisateurs mettent en avant Lisbonne comme "nouveau hub technologique européen", ce sont principalement les difficultés techniques rencontrées par l'événement à Dublin qui l'ont conduit à se délocaliser. Les éditions 2014 et 2015 avaient été marquées par des problèmes liés aux infrastructures et aux coûts de l'événement, qui seront plus faibles à Lisbonne. La transition vers le Portugal marque une étape supplémentaire franchie par l'entreprise Websummit qui organise désormais de nombreux événements à travers le monde avec comme point d'orgue le rendez-vous annuel du Websummit, passé d'une réunion de journalistes et de bloggeurs dans un hôtel de Dublin en 2009 à un événement accueillant 42 000 personnes pour son édition 2015.

Un rendez-vous mondial
Le Websummit accueille 21 conférences réparties sur plus de 9 scènes. Les thèmes abordés sont divers et variés : informatique, investissements, start-up, mode, sport, musique. L'événement veut aborder le développement économique sous tous les angles avec en toile de fond un monde qui change et qui doit s'adapter aux défis des nouvelles technologies. Ce sont 164 pays qui sont représentés et l'événement est couvert par plus de 2000 médias du monde entier, dont Lepetitjournal.com/lisbonne.

"Mini-Davos"
L'organisation du Websummit s'oriente vers celle d'un mini Forum économique mondial de Davos : la grand-messe de l'économie mondiale qui réunit chaque année au mois de janvier en Suisse les dirigeants économiques et politiques du monde entier. De nombreuses personnalités politiques sont d'ailleurs présentes pour rencontrer les dirigeants de certains des plus influents et puissants organismes et entreprises mondiaux. Mogens Lykketoft, président de l'Assemblée générale des Nations-Unies, Roberto Azevêdo, directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ainsi que de nombreux Premier ministres pourront rencontrer Carlos Goshn, PDG de Renault-Nissan, John Chambers, directeur exécutif de Cisco Systems, Linda Boff, directeur marketing de General Electrics. Outre un sommet économique majeur, le Websummit est également l'illustration du rapprochement entre sphère politique et sphère économique incarné notamment par José Manuel Barrosso, ex-président de la Commission européenne (2004-2014) passé depuis dans la banque d'affaires Goldman Sachs, qui est un des invités d'honneur de l'événement.

De fortes retombées économiques
Les organisateurs tablent cette année encore sur des bénéfices économiques très importants pour les entreprises participant au Websummit, surtout pour les start-ups. Les équipes du Websummit organisent la PITCH Competition mettant en concurrence deux-cent start-ups du monde entier, 67 d'entre-elles sont portugaises. Elles seront soumises à l'?il aiguisé de journalistes, investisseurs et de participants ; et l'une d'elles sera désignée comme la grande gagnante de l'édition 2016. Les Mentor Hours mettront en relation des start-ups en difficulté avec des membres expérimentés du monde économique pour leur permettre de mieux affronter les difficultés auxquelles elles doivent faire face. Les Office Hours permettront à des start-ups de rencontrer des investisseurs étrangers pour leur permettre de développer et de financer de nouveaux projets. Si les 200 millions d'euros de bénéfices immédiats promis à la ville de Lisbonne semblent pour le moins hypothétiques, le sommet a l'an dernier permis de lever plus d'un milliard de dollars pour les start-ups (selon les chiffres avancés par les organisateurs).

Guillaume Bermond (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) lundi 7 novembre 2016

logofblisbonne
Publié le 6 novembre 2016, mis à jour le 20 novembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024