Mercredi 28 octobre 2020

Elections des présidents des CCDR : un nouveau mode d'élection

Par Zadig Paloyan | Publié le 11/10/2020 à 23:30 | Mis à jour le 12/10/2020 à 10:09
Elections présidents Commisions Régionales

Le 13 octobre 2020 aura lieu l'élection des présidents des Commissions régionales de coordination et de développement (CCDR) au Portugal. Selon un arrêté publié jeudi 17 septembre, elle se déroulera de 16h à 20h de manière « simultanée et sans interruption » dans les différentes assemblées municipales. Au même moment, un autre vote se déroulera dans les locaux des communautés intercommunales et les aires métropolitaines, afin d'élire les Vice-présidents des commissions.

Ces Commissions régionales se comptent au nombre de cinq : la région Norte, la région Centro, Lisbonne et Vale do Tejo, Alentejo puis Algarve. Jusqu'à présent les présidents élus étaient nommés par le gouvernement pour une durée de quatre ans. Cependant, pour cette année exceptionnellement, ils exerceront un mandat de cinq ans afin de pouvoir suivre de près et sans rupture les négociations avec Bruxelles dans le cadre du plan de relance européen.

De plus, depuis le décret numéro 27/2020 ce n'est plus le gouvernement mais un collège électoral composé de maires, de conseillers municipaux, de présidents d'assemblées municipales et de députés, y compris de présidents des conseils de paroisse des zones géographiques respectives qui organisent et effectuent ce vote.

Cependant cette décision divise les politiques. Certains voient cela comme une volonté du Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa, de régionaliser davantage le pays. Cependant celui-ci précise que le poste reste le même : « il maintient les pouvoirs de direction, de contrôle et de discipline du gouvernement ».

Concernant l'élection pour l'Algarve, le Parti Socialiste a choisi José Apolinário pour succéder à Francisco Serra à la présidence de la CCDR. Le collège électoral étant composé des maires de la région pour une grande partie issue du Parti Socialiste, le sort du candidat semble déjà être scellé.

Quant à la région Nord, Freire de Sousa l'actuel président de la Commission de coordination et de développement ne souhaite pas se présenter à nouveau cette année car il est en désaccord avec la loi définissant le nouveau processus électoral.

La situation semble être complexe selon les régions. Cette nouvelle loi concernant les élections des CCDR finira-t-elle par convenir à tous ?

0 Commentaire (s)Réagir

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.