Vendredi 17 septembre 2021

14 juillet 2021 : l`Ambassade de France au Portugal met en valeur la jeunesse

Par Maria Sobral | Publié le 14/07/2021 à 01:00 | Mis à jour le 14/07/2021 à 01:00
Photo : ©MEAE Judith Litvine
FM_MEAEJudith-Litvine

Le 14 juillet sera célébré cette année à l´ambassade de France au Portugal mais en comité restreint et dans le respect des normes sanitaires en vigueur dans le pays. A cette occasion Madame l´Ambassadrice, Florence Mangin s´est exprimée auprès du Lepetitjournal, elle souhaite apporter cette année des traits innovants à cette célébration et ainsi "mettre en valeur la jeunesse de nos deux pays" tout en laissant un message "d’espérance et de confiance dans l’avenir."


Lepetitjournal - Comment se fera la célébration du 14 juillet cette année sachant que la pandémie est toujours d´actualité ?

Florence Mangin : J’ai personnellement beaucoup hésité sur l’opportunité d’organiser une réception dans le contexte actuel de propagation rapide du variant delta dans le pays. J’ai finalement décidé de marquer cette célébration, mais entourée de deux préconditions : une consultation et un dialogue avec la direction générale de la santé pour en définir le cadre et l’édiction de conditions sanitaires pour protéger mes invités.

Dès lors, d’une part, le nombre de convives sera très limité. Ce n’est guère aisé d’effectuer une sélection stricte des personnes invitées. Nous avons retenu un critère simple : donner la priorité aux interlocuteurs avec lesquels nous avons spécifiquement travaillé au quotidien durant l’année, notamment à la faveur de la présidence portugaise de l’Union européenne, et que nous souhaitions remercier pour leur engagement.

D’autre part, nous avons dû poser, et c’est une première pour une réception diplomatique, des conditions à l’accès à notre réception : vaccin ou test négatif. Je souhaite souligner que nos invités ont compris tout l’intérêt de la mesure et se sont prêtés aisément à l’exercice. Ils savent que ces mesures permettent d’être protégés et de protéger les autres. Je les en remercie vivement.


Quels sont les moments forts de cette célébration ?

Cette célébration a à la fois un caractère classique et des traits innovants.

Le traditionnel est le déroulement de ce moment, ouvert par un discours de bienvenue de l’ambassadrice, suivi du partage des hymnes portugais, français et européen et enfin, et par la réception qui met en exergue l’excellence de la gastronomie et des produits français.

L’innovation tient au fait que j’ai souhaité cette année mettre en valeur la jeunesse de nos deux pays. Les jeunes ont payé un lourd tribut à la pandémie : leurs études ont été interrompues ou perturbées, leur accès à l’emploi a été rendu plus difficile et incertain malgré les aides, leur mobilité et leur insertion dans le monde ouvert ont été entravées et leur sociabilité affectée.  

Et pour rendre hommage aux jeunes et leur donner espoir, nous leur avons demandé de produire des initiatives spécifiquement pour la fête nationale, que nous dévoilerons ce soir lors de la réception à l’ambassade : tournage d’un film, prestations d’éloquence, déclamations poétiques sur le thème de la liberté, témoignages sur la vie en temps de pandémie, concert par un quintette à vent et mises en scène Tiktok sur une chanson française.


Et, pour ceux qui ne pourront pas être présents, pourront-ils avoir accès, aux réalisations que vous évoquez ?

Oui, vos lecteurs, par exemples, et toutes les personnes qui le souhaitent, Français, Portugais auront tout le loisir de découvrir ou de retrouver ces réalisations, très réussies, sur les sites et les réseaux sociaux de l'ambassade de France au Portugal et de l'Institut Français du Portugal. Je souhaite, par ailleurs, féliciter ces jeunes lycéennes et lycéens, étudiantes et étudiants et naturellement leurs professeurs pour cette créativité, porteuse d'espérance pour notre avenir commun.


Y-a-t-il un message plus particulier que vous souhaitez transmettre par le biais de cette célébration ?

Oui, je souhaite que ce 14 juillet soit porteur de deux messages forts.

Le premier est celui de solidarité, de fraternité et d’unité, car, en plus de la vertu qu’ont ces valeurs par elles-mêmes, c’est la seule condition pour réussir à sortir par le haut de la crise sanitaire comme économique.

Le second est celui d’espérance et de confiance dans l’avenir. C’est le sens de la tenue même de la réception, malgré les incertitudes et les inquiétudes du moment. Et c’est le sens de la mise en l’honneur de la jeunesse, qui se projette avec lucidité et volonté dans la construction d’un demain plus partagé, plus proche des autres et reposant sur des valeurs fortes.

 

 

maria sobral, édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com

Maria Sobral

Directrice de l´édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir