Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

20ème anniversaire du pacte d’amitié Paris-Lisbonne

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 28/10/2018 à 20:00 | Mis à jour le 28/10/2018 à 21:05
Pacte d’amitié Paris-Lisbonne

Pour fêter deux décennies d’amitié, les municipalités de Paris et Lisbonne organisent un festival pluridisciplinaire culturel qui s’achève à la fin de cette année 2018. Que reste-t-il à faire et à voir cette saison ?

 
Le pacte d’amitié Paris-Lisbonne c’est quoi ?

C’est un accord crée en 1998 ayant pour objectif de témoigner d’un rapprochement entre les deux métropoles européennes et de monter des projets culturels en collaboration afin d’enrichir la vie quotidienne des parisiens comme des Lisboètes. Ce 20ème anniversaire est l’occasion de rappeler la proximité et les liens particuliers qui unissent les deux villes, leur population et leurs artistes. Pour fêter cet évènement, les municipalités de Paris et Lisbonne ont concocté une programmation culturelle à cheval entre les deux villes et échelonnée sur plusieurs mois. Mêlant théâtre, musique, rencontre, histoire ou encore littérature, le festival qui a débuté en avril 2018 s’achèvera en décembre 2018. Voici les dernières réjouissances :
 

Sculture de Rui Chafes Une exposition de sculptures à Paris

Du 3 octobre au 16 décembre, la très belle délégation parisienne de la Fondation Calouste Gulbenkian présente les travaux du sculpteur portugais Rui Chafes et du Suisse Alberto Giacometti dans l’exposition Gris, vide, cris. Ces deux artistes que l’espace, la forme de leurs sculptures et même le temps séparent – Chafes est né l’année de la mort de Giacometti – ont été réuni par Helena de Freitas, commissaire de l’exposition. Quinze œuvres d’Alberto Giacometti (onze sculptures et quatre dessins) et sept sculptures de Rui Chafes spécialement conçues pour ce projet sont à découvrir au 39, Boulevard de la Tour-Maubourg.
En savoir plus ici


Une visite guidée sur les pas de Fernando Pessoa

"Ricardo Reis", "Alvaro de Campos" ou encore "Alberto Caeiro", Fernando Pessoa est connu pour la multitude d’hétéronymes qu’il a utilisé comme écrivain de son vivant. Parmi eux, "Jean Seul de Méluret", le plus français de tous, témoigne de son attachement à la littérature française et plus particulièrement à la ville de Paris, qu’il n’a pourtant jamais visité... La Casa Fernando Pessoa propose des visites guidées en français pour découvrir d’où lui venait cet amour pour la ville lumière.
 
Visites le 31 octobre à 11h30 (entrée 4€).
En savoir plus ici
 

Une ballade historique dans la Baixa"Pequeno Jardim"

Au milieu des grandes enseignes de prêt-à-porter de la Baixa, quelques boutiques historiques font de la résistance. Certaines témoignent de l’influence française de ce très vieux quartier de Lisbonne. C’est le cas du dernier et charmant fleuriste de la Baixa, "Pequeno Jardim" (Rua Garret, 61), crée par une française en 1922, ou de la plus vieille librairie du monde(1), la Librairie Bertrand (Rua Garret, 73), lancée en 1732 par le français Pedro Fauré. La mairie de Lisbonne encourage les visiteurs à découvrir la Baixa sous un autre angle et à visiter le site Lojas com história
 
(1) Le Guinness Book considère la librairie Bertrand comme étant la plus ancienne du monde.

En savoir plus sur le pacte d’amitié Paris-Lisbonne

 

0 Commentaire (s)Réagir