Samedi 16 janvier 2021

Voyager à nouveau dans le Pérou mais de manière responsable

Par Guillaume Flor | Publié le 23/10/2020 à 08:00 | Mis à jour le 25/10/2020 à 21:08
Photo : © gob.pe – Minam (Huascarán)
tourisme responsable voyager pérou réactivation volver huascarán

Les sites touristiques réouvrent petit à petit leurs portes aux visiteurs mais c’est une nouvelle façon de voyager qui se met en place, à travers un tourisme responsable.

Le tourisme est un des secteurs les plus touchés au Pérou par la pandémie. Dans le plan de relance économique, en quatre phases, du Gouvernement, nous sommes actuellement en phase quatre, depuis le 1er octobre. Le Pérou a réouvert ses frontières pour les vols commerciaux vers sept pays de la région et a augmenté le nombre de vols nationaux.

 

Le secteur touristique péruvien prend le virage de la sécurité sanitaire

Plusieurs musées et sites archéologiques ont réouvert leurs portes un peu partout dans le pays depuis le 17 octobre et nombreuses sont les initiatives qui font écho de la bataille que livrent les acteurs du tourisme au Pérou pour réactiver ce secteur. Une réactivation touristique et économique du pays qui se veut sous le signe du tourisme responsable.

Les 25 régions du pays se sont engagées dans la sécurité des touristes grâce à la mise en place des protocoles nécessaires pour relancer de manière responsable l’activité touristique (les protocoles instaurés par l’État péruvien).

 

Des réserves naturelles protégées réouvrent leurs portes au tourisme…

Dans le cadre du retour progressif des activités touristiques au Pérou, le Service national des Aires Naturelles Protégées (Sernanp) précise que dix zones naturelles protégées ont réouvert leurs portes aux visiteurs : le Sanctuaire Historique « Bosque de Pómac » (Lambayeque), la Réserve Nationale de Lachay (Lima), la Réserve Nationale Allpahuayo Mishana (Loreto), le Parc National Huascarán (Áncash), le Sanctuaire National « Lagunas de Mejía » (Arequipa), « Punta San Juan » (Ica) et « Punta Coles » (Moquegua) de la Réserve Nationale « Sistema de Islas, Islotes y Puntas Guaneras », le Sanctuaire National « Los Manglares de Tumbes », le Sanctuaire Historique de Chacamarca (Junín) et le Parc National Yanachaga Chemillén (Pasco).

… avec en ligne de mire, le tourisme responsable !

Cette réactivation du tourisme se fait évidemment dans le respect de tous les protocoles de biosécurité, tant pour la protection de la santé des touristes que pour celle du personnel qui y travaille.

Au-delà de la formation des opérateurs touristiques locaux concernant les mesures établies dans le protocole sanitaire et de l’installation d’équipements de protection, les autorités en appellent à la citoyenneté des visiteurs qui ont un rôle important dans le respect des mesures de sécurité et la réalisation d’un tourisme responsable.

Ci-après, voici les mesures à tenir en compte pour toute personne qui désire visiter une zone naturelle protégée :

  • Ne présenter aucun symptôme de coronavirus.
  • Respecter les horaires d’ouverture et les capacités d’accueil du site.
  • Présenter la déclaration sur l’honneur de bonne santé (sur votre téléphone ou imprimée. Un formulaire à remplir avec au moins trois jours d’anticipation).
  • Porter de manière correcte un masque.
  • Respecter les procédures d’hygiène et de désinfection.
  • Maintenir une distanciation sociale de 1,5 mètre.
  • Pour des visites de groupe, celui-ci ne peut excéder huit personnes.

 

tourisme pérou voyager réactivation responsable volver punta coles
© gob.pe – Minam (Punta Coles)

 

Le label « Safe Travels » pour le Pérou depuis le 13 octobre

Remis par le « Conseil Mondial des Voyages et du Tourisme » (WTTC, sigles en anglais), le label « Safe Travels » permet d’identifier le Pérou comme étant une destination touristique sûre. Il s’agit d’une garantie de la mise en place adéquate des protocoles sanitaires nécessaires pour recevoir les visiteurs, ainsi que pour la protection des employés et prestataires de services touristiques.

 « Le label est un outil qui permet aux voyageurs, principalement internationaux, d’identifier les destinations qui ont mis en place ces protocoles dans le but de réactiver le tourisme, une fois que les autorités locales le permettent » explique Gloria Guevara, directrice générale du WTTC.

Cusco est la première région du Pérou à solliciter ce label pour ses sites touristiques. Désormais, le Ministère du Commerce Extérieur et du Tourisme (Mincetur) pourra remettre le label « Safe Travels » aux régions qui le solliciteront et garantiront la mise en place des mesures de biosécurité sur leurs sites archéologiques et touristiques.

 

tourisme pérou voyager réactivation responsable volver safe travels

 

Avec le retour des voyages, faire du tourisme sera synonyme de solidarité

Pour renforcer la réactivation du tourisme national, aura lieu du 28 au 31 octobre, l’événement « Foire Tourisme Pérou », organisé par la Commission de Promotion du Pérou pour l’Exportation et le Tourisme (Promperú) et la Chambre Nationale du Tourisme du Pérou (Canatur), qui fait la promotion des nouvelles options de voyages, mettant ainsi en avant l’importance du secteur touristique dans l’économie du Pérou.

Toujours pour contribuer au processus de réactivation économique de l’activité touristique du pays, le Ministère du Tourisme, à travers, Promperú, a présenté le 17 octobre la campagne de sensibilisation « Volver ». Une campagne de réactivation du tourisme « interne » sous forme d’invitation pour que les péruviens recommencent à visiter leur propre pays, de manière progressive, sûre et responsable.

 

tourisme pérou voyager réactivation responsable volver
© gob.pe – Mincetur 

 

Au cœur de cette initiative se trouve un vidéoclip “Cuando pienses en Volver” (Quand penses-tu revenir ?) pour lequel ont participé des artistes reconnus mais aussi des travailleurs du secteur touristique. Une chanson qui résume le sentiment de nombreux péruviens qui désirent recommencer à voyager, parcourir à nouveau les merveilles touristiques du pays et soutenir ainsi les personnes qui dépendent du tourisme.

Ce vidéoclip est une façon de montrer que les sites touristiques du pays se préparent à accueillir les voyageurs, tout en rappelant l’importance de porter un masque, de respecter la distanciation sociale et de se laver les mains fréquemment.

 

 

Nous vous recommandons

guillaume flor

Guillaume Flor

Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Responsable de la publication à Lima – Pérou pour LePetitJournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Actualité

« Empreinte Carbone Pérou » fête son premier anniversaire

À ce jour, ce sont plus de 300 organisations au Pérou qui se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l’objectif national de neutralité carbone à l’horizon 2050

Communauté

TROPHÉES 2021

Trophées des Français de l'étranger : dernières heures pour participer

Vous avez réussi à l'étranger ? Vous participez au rayonnement de la France et de la Francophonie à l'étranger ? Postulez et soyez mis à l’honneur au Quai d’Orsay au printemps-été 2021 !

Vivre à Lima

Les 20 dernières années du Pérou en 20 dates !

Lepetitjournal.com fête ses 20 ans, il est né le 11 janvier 2001 au Mexique. Que s’est-il passé au Pérou ses 20 dernières années ? Revenons sur 20 événements qui ont marqué le pays de 2001 à 2021.