Reprise des vols commerciaux internationaux

Par Guillaume FLOR | Publié le 05/10/2020 à 08:00 | Mis à jour le 05/10/2020 à 08:00
Photo : © Jordan Sanchez - Unsplash
vols commerciaux internationaux pérou rapatriement

Le Ministère du Transport et des Communications au Pérou, en coordination avec le Ministère de la Santé, annonce la réouverture des vols commerciaux internationaux à compter d’aujourd’hui, 5 octobre.

Les vols commerciaux internationaux reprennent, mais uniquement pour quelques villes de la zone « Amérique du Sud ». Les destinations de nouveau accessibles sont les suivantes : Guayaquil, La Paz, Quito, Bogotá, Santa Cruz, Cali, Medellín, Panamá, Asunción, Montevideo et Santiago.

 

Les vols spéciaux de rapatriement à partir du 5 octobre

Les destinations non comprises dans cette liste continueront d’être desservies à travers des vols spéciaux de rapatriements, en respectant le protocole correspondant. Chaque voyageur doit fournir obligatoirement, 72h. avant le vol, une déclaration sous serment indiquant le lieu où aura lieu son isolement obligatoire de quatorze jours maximums. Cliquez ici pour accéder à ce formulaire.

Il est également à rappeler que les péruviens qui veulent voyager à l’étranger doivent faire parvenir une sollicitude à l’adresse suivante solicitudesdgc@rree.gob.pe et remplir un formulaire en ligne.

Malgré cette nouvelle étape, le voyage pour des raisons touristiques n’est toujours pas autorisé, ni pour les péruviens ni pour les autres nationalités, en ce qui concerne les vols spéciaux. Le retour sur le territoire péruvien ne serait pas possible pendant la durée de la fermeture des frontières, sauf autorisation spéciale du Ministère des Relations Extérieures pour les inscrits sur les listes des Consulats péruviens à l’étranger.

Il existe actuellement un chronogramme de vols mis en place pour le retour ou le départ des péruviens des principales villes qui ont des besoins en rapatriement, comme, entre autres, Buenos Aires, Sao Paulo, Miami, México, Amsterdam, Madrid et Paris.

Cette nouvelle étape exige un véritable travail de coordination entre le gestionnaire de l’aéroport international Jorge Chávez (Lima Airport Partners-LAP), la Présidence de Conseil des Ministres, les différents ministères concernés (Transport, Santé et Intérieur) et les bureaux nationaux de Migrations et des Douanes.

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale