TEST: 3752

Fini les tampons sur les passeports au Pérou

Par Guillaume FLOR | Publié le 12/10/2020 à 08:00 | Mis à jour le 12/10/2020 à 10:49
Photo : © gob.pe – Migraciones
passeport tampon pérou migration

Le bureau national des migrations péruvien (« Migraciones ») vient de suspendre l’apposition de tampon sur les passeports comme moyen de contrôle migratoire à l’aéroport international de Lima.

Alors que les vols commerciaux internationaux viennent tout juste de reprendre (le 5 octobre) au Pérou, c’est dans le cadre de la reprise des activités du poste de contrôle migratoire du principal aéroport du pays que « Migraciones » vient de suspendre l’apposition de tampon sur les passeports comme moyen de contrôle migratoire d’entrée et de sortie, à l’aéroport International Jorge Chávez de Lima, afin de minimiser les risques de contaminations au Covid-19.

Les voyageurs doivent désormais se conformer aux directives des Ministères de la Santé et des Transports et Communications pour embarquer sur un vol commercial ou humanitaire. Le mécanisme utilisé pour confirmer l’entrée ou la sortie du territoire péruvien est maintenant l’utilisation de la carte andine de migration : « TAM-Virtual ». Avec la suspension des tampons, toute la procédure se fait dorénavant en ligne à partir du Registre d’Information Migratoire (RIM) où se trouvent toutes les informations des voyageurs. De cette manière, le contrôle migratoire à l’aéroport est facilité, moins de contact et une circulation plus fluide, ce qui minimise les risques de contagion au coronavirus.

Par ailleurs, les personnes qui entrent ou quittent le Pérou peuvent également consulter leur propre registre sur la page de « Migraciones » : www.migraciones.gob.pe.

 

Un préenregistrement migratoire avec l’application « Pre Registro »

Il s’agit donc pour les passagers nationaux et internationaux de réaliser un préenregistrement migratoire à travers une application mobile qui récupère toutes les informations personnelles.

Cette application « Pre Registro » doit être installée sur son téléphone ou dispositif mobile connecté à Internet et le préenregistrement migratoire doit être fait dans les 48h qui précèdent le vol (international).

L’application va permettre de scanner, dans un premier temps, les informations du passeport et ensuite, le QR Code de la carte d’embarquement pour obtenir les informations du voyage mais surtout récupérer les données liées à votre santé.

Tout cela a pour objectif d’optimiser le contrôle migratoire du principal aéroport du Pérou et d’éviter l’agglomération des personnes aux guichets de migration des départs et des arrivées des vols internationaux, protégeant ainsi la santé des voyageurs et du personnel des services migratoires.

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale