Péruvien, il vote pour la première fois à l’élection présidentielle française

Par Guillaume FLOR | Publié le 13/04/2022 à 15:28 | Mis à jour le 14/04/2022 à 12:02
Péruvien, il vote pour la première fois à l’élection présidentielle française Daniel Silva

Tout juste naturalisé Français, Daniel, 46 ans, marié à une Française depuis 2014, nous donne son impression personnelle sur cette expérience de primo-votant lors du premier tour de la présidentielle.

 

Comment avez-vous vécu cette première expérience électorale française ?

J’ai voté samedi vers 17h, c'était très tranquille, il n'y avait presque personne. J’arrivais juste de Cusco. De l’aéroport, je suis allé directement à l'ambassade de France pour remplir mon obligation électorale. Sur place, tout était bien organisé, c'était très fluide. Ce qui était marrant, c'est que j’y ai retrouvé un professeur du lycée français où mon fils étudie, mais aussi madame la Consule qui m'avait fait passer l'entretien pour obtenir la nationalité française. J’ai vraiment eu l’impression que c'était un tout petit monde, c’était sympa.

Mais ma première surprise dans ce processus électoral, c’est d'avoir reçu chez moi un courrier avec toute l'information pour chacun des candidats, leur photo et un résumé de chaque programme avec leurs projets respectifs en seulement deux ou trois feuilles. Pour moi, c'était très impressionnant, parce qu’avec ça, c'était vraiment très clair, une très bonne impression ! 

 

Pourquoi c'était important pour vous d’aller voter ?

Parce que si tu veux quelque chose, tu dois aller voter pour ne pas laisser les autres s’exprimer à ta place. Cela me fait penser à l'histoire du Brexit. Quand l’Angleterre a décidé de sortir de l'Union européenne, beaucoup de jeunes n’ont pas compris pourquoi leurs parents ou grands-parents avaient voté pour cette sortie, mais la vraie question c'est pourquoi tant de jeunes (deux sur trois pour les 18-24 ans) ne sont pas allés voter à ce moment-là. Or si tu n'es pas allé voter, après tu ne peux pas te plaindre. Et maintenant en France, la situation est un peu la même parce qu’environ 40 % des jeunes (18-34 ans) ne sont pas allés voter lors de ce premier tour.

Pour moi, c'était un vrai devoir démocratique d'aller voter

 

Au Pérou, j'ai toujours voté. Mais la grande différence avec la France, c'est qu'ici le vote est obligatoire. Si tu ne vas pas voter, tu dois payer une amende.

 

Est-ce que le duel Macron / Le Pen pour le 2ème tour est une surprise pour vous ?

Non, c’est ce que je pensais qui allait arriver. La grande surprise, c'était plutôt les petits scores d’Anne Hidalgo et de Valérie Pécresse parce que leurs partis politiques respectifs sont normalement des partis traditionnels importants en France. Et maintenant, nous allons voir ce qu'il va se passer au deuxième tour. Je vais aller voter mais il est difficile de savoir ce qui va se passer avec les électeurs de Mélenchon. Est-ce qu'ils iront voter et si oui, est-ce qu’ils voteront pour Macron ou pour Le Pen ? 

Pour moi, ce qui est très important, c’est que les personnes votent, surtout les nouvelles générations

Pensez-vous que Marine Le Pen peut devenir présidente ?

C'est très difficile de répondre à cette question. Suivant les sondages, c’est Macron qui va gagner et qui sera de nouveau président, mais il y a toujours un risque. Quand on voit ce qui s'est passé au Pérou l’année dernière et que pour le deuxième tour de la présidentielle, nous avons eu une confrontation entre un candidat de l'extrême gauche et une candidate ultra-conservatrice, c'était une très grosse surprise. C'était un effet de la pandémie et de la situation économique du pays. Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent influencer les électeurs au moment d’un vote et c'est ce qui peut se passer pour le deuxième tour de l'élection française, comme avec la guerre en Ukraine.

Voter à la présidentielle française, c'était une belle expérience, c'est super intéressant de sentir que tu fais partie de quelque chose de plus grand, c'est une très belle sensation

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale