Édition internationale
  • 0
  • 0

Cheekymonkeys Overafrica: une famille d'expatriés en voyage

Une famille d'éxpatriés voyage à travers l'afriqueUne famille d'éxpatriés voyage à travers l'afrique

Il y a maintenant un peu plus de trois semaine, Anna, Kilian et leurs trois jeunes enfants quittaient la vie d’expatriés qu’ils avaient construit, ici à Johannesburg, depuis environ deux ans, pour effectuer le grand saut et se lancer dans l’aventure d’une vie : la traversée de l’Afrique en 4x4. Lepetitjournal.com les a interrogé.

Pourquoi  traverser l’Afrique en 4X4?

Anna me confie que pour eux, le goût des voyages a toujours été là, que ce soit pour des vacances où pour des temps de vie un peu plus long. Avant l’Afrique du Sud et les enfants ils avaient déjà vécu à l’étranger, notamment en Egypte au Caire, où ils sont restés 4 ans. Pour leur nouvelle expatriation en famille, ils avaient projeté une Afrique du Sud très différente, plus proche de pays d’Afrique de l’Ouest comme le Mali…Quelle ne fut pas leur surprise en découvrant Johannesburg et son impressionnante skyline. « C’est presque comme si nous nous retrouvions dans une New York Africaine » m’explique Anna. Alors après deux années de vie ici, près de 15 ans passés à travailler, ils décident de faire une pause, de ralentir, de prendre le temps de vivre, de se connecter à d’autres cultures, d’autres façons de vivre et de partager tout cela en famille. « Ce sont ces valeurs de curiosité, d'ouverture d'esprit, de respect de l'autre et de la nature que nous souhaitons avant tout transmettre à nos 3 enfants » me confient -ils.

Pour Kilian, l’idée n’est pas nouvelle et remonte à une expérience en solitaire qu’il a vécu sur le fleuve, au Mali justement. Germe alors l’envie de traverser l’Afrique, un continent qui l’attire beaucoup. Cette expérience il souhaite la partager avec d'autres..

En avril 2022, quelques années plus tard, c’est un voyage en famille au Lesotho, où ils se sentent totalement dépaysé, qui réveille se désir de partir à l’aventure. A l’approche de la fin du contrat d’expatriation de Kilian, ils décident que c’est le bon moment. Ils fixent leur date de départ et se donnent 11 mois minimum pour rejoindre la France, plus précisément La Rochelle d’où ils sont originaires. Les cheeckymonkeys overafrica viennent de naîtres.

symbole cheeckymonkey

Préparations techniques du grand voyage

C’est donc 6 mois avant leur date de départ, au mois de septembre, qu’ils commencent la préparation de leur voyage. Une chose sur laquelle ils restent intransigeant c'est la date de départ. Elle est fixée et ne changera pas. Tout devra être opérationnel à ce moment-là. Sur cette base ils décident de mettre en place un rétroplanning. 

Pour Kilian, ingénieur de formation le choix du véhicule est primordial. Leur choix se porte donc tout naturellement sur un véhicule 4X4. Mais quelle formule choisir : 4X4 accompagné de son trailer pour plus de place et de confort ? Une ou deux tentes sur le toit pour plus d’intimité ? Véhicule déjà équipé ? Ils savent devoir choisir un véhicule pour lequel les pièces de rechanges se trouvent facilement, en cas de problèmes mécaniques. Ils abandonnent très vite l’idée du trailer pour des questions pratiques et porte leur choix sur un Toyota Hilux double cabine qu’ils vont surnommer Jean Claude (un membre à part entière de la petite famille).

4x4

Ce véhicule composé d’une canopée déjà intégrée et d’un double réservoir de carburant, ils vont l’équiper avec ingéniosité et optimiser l’espace disponible pour finalement se retrouver globalement autonome en électricité (batterie secondaire et panneau électrique pour les branchements indispensables, système d’éclairage, panneau solaire), gaz (bonbonne sur le toit), eau (réservoir d’eau pour la vie quotidienne), fuel (jerricanes d’essence en supplément), nourriture (frigidaire électrique). 

améangement du coffre

Tout ce qui peut être rangé, stocké à l’extérieur le sera. Ils ont moins d’espace qu’avec un trailer mais cela leur convient, l’un des buts du voyage étant de revenir à une certaine simplicité, de voyager avec peu, sans s’encombrer.

Après un certain nombre de tests en garage et sur les routes, une formation pratique à Pretoria (entrainement Toyota avec l’équipe Gazoo), le feu vert est lancé et ils partent donc assez sereins en ce qui concerne Jean Claude, leur partenaire à quatre roues.

Planification du parcours et aspects administratifs

Ils connaissent déjà un peu l’Afrique de l’Est qu’ils ont visité lorsqu’ils étaient résident en Egypte alors ils choisissent l’Afrique de l’Ouest, pour leur trajet de retour. Une Afrique qu’ils veulent découvrir et qu’ils imaginent moins touristique, plus authentique.

Dans un premier temps, ils veulent s’attarder et profiter de l’Afrique australe, une sous-région qu’ils n’ont pas eu vraiment le temps de découvrir durant leurs deux années en Afrique du Sud : Namibie, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, où ils ont prévu de retrouver des amis, puis Malawi, Zambie, Angola.  Ils planifient ensuite de remonter en longeant la côte ouest Africaine: République Démocratique du Congo, Congo, Cameron, Nigéria, Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Guinée, Sénégal, Mauritanie et finalement Afrique du Nord.  

carte afrique

Leur itinéraire reste cependant une ébauche qu’ils se donnent la liberté de pouvoir modifier. Anna a préparé une trame globale, un exemple de timing dans l’idée d’un retour en France pour fin janvier 2024 mais rien n’est vraiment planifié à 100%. Ils ne veulent pas de chaines mais une totale flexibilité et la possibilité de se déplacer aux grès de leurs envies mais aussi des contraintes et impératifs du moment. A titre d’exemple, ils ne savent pas encore s’ils auront ou non la possibilité de traverser le Nigéria pour des raisons de visas. A ce moment-là, Jean Claude pourrait prendre la mer en container, des cotes angolaises jusqu’au Bénin. Ils ont aussi très envi de profiter des cotes de l’Afrique de l’Ouest et de la mer.

bateaux sur la cote

Pour la planification du trajet et des aspects administratifs, comme pour l'équipement du 4x4, ils effectuent des recherches approfondies en s’inspirant notamment de l’expériences d’autres voyageurs (blogs, réseaux sociaux, you tube…), de sites officiels dispensant des conseils aux voyageurs….

Organisation au quotidien

Le budget qu’ils ont alloué à leur voyage leur permettra d’alterner camping sauvage, camping classique et logements en airbnb ou guest house pour un peu plus de confort, quand le besoin s’en fera sentir. Le coté rassurant de ce saut dans l’inconnue c’est la sécurité de l’emploi qu’ils ne perdent pas. En effet, tous deux en congés ils savent qu’ils retrouveront leur emploi respectif à leur retour en France.

La question de la scolarité des enfants a été abordée. Après réflexion, pour l’ainée de 8 ans, ils ont opté pour des cahiers de vacances reprenant le programme scolaire. Un compromis nécessaire dans le cadre d’un voyage où un suivi soutenu par le CNED ne semblait pas approprié.

Pour pallier tout éventuel problème de santé, ils se sont équipés d’une trousse à pharmacie conséquente réalisée d’après les conseils de leur médecin de famille à Johannesburg. La malaria, restant leur plus grosse préoccupation, ils amènent avec eux des autos-test et un traitement curatif en cas de besoin. Ils ont également souscrit une assurance santé internationale, spécialisée dans le voyage et proposant une assistance téléphonique sans interruption. L’indispensable téléphone satellite fait aussi parti du voyage.  

Finalement ils auront à cœur de découvrir les projets environnementaux et écologiques menées localement, tout au long de leur trajet. De même ils souhaitent pouvoir rencontrer des écoliers africains et découvrir le fonctionnement de ces écoles du bout du monde.

Lepetitjournal.com leur souhaite bonne route et tout plein de belles choses.

Vous pouvez suivre Anna, Kilian et leurs enfants sur leur page Facebook.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions