Mercredi 11 décembre 2019
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AMBASSADEURS EN HERBE – Des citoyens de demain

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 19/05/2016 à 06:23 | Mis à jour le 19/05/2016 à 06:29

Evènement fédérateur du réseau de l'enseignement français à l'étranger, le tournoi « Ambassadeurs en Herbe » a mobilisé pour sa 4e édition 94 établissements de 52 pays. Cette année, 50 élèves représentant 10 zones géographiques du monde se sont réunis pour débattre sur des thèmes liés à la citoyenneté et le vivre-ensemble. Deux d'entre eux représentant le Lycée Jules Verne de Johannesburg et l'école française du Cap se sont qualifiés au sein de l'équipe de la zone Afrique de l'Est et Océan Indien. Une rencontre s'est tenue au siège de l'UNESCO à Paris du lundi 9 mai au mercredi 11 mai pour les finales.


Placé sous le parrainage de l'UNESCO, le projet implique des élèves de l'école primaire au lycée dans des « tournois oratoires » sur des problématiques internationales d'actualité. Il est ancré sur la réalité du pays d'accueil dont les élèves sont les « ambassadeurs ». Les joutes oratoires se font en français et dans la langue du pays d'accueil, avec des synthèses d'interprétariat en anglais. Dans ce cadre, les participants doivent faire appel à des compétences de plurilinguisme et de médiation linguistique et culturelle.

Des milliers à participer et vouloir relever le défi
La sélection se fait tout d'abord dans les établissements, puis au niveau du pays dès le mois de novembre et décembre. Durant ces quelques mois, des activités de classe permettent de travailler les compétences orales des élèves. C'est entre décembre et mars que tout se joue avec l'organisation des finales régionales et la sélection des dix équipes de zone qui participeront à l'événement final à Paris. Une fois les équipes zones constituées celles-ci sont mélangées pour les finales, l'idée étant d'échanger et d'apporter l'expérience de son pays d'accueil dans les débats. Cette année, 15.000 élèves des établissements de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (l'AEFE) du monde entier ont participé aux demi-finales. Chaque équipe est constituée de cinq élèves qui tiennent un rôle particulier : un jouteur primaire CM2, un jouteur collège et un jouteur lycée, un modérateur qui pose les questions du débat et un médiateur qui synthétise les débats en anglais, les deux derniers membres sont du collège et du lycée.

A Johannesburg, un jury extérieur au corps professoral a participé au processus de sélection, mais cela n'est pas toujours le cas comme au Kenya, par exemple, où les professeurs étaient en charge. Amélie Janin professeur d'histoire et de géographie au collège et Matthieu Pazat, professeur d'histoire, tous deux au Lycée Jules Verne de Johannesburg, ont chapeauté l'opération en Afrique du Sud. L'équipe nationale s'est rendue en mars au siège de l'ONU au Kenya pour affronter les équipes des Comores, du Kenya et de Madagascar aux demi-finales. Résultat : Leia, jouteuse du collège de Joburg et Maéline une élève jouteuse du primaire du Cap ont rejoint un élève jouteur du lycée des Comores, un modérateur du Kenya et un médiateur des Comores au sein de l'équipe zone.

Une préparation au débat
Cet exercice demande une maitrise de la langue française, de la langue du pays d'accueil et de l'anglais mais surtout une qualité d'orateur. Afin de se préparer, les élèves de chaque établissement ont dû établir un argumentaire sur « l'éducation de demain », thème basé sur le cahier des charges de l'UNESCO et de leur objectif 2020 sur le développement durable de l'éducation. Au primaire, les élèves se sont concentrés au niveau local, c'est-à-dire au sein de leur école, au collège au niveau national et au lycée au niveau mondial.

En Afrique du Sud, les primaires souhaitaient plus d'échanges entre les différents établissements du pays, notamment entre les élèves des écoles les plus aisées et celles des townships. Au collège, l'importance de l'éducation de qualité pour tous a primé afin de donner les clés pour pouvoir mieux réfléchir à chacun. En effet, l'éducation est un outil pour penser cependant il existe, en Afrique du Sud, de nombreuses inégalités selon les régions. L'éducation au développement durable était aussi au programme, notamment au recyclage des déchets.

Pour Amélie Janin qui coordonne le projet pour la première fois cette année, c'est une expérience riche pour les élèves, humainement. C'est aussi un investissement lourd. Elle explique : « Les élèves ont une grande fierté à participer car cela demande un travail intense, de la curiosité et de l'intérêt mais aussi une grande motivation. » Elle ajoute : « Je suis épatée par les candidats qui sont d'une grande spontanéité et confiance. Il leur faut non seulement une bonne maitrise du français et de l'anglais, mais aussi une capacité de réflexion rapide et du courage ! »

Des citoyens de demain
Le tournoi promeut la culture du débat d'idées, la pratique de l'argumentation et du plurilinguisme au service d'une éducation citoyenne. Dans le cadre des débats entre les équipes, les champions de l'établissement et du pays défendent leur position et l'illustrent en faisant référence aux réalités du pays d'accueil sur lesquelles ils sont donc amenés à s'interroger et à travailler. Cet exercice demande un bon esprit de synthèse et une préparation aux débats. C'est une opportunité pour ces jeunes de choisir leur voix et d'exprimer leurs opinions.

Développer les opportunités d'échange et de débats
Tous les élèves du primaire jusqu'au lycée sont exposés à l'éducation morale et civique (EMC) basée sur les lois françaises. De plus, il est proposé au Lycée Jules Verne de Johannesburg de participer à un club de débat tous les samedis matins. Vingt-deux élèves de troisième et première ont participé au concours national de la résistance organisé par la fondation de la résistance et de la déportation le jeudi 21 avril sous le thème « Résister à travers l'art ». Prochain projet, développer les débats entre les différentes écoles sud-africaines.

Une élève finaliste conclut : « Je sais que quand je vais quitter l'UNESCO et la France, je rapporterai avec moi beaucoup de souvenirs mais je suis sure que j'en laisserai aussi avec ceux que j'aurai rencontrés, des petits bouts de moi mais aussi du pays d'où je viens. Et j'aime penser que ce partage du souvenir est un des plus beaux devoirs du tourisme. »

Retour sur les finales en vidéo 

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Jeudi 19 mai 2016

Crédit photo : Les demi-finales au Kenya le 22 mars 2016


lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Dubaï Appercu
TROPHÉES AFRIQUE MOYEN ORIENT

Découvrez les lauréats des Trophées des Français Afrique &Moyen-Orient

Cette année pour la première fois, lepetitjournal.com, média des Français et des Francophones dans le monde entier, a décerné ce lundi 25 novembre ses Trophées des Français d’Afrique et du Moyen-Orien

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet