Mardi 25 juin 2019
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PARCOURS – Esiweni : "mon lodge en Afrique"

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 20/11/2014 à 23:00 | Mis à jour le 24/11/2014 à 07:55

« Quitter Paris pour aller vivre ailleurs », ce sont les premiers mots que Sophie et Ludovic prononcent quand on leur demande pourquoi ils sont devenus les propriétaires du lodge Esiweni dans la réserve « big five » de Nambiti dans le Kwazulu-Natale. Lepetitjournal.com a eu la chance de découvrir ce superbe endroit et ses heureux propriétaires.

Lepetitjournal.com : Comment décide-t-on d'acheter un lodge en Afrique du Sud ?

Sophie Vaillant : Je me suis toujours dit qu'un jour, je quitterai Paris pour aller vivre autrement ailleurs. Au départ, mon rêve était plus d'aller vers des plages de sable fin en Asie. C'est Ludovic qui m'a permis de découvrir l'Afrique.
Nous avons fait un premier voyage au Kenya dans la région du Masai Mara, dans le nord du Kenya. Cette première expérience m'a immédiatement convaincue de l'attrait de l'Afrique et de notre volonté de vivre au milieu du « bush ». Nous avons commencé nos recherches au Kenya, mais très vite, nous nous sommes tournés vers l'Afrique du Sud, car nous ne pouvions pas devenir propriétaires de la terre au Kenya et au vu de notre investissement, nous ne voulions pas être un jour obligés de tout abandonner.

Ludovic connaissait l'Afrique du Sud depuis 1997, nous avons donc organisé un second voyage pour rechercher « notre » endroit dans ce magnifique pays : Esiweni qui signifie « au bord de la falaise » en Zulu !

Quelles étaient vos activités en France ?

Sophie : Pour ma part, j'ai passé 20 ans dans les salles de marchés, « collée » à mes écrans toute la journée, on m'apportait même mon déjeuner pour gagner du temps ! Je ne regrette pas cette période et cette activité, j'ai pu faire plein de choses « sympathiques » avec des clients souvent très fortunés. Mais, au bout d'un moment, j'ai eu besoin de calme et ne plus entendre crier autour de moi toute la journée !

Ludovic lui est passionné de course automobile depuis l'âge de 6 ans, et toute sa vie tourne autour de cette activité. En parallèle Il a d'abord vendu des films pour TF1, puis des pièces auto chez Valeo, et a fini dans l'immobilier de bureaux de luxe, mais sa vie s'organise surtout autour des dix courses automobiles qu'il fait tous les ans, et cela restera sans doute notre seul point d'attache à la France maintenant, en dehors de nos grands enfants qui vivent en France.

Comment passe-t-on au métier de l'hôtellerie après ces expériences ?

Sophie : Pour nous ce n'est pas de l'hôtellerie que nous voulons faire à Esiweni ! A Paris, nous avions la chance d'avoir une grande maison, et nous avions l'habitude de recevoir nos amis pour un dîner ou un apéritif, où chacun amenait quelque chose. On a toujours aimé recevoir chez nous, organiser des soirées avec nos amis.

Notre idée pour Esiweni est donc aussi de « recevoir » nos clients, comme nous recevions nos amis à Paris. Eux se sentent très vite chez eux pendant leur séjour et ont du mal à partir, mais pour nous, c'est difficile de les voir partir car on s'attache à eux et il faut recommencer avec les nouveaux clients.

On a envie de surprendre nos clients et de rendre inoubliable leur séjour à Esiweni. On a organisé un bush walk jusqu'à la rivière en bas du lodge avec le petit déjeuner servi en bas, au milieu du bush. Pour nos clients en lune de miel, on aime bien les emmener aux cascades au fond du canyon pour leur servir le petit déjeuner après le « game drive » du matin et, des transats pour passer la matinée dans cet endroit magnifique. On propose aussi la marche avec les guépards entre 7h et 9h du matin, au Cheetah Center de la réserve. »

Esiweni est situé dans la réserve « Big Five » de Nambiti dans le Kwazulu Natale à 4H30 de Johannesbourg. Une étape idéale dans le bush, sur votre route vers Durban depuis Johannesbourg ou entre le Kruger et Durban.

Sophie et Ludovic vous accueillent dans un lodge comprenant cinq merveilleuses chambres surplombant la rivière et entourées de bush tout autour. Chaque chambre dispose d'une grande terrasse vous permettant d'observer les animaux venant boire à la rivière en contrebas.

Vous pouvez facilement privatiser le lodge pour vos amis et famille (10 à 12 personnes avec des enfants âgés de plus de 6 ans) et vous retrouver à votre tour dans « votre lodge en Afrique !»

Avec des propriétaires français, Esiweni ne pouvait vous proposer qu'une cuisine raffinée pour tous vos repas, avec deux chefs en cuisine, dont un pâtissier qui vous fera de merveilleux petits choux fourrés.

Un des autres avantages d'Esiweni est que vous pouvez avoir une prestation entièrement francophone, deux rangers belges vous accompagne dans les safaris et vous donneront tous les détails de la faune et de la flore en français.

Nambiti a l'avantage, par rapport à d'autres réserves d'Afrique du Sud, de proposer une large gamme de paysages, des plaines de bush aux pistes vallonnées ou surplombant le canyon de la rivière, vous pourrez admirer tous ses paysages différents et ses nombreux animaux sauvages. Nambiti est dans une zone sans malaria, donc pas de traitement antipaludique nécessaire.

     

 

(Crédit Photo: RSLPJ - Esweni - Nambiti)

Pour en savoir plus :

http://www.esiwenilodge.com/

Conditions pour les lecteurs du Petitjournal.com : -15% sur votre séjour ? valable jusqu'au 30 juin 2015 : code LPJESIWENI

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.htmlvendredi 20 novembre 2014

 

 

 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Vivre à Johannesburg

VIDEO

Quelles régions du monde recrutent encore des Français ?

Nous avons interrogé des experts de la mobilité internationale et représentants des régions du monde en recherche de main d’œuvre étrangère, lors de la dernière édition du Forum Expat. 

Sur le même sujet