Vendredi 24 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tuty Leblanc est conteuse, un pont entre deux cultures

Par Institut Français d'Indonésie | Publié le 28/11/2019 à 23:30 | Mis à jour le 28/11/2019 à 23:30
Tutyleblanc conteuse France indonésie

Un pied entre l’Indonésie et la France, Tuty Leblanc associe dans ses spectacles les légendes et personnages indonésiens à ceux des grands classiques français. Un lien entre deux cultures, rencontre avec Tuty Leblanc, conteuse.

La passion de Tuty

La passion de Tuty Leblanc pour les contes et la musique remonte à son enfance. Elle grandit bercée par le son du violon de son père et par la belle voix de sa mère choriste au sein de son église. La lecture, et tout particulièrement celle des contes traditionnels indonésiens, attire très tôt la petite Tuty. Au lycée elle apprend l’allemand, mais ne sent pas une réelle accroche avec cette langue. Pendant son temps libre, Tuty joue de la guitare et chante ; elle découvre des chansons de tous pays et est séduite par la mélodie de la langue française. Elle s’inscrit l’année de son baccalauréat à l’Institut Français de Salemba, c’est d’ailleurs là qu’elle rencontre son futur mari enseignant de français. Après le lycée, Tutty choisit d’approfondir son apprentissage du Français et poursuit ses études à l’Université Negeri de Jakarta. La langue française est unique et complexe, mais c’est ce qui plait à Tuty : « il faut travailler chaque jour, encore et encore pour la maitriser ».

Aujourd’hui Tuty habite à Montpellier et travaille comme puéricultrice. Avec les enfants, elle découvre la littérature jeunesse, les contes classiques mais aussi de nombreux auteurs contemporains. 

Le métier de conteuse

C’est donc tout naturellement que Tuty est devenue conteuse, elle s’inspire des personnages des contes de son enfance indonésienne qu’elle intègre aux histoires françaises. Son imagination fertile et sa créativité mêlent des personnages des deux continents. Dans son dernier spectacle intitulé « conte d’un soir », Tuty mélange les légendes populaires indonésiennes Kawang Merah et Bawang Putih (l’échalote et ail) aux grands classiques de Charles Perrault. Les personnages se parlent et se répondent sans frontière. Tuty est accompagnée lors de ses spectacles par des musiciens, elle explique : “La musique apporte l’apaisement et le divertissement. Dans le monde de contes fantastiques, elle a un rôle important, elle est la trame de la narration et permet de comprendre l’histoire. C’est pourquoi, je n’oublie jamais d’intégrer la musique dans chaque conte”.  

À Montpellier et dans la région, Tuty se déplace pour présenter ses contes et spectacles musicaux. Elle est aussi cheffe de cœur pour la chorale de l’établissement où elle travaille à Adages.

« Contes d’un soir » est un programme culturel de l’Organisation Internationale de la Francophonie qui a pour but de transmettre des valeurs, des connaissances, des compétences. L’un des enjeux principaux est bien sûr de donner aux enfants l’envie de lire. 

Dès 2020, « les Contes d’un soir » seront organisés régulièrement chaque deuxième vendredi du mois d’octobre dans tous les Instituts Français. 

Cet article est une collaboration Institut Français d'Indonésie et lepetitjournal.com Jakarta.

Une dédicace spéciale à Dwi Setyowati.

 

Nous vous recommandons

IFI Indonesie Culture Institut

Institut Français d'Indonésie

L’Institut Français d’Indonésie (IFI) œuvre pour la politique culturelle extérieure de la France. L’IFI développe et organise la coopération franco-indonésienne dans les secteurs de l’art, l’éducation, la science et la promotion du français.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expositions à ne pas manquer en France en 2020

Vous avez prévu un séjour en France en 2020 et vous avez envie d’en profiter pour faire des expos ? On a sélectionné pour vous les évènements culturels à ne pas manquer à Paris et en province