Jeudi 4 mars 2021

Swasti Eco Cottage : resort écologique et français à découvrir à Bali

Par Athénaïs Pinard Legry | Publié le 08/12/2020 à 22:30 | Mis à jour le 09/12/2020 à 09:57
Bali resort écologique Francais

S’il est une tentation qui séduit les expatriés en Indonésie en ce moment, c’est bien celle de profiter d’un Bali vide de touristes. L’économie de cette île, mondialement reconnue pour ses trésors culturels et naturels, est dans un état pour le moins préoccupant du fait de la fermeture des frontières aux 16 millions de touristes internationaux qui la visitent chaque année. Au cœur de la région, Ubud et ses rizières sont plus paisibles que jamais. Une occasion de se ressourcer au son des cigales et des geckos, à 3 heures à peine de Jakarta, tout en conservant une liaison wifi performante et de nombreuses activités à faire alentour !

 

Le Swasti Eco Cottage a beau être un havre de verdure, il est loin d’être perdu au milieu de nulle part. Bien placé dans la région d’Ubud, plutôt au sud, on y accède par 45 minutes d’une route agréable depuis l’aéroport de Denpasar. Le transfert peut être organisé par le resort lui-même, ce qui facilite grandement l’arrivée et épargne les négociations avec les taxis locaux au sortir de l’avion. Par ailleurs, Swasti ne pratique à aucun moment une tarification prohibitive avec ses hôtes, contrairement à d’autres complexes balinais qui profitent parfois de la praticité de leurs services pour les sur-tarifer.

Bali eco resort Francais

Un village kids-friendly

L’entrée est discrète. Un couloir vert débouche sur un petit village préservé de tout bruit ou vis-à-vis extérieur. Pas de vue malheureusement, mais un écrin de verdure au centre duquel se trouve une jolie piscine d’eau salée. A gauche, le spa. A droite, le restaurant. Derrière, les parcelles d’aubergines, de fleurs comestibles, d’herbes aromatiques ou de potirons laissent deviner les régals que l'on dégustera. Un peu plus loin, l’enclos des chèvres pour ravir les enfants. Enfin, une vaste salle ronde abrite les cours de danse, yoga, musique, ou toutes autres activités proposées sur place. Des chemins bétonnés permettent de relier ces différents points aux maisons en bois qui abritent la quinzaine de chambres, allant du lit en dortoir au cottage avec mezzanine. L’architecture est traditionnelle mais confortable, avec climatisation, salles de bain en plein air, literie de qualité, eau potable à volonté.

bali eco resort

Les familles sont les bienvenues et de nombreuses activités sont proposées aux enfants, outre la ferme et la piscine : cours divers, projection de film, fabrication de maisons en bambous… Notre vrai coup de cœur, c’est l’accueil qui leur est réservé au restaurant, avec un espace à leur taille, un menu adapté que les parents essaieront vainement de rationner pour pouvoir le finir eux-mêmes, des glaces maison délicieuses, et un petit-déjeuner à l’avenant.

 

Les produits de la ferme (bio) sublimés au restaurant

Il faut dire que le restaurant vaut sacrément le détour. Le menu a récemment été revisité par un chef argentin. Nonobstant ses origines, il met principalement des spécialités végétariennes à l’honneur. Si quelques plats ne sont pas végétariens, ce ne sont pas les plus tentants ! Le vrai bonheur, c’est le burger au steak de champignons, les lasagnes d’aubergines, les soupes et salades diverses, les frites de patate douce comme vous n’en avez jamais mangées, et les desserts divins (mentions spéciales pour les power bowls addictives, le bounty maison, et les glaces au vrai chocolat local).

bali eco resort francais

Tout est maison, tout est basé sur les produits de la ferme, tout est admirablement présenté. On a l’impression de faire du bien en profondeur à son corps, tout en se faisant (vraiment !) plaisir.

 

Pas le temps de s’ennuyer

 

Si l’Eco Cottage est un lieu idéal pour une retraite au calme, les hyperactifs trouveront aussi leur bonheur. Chaque jour, des activités sont proposées. Le spa affiche un menu de soins variés et de qualité. En sortant du resort, on accède à une rue commerçante bordée de frangipaniers, au bout de laquelle se trouvent en moins de 5 minutes les portes de la Forêt des Singes. Elle est fermée en ce moment, cependant une courte balade la longeant permet déjà de voir de nombreux macaques tout en menant directement au centre-ville d’Ubud. Enfin, Swasti peut organiser des tours personnalisés dans toute la région, et ce avec un très bon guide francophone.

 

Les personnalités qui ont créé l'enchantement

C’est en 2006 que Sandrine s’installe au milieu des rizières d’un Ubud encore très préservé. Dès le départ, sa volonté est de créer un lieu en harmonie et respect de la nature. Cela fonctionne bien, jusqu’à la crise sans précédent de la Covid-19. Elle pense devoir fermer les portes de son rêve. C’est alors qu’elle rencontre Jonathan. Après de nombreuses années dans le tourisme international du grand luxe (par exemple au Ritz-Carlton des îles Caïman), Jonathan aspire à une pause saine dans sa vie. Il s’associe à Sandrine et impulse quelques changements qui vont sauver Swasti tout en le faisant entrer dans une ère plus moderne : promotion des cours dispensés, valorisation du restaurant et de la ferme, nouveau menu, meilleure communication, packages et offres commerciales, développement d’activités pour les enfants, nouveau site internet…

Grâce à lui, le cottage vit encore aujourd’hui et attend de pied ferme le retour des touristes étrangers !

Nous vous recommandons

Athens PinardLegry Petitjournal Jakarta

Athénaïs Pinard Legry

Amoureuse des voyages et après plusieurs années passées à réaliser des études de marché à l'international, j'ai posé mes valises à Jakarta début 2019 et espère explorer au maximum ce nouveau pays.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

"Un surf trip à Simeulue, c’est des vagues parfaites toute l’année" 

Gauthier Lemen vit en Indonésie depuis 5 ans, plus précisément sur l’île de Simeulue située dans la province d’Aceh à Sumatra. Il a créé Kita Surf Resort il y a 5 ans. Rencontre avec un passionné.

Expat Mag

Budapest Appercu
ANIMAUX

Les chiens ont conscience de leur corps : révolution de l’éthologie ?

Les chiens ont conscience de leur corps. C’est ce que montre une étude réalisée par des éthologues hongrois. Il semblerait que le meilleur ami de l’homme ait encore des secrets à révéler.