TEST: 2263

Allez les Bleus ! Rencontre avec l'équipe de France de football de Jakarta

Par Athénaïs Pinard Legry | Publié le 19/12/2021 à 21:30 | Mis à jour le 19/12/2021 à 21:30
un joueur de l'équipe French football Jakarta

Avec son maillot rétro, un hommage à l’équipe de France de la Coupe du monde 1982 et la déflagration Shumacher-Battiston, la toute récente équipe French football Jakarta se prépare activement pour la Ligue internationale de Football de Jakarta (JIFL). Un défi à la hauteur des ambitions des sponsors et de son Président, Jérémy Akoum. Rencontre.

 

Le foot, Jérémy Akoum connaît depuis longtemps. « Je suis arrivé en Thaïlande en 2003. C’est en lisant Le Gavroche, le journal de la communauté française, que j’ai découvert ‘Les Gaulois de Bangkok’, l’équipe locale ». De là, Jérémy s’engage, rencontre la quarantaine d’adhérents, et s’intègre à la communauté française grâce à cela. Il prend la Présidence pendant 3 ans et en profite pour doter le club d’une structure associative pérenne. Ainsi, quand il arrive à Jakarta il y a deux ans, l’idée de monter une équipe de France locale germe rapidement. Le potentiel est là, il rencontre de nombreux intéressés. La crise Covid met malheureusement ses premiers pas entre parenthèses. Quelques mois plus tard, le ciel semble s’éclaircir. Les matchs officiels ont repris. Et la volonté de tout donner sur un terrain de sport n’a jamais été aussi forte pour tous.

 

Grosse ambiance ou grosse ambition ? Pas besoin de choisir !

comite equipe de France Foot Jakarta
Comité équipe de France football Jakarta

Il y a une chose sur laquelle Jérémy ne transige pas : l’équipe est avant tout là pour inclure. L’ambiance ne doit pas être sacrifiée à l’ambition. Un des objectifs fondamentaux de l’association est d’intégrer des jeunes en leur permettant de faire du sport en-dehors de l’école. Pour cette raison, « le Lycée français est un partenaire important. Il ne peut pas directement nous sponsoriser, pourtant nous arborons fièrement son logo sur notre maillot. C’est un relai de communication auprès des jeunes. »

 

Ainsi, tout le monde est bienvenu et tout le monde joue.

Âge ? « Tous. Nous sommes fiers d’avoir 4 papas qui jouent avec leur fils. Nous avons une branche ‘French football Jakarta 98’ qui réunit nos joueurs de plus de 40 ans, car certains matchs imposent cette limite d’âge. C’est évidemment un hommage à cette génération qui a connu la Coupe du Monde de 1998. »

Sexe ? « Tous. Les matchs de la Ligue internationale peuvent être mixtes. Nous avons joué en match amical contre la star du football féminin en Indonésie, Zahra Muzdalifah. C’était incroyable. »

Nationalité ? « Toutes. Nous avons un Finlandais, un Allemand, deux Tunisiens, un Algérien, un Letton... »

 

Pour adhérer, la cotisation va de 2 à 3 millions de roupies en fonction des modalités choisies. Elle inclut les entraînements, les matchs, et tout l’équipement officiel du club (maillot, sac, etc.). C’est la moins onéreuse de la Ligue. « Tout cela c’est grâce à nos sponsors. Ils croient en nous et nous font vivre, nous sommes extrêmement reconnaissants ».

 

Un autre aspect important est le réseau que cela permet de développer. Avec des profils professionnels très variés et plusieurs membres à des postes à responsabilité, la sociabilité dans le club allie l’agréable à l’utile. Jérémy est ravi de nous raconter l’histoire d’un des membres fondateurs, parti en Thaïlande avant de voir le projet aboutir. « Je l’ai mis en contact avec l’équipe de Bangkok et il a ainsi pu s’intégrer et trouver un travail. Pour moi, c’est le patient zéro », nous confie Jérémy. Ce cas illustre l’objectif social de l’équipe, au cœur du projet. Évidemment, les sponsors y voient un intérêt. Mais à terme, pour pérenniser le projet, « les résultats vont être importants ».

 

Un objectif de court-terme : la Ligue internationale de football de Jakarta

 

The Nomads, The Vikings, German Plus, Azurri, Bugils, Do it… autant de compétiteurs déjà inscrits pour la JIFL qui se tiendra à partir du 15 janvier 2022. Les matchs se font à domicile entre équipes de joueurs internationaux. Deux anciens joueurs pros sont autorisés par équipe, sous réserve qu’ils n’aient pas joué en professionnel depuis au moins deux ans. Toutefois, la pratique veut qu’ils soient dédommagés. Jérémy s’interdit d’avoir recours à cette solution : « ce n’est pas du tout l’esprit de notre équipe. ».

 

En revanche, d’anciens professionnels viennent s’entraîner régulièrement avec eux. « Nous ne les dédommageons pas mais nous les attirons avec un matériel de première qualité, et notre terrain à Pancoran est d’excellent niveau. » L’ancien entraîneur d’une équipe professionnelle en Thaïlande voit tout l’intérêt d’accueillir ces joueurs : « ils sont des modèles pour tous. À la fin de l’entraînement, alors que les jeunes prennent des photos pour les réseaux sociaux, les joueurs pros boivent de l’eau et font des pompes. Ils relèvent le niveau d’exigence. »

 

Un objectif de long-terme : une coupe inter-continentale des équipes de France

Partant de l’exemple de son « patient zéro », Jérémy constate que les professionnels à Jakarta poursuivent souvent leur carrière dans d’autres villes d’Asie du sud-est. Il rêve que ces footeux structurent à leur tour une équipe de France dans leurs nouveaux lieux d’affectation.

Avec pour dessein à terme, pourquoi pas... des rassemblements internationaux ? Une coupe d’Asie du sud-est ? Un partenariat avec les Ambassades de France ? Et qui sait – « si d’autres fous font la même chose que nous dans les autres régions du monde… Une coupe inter-continentale des équipe de France du monde entier ? »

Balle au centre.

 

Pour contacter Jérémy : +62 812-8233-1738

compte instagram : Frenchfootball_jakarta

Athens PinardLegry Petitjournal Jakarta

Athénaïs Pinard Legry

Amoureuse des voyages et après plusieurs années passées à réaliser des études de marché à l'international, j'ai posé mes valises à Jakarta début 2019 et espère explorer au maximum ce nouveau pays.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale