Vendredi 18 septembre 2020

Jakarta : écoles et lieux touristiques ferment pour 14 jours

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 15/03/2020 à 22:00 | Mis à jour le 15/03/2020 à 22:00
écoles lieux touristiques ferment 2 semaines

Pour faire face à la pandémie de coronavirus, la ville de Jakarta a décidé de fermer les lieux touristiques et toutes les écoles de la capitale pour 2 semaines. 

 

De nombreux cas de Covid-19 ont été confirmés dans la capitale, mais aussi à Depok, Bekasi, et Tangerang, villes situées dans la banlieue de Jakarta. Des cas ont été aussi confirmés à Bali, Bandung, Yogyakarta, Solo pour Java, Manado pour la Sulawesi et Pontianak pour Kalimantan. Certaines régions comme Java Centre, Java Est, Aceh et Banten ont également annoncé la fermeture des écoles. D’autres régions devraient suivre.

Ce samedi, le gouverneur de la ville de Jakarta Anis Baswedan a annoncé la fermeture de toutes les écoles de Jakarta et la suspension des examens. Deux universités sont également fermées à Jakarta : University Indonesia et Depok.

En ce qui concerne les écoles privées, la décision leur revient :

 -  Le Lycée de Français de Jakarta ferme pour 2 semaines à partir de lundi 16 mars.

  - Le Lycée Français de Bali ferme à partir de mardi 17 mars pour 2 semaines.

Des cours en ligne sont mis en place par les équipes enseignantes.

 

La fermeture des lieux touristiques avait été annoncée dès vendredi. Retrouvez notre article ici.

Les dimanches sans voiture sont suspendus. Retrouvez notre article ici 

A ce jour, 116 cas sont confirmés au Covid-19, 5 décès. 4 patients sont déclarés guéris et ont quitté l’hôpital. 

 

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.