Le Paviliun 28 – Un endroit insolite à découvrir absolument !

Par Gabriel Laufer | Publié le 07/03/2018 à 23:30 | Mis à jour le 18/08/2019 à 15:00
Sortir Jakarta Musique

Il existe par-delà l’enfer urbain, les avenues surchargées, les malls bruyants et la vie stressée de la métropole polluée de Jakarta Selatan, un havre de paix, de culture et de liberté : le Paviliun 28.

Dès qu’on y entre, se produit en nous comme un soulagement, une trêve, un bien-être profond.

On s’y installe confortablement dans des fauteuils vintage colorés, on y commande un verre de jamu, d’infusion, de bière ou d’amer (Anggur MERah=raisins rouges) accompagnés de crispys (tofus frits), d’une assiette de riz cuits dans une feuille de bananier (nasi bakar), d’un nasi goreng maison, d’une soupe baso-iga, de pisang goreng ou d’un bubur kacang ijo selon l’appétit. Bien vite, on entame la conversation avec son voisin, un peintre, un musicien, un comédien, un voyageur, un poète, un mélomane ou encore un réalisateur comme Eugene Panji un des fondateurs du lieu. Puis, selon le jour de la semaine, démarre une jam de blues ou de jazz, ou le lancement d’un album indie rock, la projection d’un film d’art et d’essai, un débat autour de la publication d’un recueil de poésie, d’un roman ou d’un pamphlet contestataire, le vernissage d’une exposition de peinture, de bédé ou de plantes suspendues. Il se passe toujours quelque-chose d’unique ici comme nous l’explique Nia, de son vrai nom Thania Samantha, manager et programmatrice du lieu depuis sa création, le 14 juillet 2014 :

 

« Chaque jour a son programme au Paviliun 28. Il y a les rendez-vous hebdomadaires comme la Blues Night des mardis soir, le cinéclub du mercredi et la jam du jeudi soir qui réunit les meilleurs musiciens jazz du pays pour un bœuf endiablé ! Les weekends sont consacrés à toute organisation qui veut y créer un événement musical, artistique ou communautaire».

 

Paviliun 28 possède une salle de cinéma d’une capacité de 40 places qui diffuse des films de tout genre et qui offre aux réalisateurs indépendants la chance d’être vus. Certains événements s’adressent à des minorités,  comme la « Blind Date Cinema », une projection commentée destinée spécialement aux non-voyants. Il y a aussi un festival LGBT (ex Q-fest) nommé plus discrètement « 100% Human », se basant sur les Droits de l’Homme pour en assurer la liberté d’expression.

Nia nous confie que « Tous les événements du Paviliun 28 s’intègrent dans une CSR, « Corporate Social Responsibilities » que nous avons rebaptisée « Creative Social Responsabilities », parce que de nombreux d’artistes y trouvent un lieu convivial pour se faire connaître et faire des rencontres enrichissantes »

Dans le domaine musical, Paviliun 28 offre un espace idéal pour les lancements et conférences de presse, particulièrement pour les groupes indépendants qui cherchent à être connus ! 

Il y a une atmosphère très particulière dans ce lieu atypique qui contraste avec les autres lieux de la capitale. Elle est née de la vision de Nova Dewi, créatrice du label Suwe Ora Jamu qui se situe juste en face de Paviliun 28. Autre lieu que nous découvrirons prochainement dans Lepetitjournal.com.

Dewi nous explique

  C’est un lieu où il n’y a pas de clivages, qui que vous soyez, d’où que vous veniez, vous y êtes le bienvenu. Toujours cordialement invité et encouragé à y exprimer librement votre passion.

Quelques noms célèbres s’y produisent tels les « White Shoes and the Couple’s  Company », « Stars and Rabbit », « Navicula » et bien sur les « Kira Kira » !
 

Le Paviliun 28 accueillera prochainement, le samedi 10 mars 2018 à 20h, le groupe de rock français Kira Kira dans un tout nouveau programme !

kirakira_concert_jakarta_indonesie

PAVILIUN 28 :  25, Jl. Petogogan I No.6, RT.7/RW.7, Pulo, Kby. Baru,

Kota Jakarta Selatan, Daerah Khusus Ibukota Jakarta 12170

Ouvert tous les jours de 15h à minuit

Infos et réservations : 0813-8899-7766

Facebook cliquez ici 

 

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale